Réseau Sortir du nucléaire
Boutique Agenda Faire un donEN

Sortir du nucléaire n°82

Été 2019

Alternatives

Vers un scénario européen de transition énergétique

Été 2019




L’Association négaWatt a montré, grâce à son scénario, comment la France pourrait atteindre d’ici 2050 zéro émission nette de gaz effet de serre. Cette démonstration a été rendue possible grâce à l’application de la démarche négaWatt consistant à agir en priorité sur la réduction de nos consommations d’énergie par des actions de sobriété et d’efficacité, tout en développant de manière volontariste les énergies renouvelables. Aujourd’hui, l’association souhaite aller plus loin et porter cette démarche à l’échelle européenne.



Un scénario innovant pour l’Europe

Peut-on envisager une Europe n’utilisant que des énergies renouvelables et atteignant zéro émission nette de gaz à effet de serre ? C’est tout l’enjeu du projet de scénario européen que portent l’Association négaWatt et ses partenaires. Dans cet exercice, l’accent sera mis sur l’intégration de la sobriété énergétique, autrement dit consommer moins et mieux, dans les stratégies énergie des États membres. Malgré un potentiel considérable, la sobriété est un axe très peu intégré dans les politiques européennes actuelles.

Ce scénario permettra de construire un plan d’action pour la mise en œuvre d’une transition en Europe. En effet, c’est à l’échelle européenne que des mesures efficaces peuvent être prises pour orienter les États membres vers une trajectoire énergétique cohérente et soutenable. De nombreuses décisions et réglementations en matière d’énergie viennent déjà de Bruxelles ; c’est le cas de l’étiquette énergie sur nos appareils électriques, ou des normes limitant les émissions de CO2 des véhicules.

Un réseau d’acteurs européens

Ce projet est mené en partenariat avec des acteurs nationaux et européens afin de prendre en compte autant que possible les particularités des États membres. Fondé sur une approche collaborative, il a déjà permis d’engager une réelle dynamique d’échanges et de coordination entre les acteurs clés européens impliqués dans le développement de stratégies climat et énergie. Le réseau rassemble pour l’instant une quinzaine de partenaires couvrant 12 pays européens (dont le Fraunhofer ISI et le, Wuppertal Institute en Allemagne, Inforse au Danemark, Ecoserveis en Espagne, Energiaklub en Hongrie, etc.).

Le projet a été initié en 2018 : une étude de préfiguration a permis de définir le cadre général du projet (partenaires, positionnement, méthodologie, etc.) et ses conditions de réalisation (financements). Sa mise en œuvre opérationnelle est sur le point d’être lancée.

Pour en savoir plus : www.negawatt.org/Scenario-Europe

L’équipe négaWatt

Mais au fait c’est quoi négaWatt ?

Association à but non-lucratif créée en 2001, négaWatt est dirigée par un collège de membres actifs, la Compagnie des négawatts, qui rassemble une vingtaine d’experts impliqués dans des activités professionnelles liées à l’énergie. Tous s’expriment et s’engagent à titre personnel au sein de l’association.

Notre vision est fondée sur la démarche négaWatt, une approche de bon sens reposant sur trois piliers. Elle consiste d’abord à réduire les besoins par la sobriété dans les usages individuels et collectifs de l’énergie. L’efficacité permet ensuite de diminuer la quantité d’énergie nécessaire à la satisfaction de ces besoins. La priorité peut enfin être donnée aux énergies renouvelables qui, grâce à un développement ambitieux mais réaliste, peuvent remplacer progressivement les énergies fossiles et le nucléaire.

Le terme négaWatt a été inventé par Amory Lovins, expert américain des stratégies énergétiques et fondateur du Rocky Mountain Institute, pour désigner de manière globale l’énergie non consommée ou économisée par des actions de sobriété ou d’efficacité énergétique.

Un scénario innovant pour l’Europe

Peut-on envisager une Europe n’utilisant que des énergies renouvelables et atteignant zéro émission nette de gaz à effet de serre ? C’est tout l’enjeu du projet de scénario européen que portent l’Association négaWatt et ses partenaires. Dans cet exercice, l’accent sera mis sur l’intégration de la sobriété énergétique, autrement dit consommer moins et mieux, dans les stratégies énergie des États membres. Malgré un potentiel considérable, la sobriété est un axe très peu intégré dans les politiques européennes actuelles.

Ce scénario permettra de construire un plan d’action pour la mise en œuvre d’une transition en Europe. En effet, c’est à l’échelle européenne que des mesures efficaces peuvent être prises pour orienter les États membres vers une trajectoire énergétique cohérente et soutenable. De nombreuses décisions et réglementations en matière d’énergie viennent déjà de Bruxelles ; c’est le cas de l’étiquette énergie sur nos appareils électriques, ou des normes limitant les émissions de CO2 des véhicules.

Un réseau d’acteurs européens

Ce projet est mené en partenariat avec des acteurs nationaux et européens afin de prendre en compte autant que possible les particularités des États membres. Fondé sur une approche collaborative, il a déjà permis d’engager une réelle dynamique d’échanges et de coordination entre les acteurs clés européens impliqués dans le développement de stratégies climat et énergie. Le réseau rassemble pour l’instant une quinzaine de partenaires couvrant 12 pays européens (dont le Fraunhofer ISI et le, Wuppertal Institute en Allemagne, Inforse au Danemark, Ecoserveis en Espagne, Energiaklub en Hongrie, etc.).

Le projet a été initié en 2018 : une étude de préfiguration a permis de définir le cadre général du projet (partenaires, positionnement, méthodologie, etc.) et ses conditions de réalisation (financements). Sa mise en œuvre opérationnelle est sur le point d’être lancée.

Pour en savoir plus : www.negawatt.org/Scenario-Europe

L’équipe négaWatt

Mais au fait c’est quoi négaWatt ?

Association à but non-lucratif créée en 2001, négaWatt est dirigée par un collège de membres actifs, la Compagnie des négawatts, qui rassemble une vingtaine d’experts impliqués dans des activités professionnelles liées à l’énergie. Tous s’expriment et s’engagent à titre personnel au sein de l’association.

Notre vision est fondée sur la démarche négaWatt, une approche de bon sens reposant sur trois piliers. Elle consiste d’abord à réduire les besoins par la sobriété dans les usages individuels et collectifs de l’énergie. L’efficacité permet ensuite de diminuer la quantité d’énergie nécessaire à la satisfaction de ces besoins. La priorité peut enfin être donnée aux énergies renouvelables qui, grâce à un développement ambitieux mais réaliste, peuvent remplacer progressivement les énergies fossiles et le nucléaire.

Le terme négaWatt a été inventé par Amory Lovins, expert américain des stratégies énergétiques et fondateur du Rocky Mountain Institute, pour désigner de manière globale l’énergie non consommée ou économisée par des actions de sobriété ou d’efficacité énergétique.



Thèmes
Alternatives et sortie du nucléaire Energies renouvelables