Réseau Sortir du nucléaire
BoutiqueAgendaFaire un donEN

Campagnes et mobilisations 2009

Campagnes et mobilisations nationales du Réseau "Sortir du nucléaire" en 2009


Agissons pour une Europe sans nucléaire

Le questionnaire




Madame, Monsieur,

En tant que candidat-e aux élections européennes de juin 2009, vous aurez, si vous êtes élu-e, à vous prononcer au cours de votre mandat sur des questions de la plus haute importance ; parmi celles-ci, les enjeux énergétiques, et notamment le nucléaire, figurent en bonne place.

Qu’il s’agisse de l’allocation des financements, des normes de sûreté ou de la promotion de certaines technologies, les orientations fixées par l’Union européenne dans le domaine énergétique auront des répercussions considérables sur la vie quotidienne de plus de 460 millions d’individus. Les citoyens qui vous auront accordé leur confiance comptent donc sur votre responsabilité et votre transparence.

C’est pourquoi le Réseau "Sortir du nucléaire" vous propose de remplir ce questionnaire. Fédération nationale agréée pour la protection de l’environnement, le Réseau "Sortir du nucléaire" regroupe à ce jour 850 associations et bénéficie du soutien déclaré de plus de 26 000 personnes signataires de sa Charte, et d’une audience bien plus large. Le Réseau “Sortir du nucléaire” est indépendant de toute organisation politique.

Vos réponses nous permettront d’évaluer votre intérêt, vos connaissances et vos opinions sur ces questions, notamment sur des points qui pourraient se retrouver prochainement à l’ordre du jour du Parlement européen.

Vos réponses seront rendues publiques sur notre site web www.sortirdunucleaire.fr, et feront l’objet d’une large communication nationale auprès des médias et du grand public. En outre, des représentants de chaque liste seront sollicités prochainement pour participer à une conférence de presse-débat fin mai à Paris.

Enjeux européens


Question 1/17
Quelle expression vous semble le plus appropriée pour qualifier le nucléaire ?
 "Énergie renouvelable"
 "Energie propre"
 "Énergie à faibles émissions de carbone"
 "Énergie sale et dangereuse"
 Autre :
 Je ne me prononce pas

Question 2/17
Pour lutter contre l’effet de serre, le nucléaire vous semble :
 Une solution prioritaire, à développer de toute urgence
 Une option indispensable dans le mix énergétique
 Une option comme une autre, dont la compétitivité doit encore être prouvée
 Une option énergétique trop marginale
 Une option trop chère et trop dangereuse
 Autre :
 Je ne me prononce pas

Question 3/17
Selon vous, les fonds européens pour la recherche et le développement dans le domaine de l’énergie devraient aller d’abord vers (classer par ordre de priorité : 1 ; 2 ; 3 ; 4 ; 5 ; 6 ; 7) :
 La fusion nucléaire
 Les réacteurs dits de 4ème génération
 L’enfouissement des déchets radioactifs
 La sûreté nucléaire
 Le démantèlement des installations nucléaires
 Les énergies renouvelables
 La maîtrise de l’énergie

Question 4/17
Quelle est votre opinion par rapport aux principes exprimés dans la Convention d’Aarhus (accès à l’information, participation des citoyens, transparence) et à leur application au nucléaire ?
 La Convention d’Aarhus n’a pas vocation à s’appliquer au nucléaire
 La transparence et l’accès à l’information sont généralement satisfaisants
 Il est nécessaire de mieux mettre en œuvre la Convention d’Aarhus, afin de parvenir à une meilleure acceptation sociale du nucléaire
 Les principes de la Convention sont insuffisamment mis en œuvre : manque de transparence, hiatus entre les débats publics et les décisions adoptées
 Non seulement les principes de la Convention sont insuffisamment mis en œuvre, mais ils sont en outre formulés de manière trop vague pour pouvoir permettre une véritable démocratie environnementale
 Autre :
 Je ne me prononce pas

Question 5/17
Quelle est votre opinion sur les niveaux de sûreté nucléaire en Europe ?
 Ils relèvent de la responsabilité stricte de chaque Etat-membre
 Ils sont satisfaisants, mais une législation européenne constituerait un atout pour encadrer et faciliter le développement du nucléaire
 Ils doivent être améliorés et harmonisés sur la base des pratiques les plus exigeantes en vigueur
 Ils seront toujours insuffisants
 Autre :
 Je ne me prononce pas

