Réseau Sortir du nucléaire
BoutiqueAgendaFaire un donEN

Proposez une action pour agir près de chez vous et barrez, vous aussi, la route à l’uranium !




A vous d’agir !

 Découvrir la route de l’uranium

 Proposer une action en remplissant le formulaire de l’agenda, nous la diffuserons afin que d’autres militants puissent vous rejoindre

 Commander du matériel pour vos actions

 Contacts pour plus d’infos et appui à l’organisation

Mélisande Seyzériat, coordinatrice des groupes et actions
melisande.seyzeriat@sortirdunucleaire.fr
07.60.15.01.23

Laura Hameaux, chargée de campagne
mobilisations@sortirdunucleaire.fr
06.85.23.05.11


Diffuser l’info

 Partager la vidéo présentant la route de l’uranium et la chaîne du combustible nucléaire, afin de faire connaître ce week-end d’action.

 Afficher les couleurs de la campagne dans vos mails et sur les réseaux sociaux


Idées d’actions

 Organiser une action rond point

Des rond-point, il y en a partout sur la route de l’uranium et dans toutes les villes de France et c’est un endroit visible, facile d’accès et par lequel transitent des milliers de personnes chaque jour. Un endroit propice pour organiser une action et être visible !

L’idée, simple, lancée initialement par SDN-Bugey, est d’occuper quelques heures un grand rond-point d’une zone passante, à une heure de grande affluence, le samedi ou le dimanche.

Équipées de banderoles, de tracts, de drapeaux et de panneaux sur lesquels sont inscrits des messages et informations sur le nucléaire et la chaîne du combustible, une équipe se poste au centre du rond-point afin d’être vue de tous et une autre se place sur les trottoir des routes adjacentes pour distribuer des tracts et informer les passants.

Quelques jours avant l’action, prévoyez d’informer la presse, afin qu’elle soit présente et relaie la mobilisation (pour des conseils pour organiser la communication autour de votre action, voir en bas de cette page).

 Organiser une action devant une gare, un site nucléaire, sur une route traversée par des convois, dans un lieu passant...

Le principe est le même que pour les actions rond-point. Installez-vous de manière visible devant une gare, à proximité d’un site nucléaire, le long d’une route traversée par des convois radioactifs, etc, et informez les passants sur la situation nucléaire dans la région en les interpellant à l’aide de panneaux et en distribuant des tracts.


Conseils pour la communication sur vos actions

Vous trouverez ci-dessous des conseils pour rédiger un communiqué de presse et organiser un point presse ou une conférence de presse.

Prochainement, vous trouverez également sur cette page un communiqué de presse type, que vous pourrez adapter en fonction des réalités locales

 Le communiqué de presse

Les envois de communiqués doivent se faire par mail et/ou par fax. Afin d’annoncer au plus tôt votre manifestation n’hésitez pas à envoyer le communiqué de presse plusieurs fois : une dizaine de jours avant puis dans le courant de la semaine qui précède votre évènement.

Rédaction : un communiqué de presse se doit d’être concis (une page maximum), avec en tête le titre, le lieu, la date et le programme de l’événement. Dans le corps du texte, il vous faudra introduire la thématique de la manifestation et ce en quelques lignes. Puis dans les paragraphes suivants vous devrez fournir aux journalistes suffisamment d’informations pour qu’ils puissent effectuer un copier-coller (il faut leur mâcher le travail). Il doit contenir, en bas de page le ou les noms et contacts des porte-parole officiels.

Attention : un communiqué de presse ne fait pas tout, il est recommandé d’appeler directement le journaliste concerné, avant la manifestation et de l’inciter à venir. Si vous ne connaissez pas le journaliste qui traite de la question demandez au standard du média concerné le ou les journalistes (environnement, société, science...) qui traitent de ces sujets. Il vous faut les accrocher et les inviter à la conférence de presse ou au point presse (point suivant). Il vous faut également prendre en compte la périodicité du média : certaines presses ont une parution mensuelle, bi-mensuelle, hebdomadaire, quotidienne. Il est impératif de connaître la date limite d’envoi d’information pour parution dans le numéro qui précède la manifestation.

