Faire un don

Transports nucléaires

Parce que le transport des matières radioactives est une activité inutile, absurde et dangereuse, le Réseau "Sortir du nucléaire" se mobilise !


Un train de déchets nucéaires pourrait longer la Belgique (rtbf info)

4 novembre 2010 |




Un train qui, selon Greenpeace, serait "le convoi le plus radioactif de l’histoire" quittera le nord-ouest de la France à 14h20 ce vendredi, en direction du nord de l’Allemagne. Ce train de déchets nucléaires devrait longer toute la frontière sud de la Belgique, selon l’organisation de défense de l’environnement.

En fait Greenpeace dénonce globalement le transport de déchets nucléaires. Pour l’organisation de défense de l’environnement, il est insensé de transbahuter comme ça des déchets dangereux, comme l’explique Jan Vande Putte de Greenpeace Belgique : "On a mesuré mercredi la dose de radioactivité à l’extérieur du conteneur. Le montant de neutrons qui sort de ce conteneur est dangereux pour la population, c’est clair. Quelqu’un qui se trouve près de ce transport pendant trop longtemps subit une radiation qui est fortement dangereuse."

L’Agence fédérale de contrôle nucléaire tempère cet avis : ces déchets sont traités et vitrifiés. Et les emballages sont testés par les autorités des pays concernés. Cette agence ajoute toutefois ne pas avoir été consultée au sujet de ce convoi. Seuls les pays dont le territoire est traversé par les trains sont informés.

Aucune information officielle ne renseigne d’ailleurs le circuit exact du convoi car l’agence reconnaît que cela pourrait créer des situations d’insécurité.

Greenpeace est du même avis : "C’est tout à fait irréaliste. En cas d’accident ou d’attentat, les déchets nucléaires pourraient se retrouver dans la nature", explique Jan Vande Putte.

Un convoi transportant des déchets radioactifs reste donc un transport à risques dont les autorités et tous les acteurs concernés sont conscients. En 2010, trois trains de déchets nucléaires sont passés ou passeront en Belgique.

Un train qui, selon Greenpeace, serait "le convoi le plus radioactif de l’histoire" quittera le nord-ouest de la France à 14h20 ce vendredi, en direction du nord de l’Allemagne. Ce train de déchets nucléaires devrait longer toute la frontière sud de la Belgique, selon l’organisation de défense de l’environnement.

En fait Greenpeace dénonce globalement le transport de déchets nucléaires. Pour l’organisation de défense de l’environnement, il est insensé de transbahuter comme ça des déchets dangereux, comme l’explique Jan Vande Putte de Greenpeace Belgique : "On a mesuré mercredi la dose de radioactivité à l’extérieur du conteneur. Le montant de neutrons qui sort de ce conteneur est dangereux pour la population, c’est clair. Quelqu’un qui se trouve près de ce transport pendant trop longtemps subit une radiation qui est fortement dangereuse."

L’Agence fédérale de contrôle nucléaire tempère cet avis : ces déchets sont traités et vitrifiés. Et les emballages sont testés par les autorités des pays concernés. Cette agence ajoute toutefois ne pas avoir été consultée au sujet de ce convoi. Seuls les pays dont le territoire est traversé par les trains sont informés.

Aucune information officielle ne renseigne d’ailleurs le circuit exact du convoi car l’agence reconnaît que cela pourrait créer des situations d’insécurité.

Greenpeace est du même avis : "C’est tout à fait irréaliste. En cas d’accident ou d’attentat, les déchets nucléaires pourraient se retrouver dans la nature", explique Jan Vande Putte.

Un convoi transportant des déchets radioactifs reste donc un transport à risques dont les autorités et tous les acteurs concernés sont conscients. En 2010, trois trains de déchets nucléaires sont passés ou passeront en Belgique.



Ça peut aussi vous intéresser


Suivez-nous


     
Nous connaître | Le Réseau en action | À vous d'agir | Informez vous | Presse |

Abonnez-vous à notre newsletter :

Réseau
Sortir du nucléaire

9 rue Dumenge
69317 Lyon cedex 04
04 78 28 29 22
Contact mail