Réseau Sortir du nucléaire
BoutiqueAgendaFaire un donEN

Fukushima, la catastrophe nucléaire continue

Archives > Fukushima, suivi de la catastrophe - Archives 2011-2015

Avril 2013 : Nouveau convoi de MOX en route vers le Japon


Avril 2013 : Message du Réseau "Sortir du nucléaire" à toutes les Japonaises et à tous les Japonais

22 avril 2013 |




Alors qu’un nouveau convoi de MOX est en route vers le Japon, le Réseau "Sortir du nucléaire" réaffirme sa solidarité avec le peuple japonais.





Alors que vous êtes en train de payer un tribut sanitaire et 
financier gigantesque suite à la catastrophe atomique de Fukushima ;



alors que l’explosion du réacteur n° 3 de Fukushima a montré les 
capacité destructives spécifiques liées à l’utilisation du 
combustible MOX dans un réacteur, bien plus destructrices encore que 
celle du terrible uranium…


…l’industriel français Areva vient de lancer sur les océans vers votre pays un 
nouveau navire chargé de ce terrible poison avec une 
armada militaire pour escorte. Dans le contexte de tension 
internationale, notamment entre le Japon et la Corée 
du Nord, ce convoi constitue pour nous un acte irresponsable.


Et pourtant, pas un mot d’un dirigeant au monde n’a émergé pour 
critiquer cette folie. Au contraire, on remarque même une forme de 
caution suite à la fourniture d’une assistance militaire comme celle 
assurée par les États-Unis : on réécrit la sinistre époque ou les 
crimes d’Hiroshima et Nagasaki étaient globalement salués comme un 
progrès majeur dans les arts de la guerre.



La France, à travers une communauté scientifique asservie à l’atome, 
est devenue la tête de pont mondiale en matière de mensonge 
nucléaire : elle a atteint l’apothéose de sa science manipulatrice 
lors de la catastrophe de Tchernobyl et n’a eu de cesse de l’affiner 
depuis. Nous avons encore pu voir récemment les pseudos-scientifiques 
français porter leur mensonge jusqu’aux portes de Fukushima.



Le Réseau "Sortir du nucléaire" tient à vous présenter à vous toutes et tous, citoyens japonais, ses excuses pour ce nouveau viol réalisé par AREVA, acte dont il refuse d’être complice.


Nous vous réaffirmons notre solidarité dans la terrible épreuve qui 
vous affecte suite à la catastrophe de Fukushima.

PDF - 727.8 ko
Message de solidarité en japonais



Alors que vous êtes en train de payer un tribut sanitaire et 
financier gigantesque suite à la catastrophe atomique de Fukushima ;



alors que l’explosion du réacteur n° 3 de Fukushima a montré les 
capacité destructives spécifiques liées à l’utilisation du 
combustible MOX dans un réacteur, bien plus destructrices encore que 
celle du terrible uranium…


…l’industriel français Areva vient de lancer sur les océans vers votre pays un 
nouveau navire chargé de ce terrible poison avec une 
armada militaire pour escorte. Dans le contexte de tension 
internationale, notamment entre le Japon et la Corée 
du Nord, ce convoi constitue pour nous un acte irresponsable.


Et pourtant, pas un mot d’un dirigeant au monde n’a émergé pour 
critiquer cette folie. Au contraire, on remarque même une forme de 
caution suite à la fourniture d’une assistance militaire comme celle 
assurée par les États-Unis : on réécrit la sinistre époque ou les 
crimes d’Hiroshima et Nagasaki étaient globalement salués comme un 
progrès majeur dans les arts de la guerre.



La France, à travers une communauté scientifique asservie à l’atome, 
est devenue la tête de pont mondiale en matière de mensonge 
nucléaire : elle a atteint l’apothéose de sa science manipulatrice 
lors de la catastrophe de Tchernobyl et n’a eu de cesse de l’affiner 
depuis. Nous avons encore pu voir récemment les pseudos-scientifiques 
français porter leur mensonge jusqu’aux portes de Fukushima.



Le Réseau "Sortir du nucléaire" tient à vous présenter à vous toutes et tous, citoyens japonais, ses excuses pour ce nouveau viol réalisé par AREVA, acte dont il refuse d’être complice.


Nous vous réaffirmons notre solidarité dans la terrible épreuve qui 
vous affecte suite à la catastrophe de Fukushima.

PDF - 727.8 ko
Message de solidarité en japonais



Thèmes
Fukushima