Question 6/17
Le traité de Maastricht prévoit, à terme, la création d’une défense européenne ; quelle serait votre opinion vis-à-vis d’une politique de défense européenne incluant le nucléaire ?
 Vous y êtes favorable, et l’OTAN pourrait constituer un moyen intéressant pour atteindre ce but
 Vous y êtes favorable, sur la base d’une mutualisation des moyens des armées nationales
 Vous êtes contre le principe même d’une défense européenne
 Vous êtes défavorable à l’idée d’une défense nucléaire européenne
 Autre :
 Je ne me prononce pas

Question 7/17
Quelle est votre opinion par rapport au traité Euratom, dont le but est de promouvoir le nucléaire ?
 Il devrait évoluer pour devenir un outil plus efficace
 Il manque de transparence
 Il est illégitime et devrait être abrogé
 Autre :
 Je ne me prononce pas

Question 8/17
Pour vous, une Europe sans nucléaire serait un objectif :
 Suicidaire
 Irréaliste
 Envisageable, mais à très long terme
 Indispensable pour la sauvegarde de notre planète, et réalisable s’il se trouve une volonté politique suffisante
 Autre :
 Je ne me prononce pas

Question 9/17
Que penseriez-vous d’une harmonisation européenne des prix de l’énergie sur la base des coûts fiscaux, sociaux et environnementaux ?

Question 10/17
Estimez-vous, d’une manière générale, que le fonctionnement de l’Union européenne est démocratique ? Si non, que proposeriez-vous pour remédier au déficit démocratique ?

Enjeux nationaux à répercussions européennes


Question 11/17
Quelle est votre opinion par rapport au rôle de la France dans la relance du nucléaire dans le monde par la vente de réacteurs à l’étranger (plusieurs réponses possibles) ?
 Vous vous réjouissez du rôle de leader de la France
 Vous approuvez, tout en émettant des réserves sur la vente de réacteurs à des pays non démocratiques comme la Libye
 Vous avez des doutes sur la viabilité économique de la politique commerciale nucléaire française
 Vous vous inquiétez des risques engendrés par cette relance (vulnérabilité au terrorisme, prolifération, maintien de pratiques coloniales vis-à-vis des pays fournisseurs d’uranium)
 Vous êtes scandalisé par l’action de la France comme promoteur international du nucléaire
 Autre :
 Je ne me prononce pas

Question 12/17
Que représente pour vous l’annonce d’un nouvel EPR (plusieurs réponses possibles) ?
 D’importantes créations d’emplois
 Une étape pour le maintien du savoir-faire français dans l’industrie nucléaire
 Des investissements très lourds, mais qui seront rentables sur le long terme
 Un gouffre financier, dont les coûts auraient pu créer beaucoup plus d’emplois s’ils avaient été affectés à la maîtrise de l’énergie et au développement des énergies renouvelables
 Un pas de plus pour assurer l’indépendance énergétique française
 Un choix discutable par rapport aux besoins réels en énergie de la France
 Une décision incompatible avec l’objectif de 23 % d’énergies renouvelables dans la consommation d’énergie finale en France et l’impératif d’économiser l’énergie
 Une production de nouveaux déchets nucléaires
 Autre :
 Je ne me prononce pas

Question 13/17
Quelle est votre opinion par rapport à la Convention pour la protection du milieu marin de l’Atlantique Nord-Est (dite « OSPAR ») ?
 Vous n’en avez pas entendu parler
 Vous estimez que la France ne peut satisfaire à toutes ses clauses
 Vous estimez que la France devrait adopter des mesures afin d’appliquer l’annexe demandant de réduire à zéro les rejets radioactifs d’ici 2019
 Vous estimez que la France devrait arrêter au plus vite les installations à l’origine de la pollution maritime, et notamment l’usine de retraitement-extraction de plutonium de La Hague
 Autre :
 Je ne me prononce pas

Question 14/17
Quelle serait votre préconisation par rapport à la politique nucléaire de la France dans les décennies à venir ?
 Remplacer les réacteurs existants
 Prolonger la durée de vie des centrales
 Ne pas remplacer les réacteurs en fin de vie, en vue de la transition vers d’autres solutions énergétiques
 Mettre en oeuvre la sortie du nucléaire dans les meilleurs délais
 Autre :
 Je ne me prononce pas

Question 15/17
Quelle serait votre préconisation par rapport à la gestion des déchets
nucléaires ?
 Privilégier la piste du retraitement
 Les enfouir en profondeur
 Etudier la possibilité de nouveaux sites de stockage
 Continuer les recherches et conserver les déchets en surface sur les sites
 Autre :
 Je ne me prononce pas

Question 16/17
La France exporte une grande partie de l’électricité qu’elle produit, mais doit supporter les coûts du démantèlement des installations et de la gestion des déchets ; quelles réflexions cela vous inspire-t-il ?

