Réseau Sortir du nucléaire
BoutiqueAgendaFaire un donEN

Transports nucléaires

Parce que le transport des matières radioactives est une activité inutile, absurde et dangereuse, le Réseau "Sortir du nucléaire" se mobilise !


Revue de presse


Encore 25 km par la route pour le convoi de déchets nucléaires (France Info)

8 novembre 2010 |




Terminus vers 10 heures ce matin pour le train de déchets nucléaires. Le trajet sur le rail de la Hague en France à Dannenberg en Allemagne aura duré trois jours. Trois jours de parcours entravé par des milliers de manifestants antinucléaires. Mais tous ont été délogés de force, et gardés à vue jusqu’à ce matin. Le train parti de la Hague en France a donc atteint sa gare d’arrivée. Restent 25 kilomètres de trajet par la route... où d’autres manifestants promettent d’en découdre.



L’opération d’évacuation aux abords de Dannenberg a duré toute la nuit. Des heures pour déloger -dans le calme- environ 3.000 manifestants qui s’étaient massés sur les voies, voire enchaînés aux rails. Hier, le face-à-face avait d’ailleurs tourné à l’affrontement entre ces manifestants et les force de l’ordre.

Le train, arrivé à bon port, va se voir délesté de sa cargaison. Les onze containeurs de déchets partis de France vendredi vont être transférés sur des camions, pour parcourir les derniers 25 kilomètres jusqu’au site de stockage de la mine de Gorleben, en Basse-Saxe. Un transbordement susceptible de durer une quinzaine d’heures.

C’est le 12ème convoi de déchets retraités depuis 1995 entre la France et l’Allemagne. Au total, près de 20.000 fonctionnaires de police ont été mobilisés pour protéger ce convoi. Les 123 tonnes de déchets sont destinés à être stockés à Gorleben, sous un dôme de sel.

France Info - La carte du parcours, diffusée par la réseau Sortir du nucléaire. Reste à parcourir le trajet des points B à C

JPEG - 60.1 ko

La carte du parcours, diffusée par la réseau Sortir du nucléaire. Reste à parcourir le trajet des points B à C.

Cécile Quéguiner, avec agences

L’opération d’évacuation aux abords de Dannenberg a duré toute la nuit. Des heures pour déloger -dans le calme- environ 3.000 manifestants qui s’étaient massés sur les voies, voire enchaînés aux rails. Hier, le face-à-face avait d’ailleurs tourné à l’affrontement entre ces manifestants et les force de l’ordre.

Le train, arrivé à bon port, va se voir délesté de sa cargaison. Les onze containeurs de déchets partis de France vendredi vont être transférés sur des camions, pour parcourir les derniers 25 kilomètres jusqu’au site de stockage de la mine de Gorleben, en Basse-Saxe. Un transbordement susceptible de durer une quinzaine d’heures.

C’est le 12ème convoi de déchets retraités depuis 1995 entre la France et l’Allemagne. Au total, près de 20.000 fonctionnaires de police ont été mobilisés pour protéger ce convoi. Les 123 tonnes de déchets sont destinés à être stockés à Gorleben, sous un dôme de sel.

France Info - La carte du parcours, diffusée par la réseau Sortir du nucléaire. Reste à parcourir le trajet des points B à C

JPEG - 60.1 ko

La carte du parcours, diffusée par la réseau Sortir du nucléaire. Reste à parcourir le trajet des points B à C.

Cécile Quéguiner, avec agences