Réseau Sortir du nucléaire
Boutique Agenda Faire un donEN

Transports nucléaires

Parce que le transport des matières radioactives est une activité inutile, absurde et dangereuse, le Réseau "Sortir du nucléaire" se mobilise !


Archives suivi des transports > Train d’enfer : transport La Hague-Gorleben (5-9 novembre 2010) > Comptes rendus des actions

Tribune municipale sur le passage à St Etienne du Rouvray

5 novembre 2010 |




Le « train d’enfer » est passé à St Etienne du Rouvray dans la nuit du 5 novembre. 123 tonnes de déchets nucléaires hautement radioactifs partis de l’usine de la Hague pour l’Allemagne. Un convoi lourd de risques pour les cheminots et la population riveraine.



Aucune autorité locale n’a été informée officiellement dans les 13 départements traversés. Les préfets, la SNCF et AREVA ont refusé tout contrôle de la radioactivité par un organisme indépendant. S’il n’y a pas de danger, pourquoi dire non ?

Des protestations sur tout le trajet, le train bloqué à Caen, des milliers de manifestants allemands fortement mobilisés. Les forces policières ont été massivement déployées. A Sotteville, sous des projecteurs aveuglants, la gare était noire de CRS.

Le problème du nucléaire se pose à nouveau avec force. Pour les déchets d’une durée de vie de centaines d’années, il n’existe aucune solution.

Si on ne peut arrêter tout de suite les centrales nucléaires, il faut empêcher de tels convois, refuser tout nouveau réacteur nucléaire, s’opposer à la prolongation des vieilles centrales comme proposée en France et en Allemagne.

« Société nucléaire Société policière ! » De cette société-là, on n’en veut pas. Luttons avec le collectif STOP EPR, Greenpeace et Sortir du Nucléaire.

Aucune autorité locale n’a été informée officiellement dans les 13 départements traversés. Les préfets, la SNCF et AREVA ont refusé tout contrôle de la radioactivité par un organisme indépendant. S’il n’y a pas de danger, pourquoi dire non ?

Des protestations sur tout le trajet, le train bloqué à Caen, des milliers de manifestants allemands fortement mobilisés. Les forces policières ont été massivement déployées. A Sotteville, sous des projecteurs aveuglants, la gare était noire de CRS.

Le problème du nucléaire se pose à nouveau avec force. Pour les déchets d’une durée de vie de centaines d’années, il n’existe aucune solution.

Si on ne peut arrêter tout de suite les centrales nucléaires, il faut empêcher de tels convois, refuser tout nouveau réacteur nucléaire, s’opposer à la prolongation des vieilles centrales comme proposée en France et en Allemagne.

« Société nucléaire Société policière ! » De cette société-là, on n’en veut pas. Luttons avec le collectif STOP EPR, Greenpeace et Sortir du Nucléaire.



Dt

Ça peut aussi vous intéresser


À vous d’agir - oct 2020
Agenda
Accueil - oct 2020
8 bonnes raisons d’être antinucléaire Raison n°6 : les droits humains
Informez vous - oct 2020
Des accidents nucléaires partout

Suivez-nous

               je m'inscris à la newsletter         

Réseau "Sortir du nucléaire"
9 rue Dumenge - 69317 Lyon cedex 04
Tél : 04 78 28 29 22



qui sommes-nous ? | plan du site | contact