Question 17/17
Soutiendriez-vous la création d’un organisme indépendant chargé d’évaluer les coûts du démantèlement des installations, ainsi que celle d’un fonds ad hoc indépendant pour recevoir les sommes nécessaires ?

Madame, Monsieur,

En tant que candidat-e aux élections européennes de juin 2009, vous aurez, si vous êtes élu-e, à vous prononcer au cours de votre mandat sur des questions de la plus haute importance ; parmi celles-ci, les enjeux énergétiques, et notamment le nucléaire, figurent en bonne place.

Qu’il s’agisse de l’allocation des financements, des normes de sûreté ou de la promotion de certaines technologies, les orientations fixées par l’Union européenne dans le domaine énergétique auront des répercussions considérables sur la vie quotidienne de plus de 460 millions d’individus. Les citoyens qui vous auront accordé leur confiance comptent donc sur votre responsabilité et votre transparence.

C’est pourquoi le Réseau "Sortir du nucléaire" vous propose de remplir ce questionnaire. Fédération nationale agréée pour la protection de l’environnement, le Réseau "Sortir du nucléaire" regroupe à ce jour 850 associations et bénéficie du soutien déclaré de plus de 26 000 personnes signataires de sa Charte, et d’une audience bien plus large. Le Réseau “Sortir du nucléaire” est indépendant de toute organisation politique.

Vos réponses nous permettront d’évaluer votre intérêt, vos connaissances et vos opinions sur ces questions, notamment sur des points qui pourraient se retrouver prochainement à l’ordre du jour du Parlement européen.

Vos réponses seront rendues publiques sur notre site web www.sortirdunucleaire.fr, et feront l’objet d’une large communication nationale auprès des médias et du grand public. En outre, des représentants de chaque liste seront sollicités prochainement pour participer à une conférence de presse-débat fin mai à Paris.

Enjeux européens


Question 1/17
Quelle expression vous semble le plus appropriée pour qualifier le nucléaire ?
 "Énergie renouvelable"
 "Energie propre"
 "Énergie à faibles émissions de carbone"
 "Énergie sale et dangereuse"
 Autre :
 Je ne me prononce pas

Question 2/17
Pour lutter contre l’effet de serre, le nucléaire vous semble :
 Une solution prioritaire, à développer de toute urgence
 Une option indispensable dans le mix énergétique
 Une option comme une autre, dont la compétitivité doit encore être prouvée
 Une option énergétique trop marginale
 Une option trop chère et trop dangereuse
 Autre :
 Je ne me prononce pas

Question 3/17
Selon vous, les fonds européens pour la recherche et le développement dans le domaine de l’énergie devraient aller d’abord vers (classer par ordre de priorité : 1 ; 2 ; 3 ; 4 ; 5 ; 6 ; 7) :
 La fusion nucléaire
 Les réacteurs dits de 4ème génération
 L’enfouissement des déchets radioactifs
 La sûreté nucléaire
 Le démantèlement des installations nucléaires
 Les énergies renouvelables
 La maîtrise de l’énergie

Question 4/17
Quelle est votre opinion par rapport aux principes exprimés dans la Convention d’Aarhus (accès à l’information, participation des citoyens, transparence) et à leur application au nucléaire ?
 La Convention d’Aarhus n’a pas vocation à s’appliquer au nucléaire
 La transparence et l’accès à l’information sont généralement satisfaisants
 Il est nécessaire de mieux mettre en œuvre la Convention d’Aarhus, afin de parvenir à une meilleure acceptation sociale du nucléaire
 Les principes de la Convention sont insuffisamment mis en œuvre : manque de transparence, hiatus entre les débats publics et les décisions adoptées
 Non seulement les principes de la Convention sont insuffisamment mis en œuvre, mais ils sont en outre formulés de manière trop vague pour pouvoir permettre une véritable démocratie environnementale
 Autre :
 Je ne me prononce pas

Question 5/17
Quelle est votre opinion sur les niveaux de sûreté nucléaire en Europe ?
 Ils relèvent de la responsabilité stricte de chaque Etat-membre
 Ils sont satisfaisants, mais une législation européenne constituerait un atout pour encadrer et faciliter le développement du nucléaire
 Ils doivent être améliorés et harmonisés sur la base des pratiques les plus exigeantes en vigueur
 Ils seront toujours insuffisants
 Autre :
 Je ne me prononce pas

Question 6/17
Le traité de Maastricht prévoit, à terme, la création d’une défense européenne ; quelle serait votre opinion vis-à-vis d’une politique de défense européenne incluant le nucléaire ?
 Vous y êtes favorable, et l’OTAN pourrait constituer un moyen intéressant pour atteindre ce but
 Vous y êtes favorable, sur la base d’une mutualisation des moyens des armées nationales
 Vous êtes contre le principe même d’une défense européenne
 Vous êtes défavorable à l’idée d’une défense nucléaire européenne
 Autre :
 Je ne me prononce pas

