Réseau Sortir du nucléaire
BoutiqueAgendaFaire un donEN

Campagnes et mobilisations 2004

Campagnes et mobilisations nationales du Réseau "Sortir du nucléaire" en 2004


Pour un vrai service public de l’électricité sans nucléaire

Pourquoi sortir du nucléaire ?




 Un accident nucléaire, c’est une région entière inhabitable pendant des milliers d’années, et des victimes innombrables. Peut-on se permettre de courir un tel risque ?

 Il n’existe aucune possibilité d’élimination des déchets nucléaires : ils sont dangereux aujourd’hui et pour des dizaines de milliers d’années.

 L’électricité nucléaire est en réalité très chère quand on prend en compte l’ensemble de ses coûts : recherche publique, démantèlement des centrales, gestion des déchets pendant des milliers d’années...

 Une partie des matières radioactives produites dans les centrales peut être utilisée à des fins militaires, pour la fabrication de bombes atomiques.

 Certes, le nucléaire produit peu de gaz à effet de serre, mais il contamine la terre pour des millions d’années. Il ne faut pas choisir entre la peste et le choléra. Ni nucléaire, ni effet de serre : tel doit être l’objectif d’une politique énergétique responsable.

 La grande part du nucléaire dans la production électrique est une exception française : nous sommes le seul pays au monde à miser autant sur le nucléaire. Des pays proches comme l’Allemagne ou la Belgique ont déjà décidé de sortir du nucléaire. C’est donc aussi possible en France.

 Un accident nucléaire, c’est une région entière inhabitable pendant des milliers d’années, et des victimes innombrables. Peut-on se permettre de courir un tel risque ?

 Il n’existe aucune possibilité d’élimination des déchets nucléaires : ils sont dangereux aujourd’hui et pour des dizaines de milliers d’années.

 L’électricité nucléaire est en réalité très chère quand on prend en compte l’ensemble de ses coûts : recherche publique, démantèlement des centrales, gestion des déchets pendant des milliers d’années...

 Une partie des matières radioactives produites dans les centrales peut être utilisée à des fins militaires, pour la fabrication de bombes atomiques.

 Certes, le nucléaire produit peu de gaz à effet de serre, mais il contamine la terre pour des millions d’années. Il ne faut pas choisir entre la peste et le choléra. Ni nucléaire, ni effet de serre : tel doit être l’objectif d’une politique énergétique responsable.

 La grande part du nucléaire dans la production électrique est une exception française : nous sommes le seul pays au monde à miser autant sur le nucléaire. Des pays proches comme l’Allemagne ou la Belgique ont déjà décidé de sortir du nucléaire. C’est donc aussi possible en France.