Réseau Sortir du nucléaire
BoutiqueAgendaFaire un donEN

Agenda

26
sep
Conférences - Débats


Les impostures de la dissuasion - avec le général Francis Lenne et Patrice Bouveret

TOULOUSE (31) - Midi-Pyrénées


Mercredi 26 septembre 2018


CONFÉRENCE-DÉBAT
Salle du Sénéchal, 17 rue Rémusat à Toulouse - à 20h30
Entrée libre et gratuite



À l’occasion de la Journée internationale pour l’élimination totale des armes nucléaires, le général Francis Lenne (officier de l’Armée de l’air à la retraite) et Patrice Bouveret (Observatoire de l’armement, CDRPC, ICAN) animeront une conférence intitulée "Les impostures de la dissuasion".

Plus que jamais, cette journée pour l’élimination totale des armes nucléaire doit être l’occasion d’une réflexion sur les raisons qui opposent la majorité des États qui ont signé le Traité d’interdiction des armes nucléaires (TIAN) - jalon vers l’élimination de ces armes - et une minorité d’États (dont la France, la Russie, les États-Unis et la Corée du nord) qui rejettent le traité, au prétexte qu’il viendrait déstabiliser la sécurité internationale.

Il est temps que ce débat s’ouvre pleinement en France :
 quelle sécurité le credo de la dissuasion garantit-il ?
 quels dangers fait-il peser sur la paix et la sécurité mondiale ?
 quels coûts- moraux, financiers, écologiques - pour les Français ?

Pour consulter ou télécharger le flyer de l’événement ou obtenir le flash-code, c’est par ici :

Événement co-organisé par :
les ATMP,
Les Amis du Monde diplomatique,
l’Université populaire de Toulouse,
le Mouvement de la Paix 31,
le Réseau "Sortir du nucléaire".

À l’occasion de la Journée internationale pour l’élimination totale des armes nucléaires, le général Francis Lenne (officier de l’Armée de l’air à la retraite) et Patrice Bouveret (Observatoire de l’armement, CDRPC, ICAN) animeront une conférence intitulée "Les impostures de la dissuasion".

Plus que jamais, cette journée pour l’élimination totale des armes nucléaire doit être l’occasion d’une réflexion sur les raisons qui opposent la majorité des États qui ont signé le Traité d’interdiction des armes nucléaires (TIAN) - jalon vers l’élimination de ces armes - et une minorité d’États (dont la France, la Russie, les États-Unis et la Corée du nord) qui rejettent le traité, au prétexte qu’il viendrait déstabiliser la sécurité internationale.

Il est temps que ce débat s’ouvre pleinement en France :
 quelle sécurité le credo de la dissuasion garantit-il ?
 quels dangers fait-il peser sur la paix et la sécurité mondiale ?
 quels coûts- moraux, financiers, écologiques - pour les Français ?

Pour consulter ou télécharger le flyer de l’événement ou obtenir le flash-code, c’est par ici :

Événement co-organisé par :
les ATMP,
Les Amis du Monde diplomatique,
l’Université populaire de Toulouse,
le Mouvement de la Paix 31,
le Réseau "Sortir du nucléaire".




Inscrivez votre événement à l’agenda