Question 7/17
Quelle est votre opinion par rapport au traité Euratom, dont le but est de promouvoir le nucléaire ?
 Il devrait évoluer pour devenir un outil plus efficace
 Il manque de transparence
 Il est illégitime et devrait être abrogé
 Autre :
 Je ne me prononce pas

Question 8/17
Pour vous, une Europe sans nucléaire serait un objectif :
 Suicidaire
 Irréaliste
 Envisageable, mais à très long terme
 Indispensable pour la sauvegarde de notre planète, et réalisable s’il se trouve une volonté politique suffisante
 Autre :
 Je ne me prononce pas

Question 9/17
Que penseriez-vous d’une harmonisation européenne des prix de l’énergie sur la base des coûts fiscaux, sociaux et environnementaux ?

Question 10/17
Estimez-vous, d’une manière générale, que le fonctionnement de l’Union européenne est démocratique ? Si non, que proposeriez-vous pour remédier au déficit démocratique ?

Enjeux nationaux à répercussions européennes


Question 11/17
Quelle est votre opinion par rapport au rôle de la France dans la relance du nucléaire dans le monde par la vente de réacteurs à l’étranger (plusieurs réponses possibles) ?
 Vous vous réjouissez du rôle de leader de la France
 Vous approuvez, tout en émettant des réserves sur la vente de réacteurs à des pays non démocratiques comme la Libye
 Vous avez des doutes sur la viabilité économique de la politique commerciale nucléaire française
 Vous vous inquiétez des risques engendrés par cette relance (vulnérabilité au terrorisme, prolifération, maintien de pratiques coloniales vis-à-vis des pays fournisseurs d’uranium)
 Vous êtes scandalisé par l’action de la France comme promoteur international du nucléaire
 Autre :
 Je ne me prononce pas

Question 12/17
Que représente pour vous l’annonce d’un nouvel EPR (plusieurs réponses possibles) ?
 D’importantes créations d’emplois
 Une étape pour le maintien du savoir-faire français dans l’industrie nucléaire
 Des investissements très lourds, mais qui seront rentables sur le long terme
 Un gouffre financier, dont les coûts auraient pu créer beaucoup plus d’emplois s’ils avaient été affectés à la maîtrise de l’énergie et au développement des énergies renouvelables
 Un pas de plus pour assurer l’indépendance énergétique française
 Un choix discutable par rapport aux besoins réels en énergie de la France
 Une décision incompatible avec l’objectif de 23 % d’énergies renouvelables dans la consommation d’énergie finale en France et l’impératif d’économiser l’énergie
 Une production de nouveaux déchets nucléaires
 Autre :
 Je ne me prononce pas

Question 13/17
Quelle est votre opinion par rapport à la Convention pour la protection du milieu marin de l’Atlantique Nord-Est (dite « OSPAR ») ?
 Vous n’en avez pas entendu parler
 Vous estimez que la France ne peut satisfaire à toutes ses clauses
 Vous estimez que la France devrait adopter des mesures afin d’appliquer l’annexe demandant de réduire à zéro les rejets radioactifs d’ici 2019
 Vous estimez que la France devrait arrêter au plus vite les installations à l’origine de la pollution maritime, et notamment l’usine de retraitement-extraction de plutonium de La Hague
 Autre :
 Je ne me prononce pas

Question 14/17
Quelle serait votre préconisation par rapport à la politique nucléaire de la France dans les décennies à venir ?
 Remplacer les réacteurs existants
 Prolonger la durée de vie des centrales
 Ne pas remplacer les réacteurs en fin de vie, en vue de la transition vers d’autres solutions énergétiques
 Mettre en oeuvre la sortie du nucléaire dans les meilleurs délais
 Autre :
 Je ne me prononce pas

Question 15/17
Quelle serait votre préconisation par rapport à la gestion des déchets
nucléaires ?
 Privilégier la piste du retraitement
 Les enfouir en profondeur
 Etudier la possibilité de nouveaux sites de stockage
 Continuer les recherches et conserver les déchets en surface sur les sites
 Autre :
 Je ne me prononce pas

Question 16/17
La France exporte une grande partie de l’électricité qu’elle produit, mais doit supporter les coûts du démantèlement des installations et de la gestion des déchets ; quelles réflexions cela vous inspire-t-il ?

Question 17/17
Soutiendriez-vous la création d’un organisme indépendant chargé d’évaluer les coûts du démantèlement des installations, ainsi que celle d’un fonds ad hoc indépendant pour recevoir les sommes nécessaires ?