Réseau Sortir du nucléaire
Boutique Agenda Faire un donEN

Campagnes et mobilisations 2012

Campagnes et mobilisations nationales du Réseau "Sortir du nucléaire" en 2012


Journée nationale d’action "Changeons d’ère, Sortons du nucléaire" > Comptes rendus des manifestations

Narbonne - Malvési




Environ 300 personnes, l’après-midi dans les rues de Narbonne (260 pour être précis). Rassemblement place de la Mairie sous un beau soleil et du vent. Distribution de tracts ("spécial comurhex" et "Sortir du nucléaire, c’est bon aussi pour les travailleurs").

Le matin environ 150 à 200 personnes n’ont pas pu accéder à la Comurhex. Barrage de CRS, car "un collectif (?!) de travailleurs tous syndicats confondus…" (ce sont les termes exacts du directeur de l’usine) manifestaient pour la sauvegarde de leur outil de travail… Et il fallait empêcher l’affrontement entre les deux parties… !

Pendant que les manifestants distribuaient des tracts aux automobilistes, une délégation a été reçu par le directeur sur place c’est à dire hors de l’usine, inapprochable. Thomas Cousinou, SDN Aude ; Marc Saint-Aroman, amis de la terre RSN (Midi-pyrénes) ; Didier Latorre (SDN34).

L’entretien, de mon point de vue, n’a pas apporté grand chose, le directeur défendant comme on pouvait le prévoir sa boutique. La Comurhex répond à toutes les demandes de l’ASN et n’a rien à se reprocher. Elle attend la suite, en vue du classement INB des bassin 1 et 2… Et bla-bla-bla, et bla-bla-bla… On lui a fait part de notre étonnement devant la réception, et la contre manifestation, que pour ma part, j’ai qualifié de provocation. On a clairement indiqué que l’on aurait souhaité parler avec les salariés, certes concernés… mais aussi l’ensemble de la population par cette industrie… On lui a remis le tract "SDN, c’est bon aussi pour les travailleurs". Il nous a dit qu’il en remettrait un à chaque représentant syndical… On est pas obligé de le croire… !


Environ 300 personnes, l’après-midi dans les rues de Narbonne (260 pour être précis). Rassemblement place de la Mairie sous un beau soleil et du vent. Distribution de tracts ("spécial comurhex" et "Sortir du nucléaire, c’est bon aussi pour les travailleurs").

Le matin environ 150 à 200 personnes n’ont pas pu accéder à la Comurhex. Barrage de CRS, car "un collectif (?!) de travailleurs tous syndicats confondus…" (ce sont les termes exacts du directeur de l’usine) manifestaient pour la sauvegarde de leur outil de travail… Et il fallait empêcher l’affrontement entre les deux parties… !

Pendant que les manifestants distribuaient des tracts aux automobilistes, une délégation a été reçu par le directeur sur place c’est à dire hors de l’usine, inapprochable. Thomas Cousinou, SDN Aude ; Marc Saint-Aroman, amis de la terre RSN (Midi-pyrénes) ; Didier Latorre (SDN34).

L’entretien, de mon point de vue, n’a pas apporté grand chose, le directeur défendant comme on pouvait le prévoir sa boutique. La Comurhex répond à toutes les demandes de l’ASN et n’a rien à se reprocher. Elle attend la suite, en vue du classement INB des bassin 1 et 2… Et bla-bla-bla, et bla-bla-bla… On lui a fait part de notre étonnement devant la réception, et la contre manifestation, que pour ma part, j’ai qualifié de provocation. On a clairement indiqué que l’on aurait souhaité parler avec les salariés, certes concernés… mais aussi l’ensemble de la population par cette industrie… On lui a remis le tract "SDN, c’est bon aussi pour les travailleurs". Il nous a dit qu’il en remettrait un à chaque représentant syndical… On est pas obligé de le croire… !