Réseau Sortir du nucléaire
Boutique Agenda Faire un donEN

LUZinART

Présentation




 

C’est quoi, LUZinART ?

LUZinART 91 (40 km de paris, 1200 m² d’ateliers dédiés à la protection de la planéte) soutien le Réseau car le risque nucléaire est trop important pour que l’on laisse faire...

Néamoins notre toute petite association (loi de 1901), Luz’in Art, s’intéresse à l’origine à toutes les formes d’expressions (artistiques ou non) issues des mythologies et de la nature (expo, stages construction de yourtes, réunions-débat entre copains...).

Mon projet perso : En me promenant en Amazonie péruvienne, j’ai rencontré un coin de forêt où vivent des Indiens et des chamanes de culture Shipibo-Conibo qui ont besoin d’un coup de main pour protéger leur forêt et les plantes médicinales traditionnelles qu’elle contient. Deux menaces pèsent sur le site : une compagnie pétrolière gourmande et les compagnies du bois… Afin de préserver la forêt, je compte utiliser une des particularité de la loi péruvienne : les domaines de forêt appartiennent à ceux qui, y étant installés (squatteurs ou peuplades traditionnelles), peuvent en tirer profit. Or généralement, tirer profit de la forêt, ça réveille plutôt les tronçonneuses ! Le propos du projet est d’apprendre aux Indiens à tirer profit de la forêt en la cultivant plutôt qu’en la faisant disparaître (coupe sélective, entretient, plantation d’essences disséminées, bref : sylvicultures comme on sait faire par chez nous pour préserver les forêts). Le financement va en être organisé par une (des…) exposition sur le renouveau de la sculpture mythologique amazonienne. Sculpture=bois=arbre=culture. Quoi de mieux qu’une belle expo pour parler de la forêt amazonienne, de ses peuples et de ses richesses et de sa nécessaire préservation !

Voilà vite résumé le projet qui lie Culture et sylviculture, Art équitable et information écologique, aide humanitaire et plaisir de vivre.

 

C’est quoi, LUZinART ?

LUZinART 91 (40 km de paris, 1200 m² d’ateliers dédiés à la protection de la planéte) soutien le Réseau car le risque nucléaire est trop important pour que l’on laisse faire...

Néamoins notre toute petite association (loi de 1901), Luz’in Art, s’intéresse à l’origine à toutes les formes d’expressions (artistiques ou non) issues des mythologies et de la nature (expo, stages construction de yourtes, réunions-débat entre copains...).

Mon projet perso : En me promenant en Amazonie péruvienne, j’ai rencontré un coin de forêt où vivent des Indiens et des chamanes de culture Shipibo-Conibo qui ont besoin d’un coup de main pour protéger leur forêt et les plantes médicinales traditionnelles qu’elle contient. Deux menaces pèsent sur le site : une compagnie pétrolière gourmande et les compagnies du bois… Afin de préserver la forêt, je compte utiliser une des particularité de la loi péruvienne : les domaines de forêt appartiennent à ceux qui, y étant installés (squatteurs ou peuplades traditionnelles), peuvent en tirer profit. Or généralement, tirer profit de la forêt, ça réveille plutôt les tronçonneuses ! Le propos du projet est d’apprendre aux Indiens à tirer profit de la forêt en la cultivant plutôt qu’en la faisant disparaître (coupe sélective, entretient, plantation d’essences disséminées, bref : sylvicultures comme on sait faire par chez nous pour préserver les forêts). Le financement va en être organisé par une (des…) exposition sur le renouveau de la sculpture mythologique amazonienne. Sculpture=bois=arbre=culture. Quoi de mieux qu’une belle expo pour parler de la forêt amazonienne, de ses peuples et de ses richesses et de sa nécessaire préservation !

Voilà vite résumé le projet qui lie Culture et sylviculture, Art équitable et information écologique, aide humanitaire et plaisir de vivre.