Réseau Sortir du nucléaire
BoutiqueAgendaFaire un donEN

Campagnes et mobilisations 2014


6-9 août 2014 : dynamique d’action contre le nucléaire militaire

Compte rendu des mobilisations




Entre le 6 et le 9 août 2014, des dizaines de personnes ont participé à la dynamique d’actions contre le nucléaire militaire : rassemblements, actions d’occupations, jeûne, die-in, conférences... 4 jours riches en mobilisation et en émotion.

Retrouvez sur cette page le suivi des actions.

Bravo à toutes et tous et à l’année prochaine !



Vidéo de Camille Robert :

Paris


9 août - Cérémonie commémoration Nagasaki et rupture du jeûne

Rupture du jeûne - repas offert par la Mairie du 2ème

Des grues ont été distribuées aux passants

Cérémonie très émouvante en présence de tou-te-s les jeûneur-se-s

8 août - Après trois jours de jeûne les militants ne faiblissent pas !

Les jeûneurs se dirigent vers la Tour Eiffel

Die-in devant la Tour Eiffel

7 août - visioconférence avec d’autres jeûneurs

Dans la soirée du 7 août, des visioconférences ont été organisées, pour faire le lien avec les jeûneurs dijonnais, anglais et allemands et prendre des nouvelles.

Les anglais ont dressé un camp antinucléaire devant Burghfield, en attendant que le bout d’écharpe rose française leur parvienne, et qu’ils relient Burghfield à Aldermaston le lendemain, pour la commémoration de Nagasaki. Ils ont beau temps !!

Les allemands ont bloqué la quasi totalité des entrées du Büchel, et vont poursuivre leurs actions jusqu’à demain. Il n’y a eu qu’une arrestation malgré la présence intensive des forces de l’ordre. La personne interpellée s’était enchaîné à une entrée.

Un échange a également eu lieu avec John Doom de Moruroa et Tatoo, militant polynésien pour la reconnaissance des conséquences des essais nucléaires. Il a félicité les militants français pour leur action.

Pour finir, les dijonnais nous ont donné des nouvelles de leur jeûne action. Ils étaient le 6 août devant Valduc, puis jusqu’au 9 août dans le centre Dijon, pour sensibiliser le grand public aux pollutions au tritium dans la région notamment. Ils ont organisé un concours de dessin pour enfant, des projections de film. Ils sont aussi une dizaine de jeûneurs.

7 août - Et ça continue ! Action devant la pyramide du Louvre et sous la tour Eiffel

Pour cette 2e journée d’actions, la pluie était encore au rendez-vous mais cela n’a pas freiné les manifestants réunis. Une chaîne humaine sous la tour Eiffel a été organisée avec masques et banderoles contre le nucléaire. Un die-in et une distribution de tracts ont eu lieu en même. La police a essayé d’empêcher la formation de la chaîne humaine sans succès.

6 août - Mur pour la paix

Les militants antinucléaires se sont retrouvés au mur pour la paix, à côté de la tour Eiffel, pour commémorer le bombardement de Hiroshima, avec un concert de musique japonaise, des lectures de textes et le déploiement de banderoles pour l’abolition des armes nucléaires.

Tour effeil
Tour Eiffel 2

6 août - Occupation du Ministère de la défense

Le 6 août à 11h, date de commémoration du bombardement d’Hiroshima, 30 militants des indignés de l’arme nucléaire ont investi l’entrée du ministère de la défense à Paris avec des tentes, afin de dénoncer la possession par la France de plusieurs centaines de têtes nucléaires.

Nucléaire : « On est à un quart d’heure de l’apocalypse »

Des opposants au nucléaire militaire se mobilisent :

Dijon-Valduc (Côte-d’or

9 août - Rassemblement et rupture de jeûne

31 Jeûneurs, dont 7 sur les 3 jours et demie !

Die in devant le CEA de Valduc (Dijon) bombes made in Bourgogne

Accueil devant et en Mairie par trois élus, deux adjoints et un Vice-président du Grand-Dijon

Rupture de jeûne dans les cuisines ducales de la Mairie de DIJON

6 août - Rassemblement à Dijon

6 août - 1er déploiement de l’écharpe rose à Lamargelle (21). Le maire soutien l’action !

6 août - Déploiement de l’écharpe rose à Valduc - Ni civil, ni militaire, ni déchets nucléaires !

Une cinquantaine de personnes devant le site


Reportages France 3 Bourgogne

Presse :

Le Havre (Seine-Maritime)

6 août - Rassemblement

Une trentaine de personnes se sont réunies le 6 août en soirée dans les jardins de l’hôtel de ville du Havre pour demander la sortie du nucléaire militaire.

Reportage France 3 Baie de Seine

Saintes (Charente-Maritime)

A Saintes, ils étaient 8 jeûneurs pour commémorer les bombardements de Hiroshima et Nagasaki, et demander l’abolition des armes nucléaires.

 Voir article : https://www.sudouest.fr/2014/08/09/ils-jeunent-pour-la-fin-de-l-armement-nucleaire-1638043-1531.php

Aldermaston (UK)

Sous un soleil radieux, les militants anglais ont terminé de tricoter les 11 km d’écharpe rose (#pinkpeacescarf) pour relier Aldermaston (où les armes nucléaires sont étudiés, conçus et réalisés) à Burghfield (assemblage des ogives et maintenance). 90 mètres de cette écharpe ont été tricotés en France et envoyé en Grande-Bretagne, en signe de solidarité.
Notre résistance ne connait pas de frontières !