 La conférence de presse et le point presse

En fonction de la taille de votre évènement, il vous faudra organiser une conférence de presse ou un point presse, auquel vous inviterez les journalistes, afin d’expliquer pourquoi vous organisez cet évènement.

Plusieurs possibilités : organiser une conférence quelques jours avant l’évènement afin de l’annoncer et d’expliquer les raisons de cette mobilisation, puis convoquer la presse le jour de votre action pour un point presse. Si vous n’avez pas le temps d’organiser une conférence de presse, dans ce cas, privilégiez le point presse le jour J, juste avant l’action dans un lieu proche ou sur le lieu de l’action.

Il vous faut avertir les journalistes le plus tôt possible et si vous en avez le temps les appeler pour les inviter de vive voix et leur faire comprendre l’importance qu’ils soient présents. Les réunions rédactions ont souvent lieu le mercredi pour les médias nationaux, pour les médias locaux cela dépend. Pour la conférence de presse, la présence de personnalités (artistes, scientifiques...) est pour les journalistes un appât et un gage d’engagement de la société civile dans toute sa diversité.

La conférence de presse doit être organisée dans un lieu agréable, calme et lumineux. La table où seront présents les intervenants ne devra pas se trouver devant une fenêtre car cela nuit à la bonne qualité des photos ; il est donc préférable que la source de lumière si elle est naturelle soit dans le dos du public ou au pire sur les côtés de la salle. Pensez également à décorer la salle avec les affiches présentant l’événement et plus particulièrement le devant de la tribune afin que le visuel apparaisse sur les photos.

Un dossier de presse pourra être distribué à chaque journaliste. Le nom et la qualité de chaque intervenant devra être inscrit sur un carton posé devant la personne et suffisamment gros pour être lisible de la salle et sur les photos.

Pour le point presse, le principe est le même : sur le lieu de l’action, convoquez la presse un peu avant l’évènement, une heure ou une demie-heure en fonction du nombre d’interventions, afin d’expliquer pourquoi vous organisez cette action et d’exprimer vos revendications.

A vous d’agir !

 Découvrir la route de l’uranium

 Proposer une action en remplissant le formulaire de l’agenda, nous la diffuserons afin que d’autres militants puissent vous rejoindre

 Commander du matériel pour vos actions

 Contacts pour plus d’infos et appui à l’organisation

Mélisande Seyzériat, coordinatrice des groupes et actions
melisande.seyzeriat@sortirdunucleaire.fr
07.60.15.01.23

Laura Hameaux, chargée de campagne
mobilisations@sortirdunucleaire.fr
06.85.23.05.11


Diffuser l’info

 Partager la vidéo présentant la route de l’uranium et la chaîne du combustible nucléaire, afin de faire connaître ce week-end d’action.

 Afficher les couleurs de la campagne dans vos mails et sur les réseaux sociaux


Idées d’actions

 Organiser une action rond point

Des rond-point, il y en a partout sur la route de l’uranium et dans toutes les villes de France et c’est un endroit visible, facile d’accès et par lequel transitent des milliers de personnes chaque jour. Un endroit propice pour organiser une action et être visible !

L’idée, simple, lancée initialement par SDN-Bugey, est d’occuper quelques heures un grand rond-point d’une zone passante, à une heure de grande affluence, le samedi ou le dimanche.

Équipées de banderoles, de tracts, de drapeaux et de panneaux sur lesquels sont inscrits des messages et informations sur le nucléaire et la chaîne du combustible, une équipe se poste au centre du rond-point afin d’être vue de tous et une autre se place sur les trottoir des routes adjacentes pour distribuer des tracts et informer les passants.

Quelques jours avant l’action, prévoyez d’informer la presse, afin qu’elle soit présente et relaie la mobilisation (pour des conseils pour organiser la communication autour de votre action, voir en bas de cette page).

 Organiser une action devant une gare, un site nucléaire, sur une route traversée par des convois, dans un lieu passant...