Büchel (Allemagne)



Vidéo de Camille Robert :

Paris


9 août - Cérémonie commémoration Nagasaki et rupture du jeûne

Rupture du jeûne - repas offert par la Mairie du 2ème

Des grues ont été distribuées aux passants

Cérémonie très émouvante en présence de tou-te-s les jeûneur-se-s

8 août - Après trois jours de jeûne les militants ne faiblissent pas !

Les jeûneurs se dirigent vers la Tour Eiffel

Die-in devant la Tour Eiffel

7 août - visioconférence avec d’autres jeûneurs

Dans la soirée du 7 août, des visioconférences ont été organisées, pour faire le lien avec les jeûneurs dijonnais, anglais et allemands et prendre des nouvelles.

Les anglais ont dressé un camp antinucléaire devant Burghfield, en attendant que le bout d’écharpe rose française leur parvienne, et qu’ils relient Burghfield à Aldermaston le lendemain, pour la commémoration de Nagasaki. Ils ont beau temps !!

Les allemands ont bloqué la quasi totalité des entrées du Büchel, et vont poursuivre leurs actions jusqu’à demain. Il n’y a eu qu’une arrestation malgré la présence intensive des forces de l’ordre. La personne interpellée s’était enchaîné à une entrée.

Un échange a également eu lieu avec John Doom de Moruroa et Tatoo, militant polynésien pour la reconnaissance des conséquences des essais nucléaires. Il a félicité les militants français pour leur action.

Pour finir, les dijonnais nous ont donné des nouvelles de leur jeûne action. Ils étaient le 6 août devant Valduc, puis jusqu’au 9 août dans le centre Dijon, pour sensibiliser le grand public aux pollutions au tritium dans la région notamment. Ils ont organisé un concours de dessin pour enfant, des projections de film. Ils sont aussi une dizaine de jeûneurs.

7 août - Et ça continue ! Action devant la pyramide du Louvre et sous la tour Eiffel

Pour cette 2e journée d’actions, la pluie était encore au rendez-vous mais cela n’a pas freiné les manifestants réunis. Une chaîne humaine sous la tour Eiffel a été organisée avec masques et banderoles contre le nucléaire. Un die-in et une distribution de tracts ont eu lieu en même. La police a essayé d’empêcher la formation de la chaîne humaine sans succès.

6 août - Mur pour la paix

Les militants antinucléaires se sont retrouvés au mur pour la paix, à côté de la tour Eiffel, pour commémorer le bombardement de Hiroshima, avec un concert de musique japonaise, des lectures de textes et le déploiement de banderoles pour l’abolition des armes nucléaires.

Tour effeil
Tour Eiffel 2

6 août - Occupation du Ministère de la défense

Le 6 août à 11h, date de commémoration du bombardement d’Hiroshima, 30 militants des indignés de l’arme nucléaire ont investi l’entrée du ministère de la défense à Paris avec des tentes, afin de dénoncer la possession par la France de plusieurs centaines de têtes nucléaires.

Nucléaire : « On est à un quart d’heure de l’apocalypse »

Des opposants au nucléaire militaire se mobilisent :

Dijon-Valduc (Côte-d’or

9 août - Rassemblement et rupture de jeûne

31 Jeûneurs, dont 7 sur les 3 jours et demie !

Die in devant le CEA de Valduc (Dijon) bombes made in Bourgogne

Accueil devant et en Mairie par trois élus, deux adjoints et un Vice-président du Grand-Dijon

Rupture de jeûne dans les cuisines ducales de la Mairie de DIJON

6 août - Rassemblement à Dijon

6 août - 1er déploiement de l’écharpe rose à Lamargelle (21). Le maire soutien l’action !

6 août - Déploiement de l’écharpe rose à Valduc - Ni civil, ni militaire, ni déchets nucléaires !

Une cinquantaine de personnes devant le site


Reportages France 3 Bourgogne

Presse :

Le Havre (Seine-Maritime)

6 août - Rassemblement

Une trentaine de personnes se sont réunies le 6 août en soirée dans les jardins de l’hôtel de ville du Havre pour demander la sortie du nucléaire militaire.

Reportage France 3 Baie de Seine

Saintes (Charente-Maritime)

A Saintes, ils étaient 8 jeûneurs pour commémorer les bombardements de Hiroshima et Nagasaki, et demander l’abolition des armes nucléaires.

 Voir article : https://www.sudouest.fr/2014/08/09/ils-jeunent-pour-la-fin-de-l-armement-nucleaire-1638043-1531.php

Aldermaston (UK)

Sous un soleil radieux, les militants anglais ont terminé de tricoter les 11 km d’écharpe rose (#pinkpeacescarf) pour relier Aldermaston (où les armes nucléaires sont étudiés, conçus et réalisés) à Burghfield (assemblage des ogives et maintenance). 90 mètres de cette écharpe ont été tricotés en France et envoyé en Grande-Bretagne, en signe de solidarité.
Notre résistance ne connait pas de frontières !


Büchel (Allemagne)