Le principe est le même que pour les actions rond-point. Installez-vous de manière visible devant une gare, à proximité d’un site nucléaire, le long d’une route traversée par des convois radioactifs, etc, et informez les passants sur la situation nucléaire dans la région en les interpellant à l’aide de panneaux et en distribuant des tracts.


Conseils pour la communication sur vos actions

Vous trouverez ci-dessous des conseils pour rédiger un communiqué de presse et organiser un point presse ou une conférence de presse.

Prochainement, vous trouverez également sur cette page un communiqué de presse type, que vous pourrez adapter en fonction des réalités locales

 Le communiqué de presse

Les envois de communiqués doivent se faire par mail et/ou par fax. Afin d’annoncer au plus tôt votre manifestation n’hésitez pas à envoyer le communiqué de presse plusieurs fois : une dizaine de jours avant puis dans le courant de la semaine qui précède votre évènement.

Rédaction : un communiqué de presse se doit d’être concis (une page maximum), avec en tête le titre, le lieu, la date et le programme de l’événement. Dans le corps du texte, il vous faudra introduire la thématique de la manifestation et ce en quelques lignes. Puis dans les paragraphes suivants vous devrez fournir aux journalistes suffisamment d’informations pour qu’ils puissent effectuer un copier-coller (il faut leur mâcher le travail). Il doit contenir, en bas de page le ou les noms et contacts des porte-parole officiels.

Attention : un communiqué de presse ne fait pas tout, il est recommandé d’appeler directement le journaliste concerné, avant la manifestation et de l’inciter à venir. Si vous ne connaissez pas le journaliste qui traite de la question demandez au standard du média concerné le ou les journalistes (environnement, société, science...) qui traitent de ces sujets. Il vous faut les accrocher et les inviter à la conférence de presse ou au point presse (point suivant). Il vous faut également prendre en compte la périodicité du média : certaines presses ont une parution mensuelle, bi-mensuelle, hebdomadaire, quotidienne. Il est impératif de connaître la date limite d’envoi d’information pour parution dans le numéro qui précède la manifestation.

 La conférence de presse et le point presse

En fonction de la taille de votre évènement, il vous faudra organiser une conférence de presse ou un point presse, auquel vous inviterez les journalistes, afin d’expliquer pourquoi vous organisez cet évènement.

Plusieurs possibilités : organiser une conférence quelques jours avant l’évènement afin de l’annoncer et d’expliquer les raisons de cette mobilisation, puis convoquer la presse le jour de votre action pour un point presse. Si vous n’avez pas le temps d’organiser une conférence de presse, dans ce cas, privilégiez le point presse le jour J, juste avant l’action dans un lieu proche ou sur le lieu de l’action.

Il vous faut avertir les journalistes le plus tôt possible et si vous en avez le temps les appeler pour les inviter de vive voix et leur faire comprendre l’importance qu’ils soient présents. Les réunions rédactions ont souvent lieu le mercredi pour les médias nationaux, pour les médias locaux cela dépend. Pour la conférence de presse, la présence de personnalités (artistes, scientifiques...) est pour les journalistes un appât et un gage d’engagement de la société civile dans toute sa diversité.

La conférence de presse doit être organisée dans un lieu agréable, calme et lumineux. La table où seront présents les intervenants ne devra pas se trouver devant une fenêtre car cela nuit à la bonne qualité des photos ; il est donc préférable que la source de lumière si elle est naturelle soit dans le dos du public ou au pire sur les côtés de la salle. Pensez également à décorer la salle avec les affiches présentant l’événement et plus particulièrement le devant de la tribune afin que le visuel apparaisse sur les photos.

Un dossier de presse pourra être distribué à chaque journaliste. Le nom et la qualité de chaque intervenant devra être inscrit sur un carton posé devant la personne et suffisamment gros pour être lisible de la salle et sur les photos.

Pour le point presse, le principe est le même : sur le lieu de l’action, convoquez la presse un peu avant l’évènement, une heure ou une demie-heure en fonction du nombre d’interventions, afin d’expliquer pourquoi vous organisez cette action et d’exprimer vos revendications.