Faire un don

Fil info : Guerre en Ukraine et risque nucléaire

Le point sur la situation à Zaporijjia

Article publié le 30 août 2022



Les derniers événements n’ont pas de quoi nous rassurer et il est toujours aussi complexe de connaitre l’état réel de l’installation

Le jeudi 25 août suite à des frappes la centrale a été temporairement déconnectée du réseau électrique entrainant l’arrêt en urgence de tous les réacteurs.

Le samedi 27 août, de nouvelles informations suite à de nouveaux combats ont de quoi faire froid dans le dos, encore une fois ukrainiens et russes se rejettent mutuellement la faute :
 Selon l’opérateur ukrainien Energoatom, les troupes russes ont bombardé le site « à plusieurs reprises au cours de la dernière journée. […] Conséquence des bombardements périodiques, l’infrastructure de la centrale a été endommagée et il existe des risques de fuite d’hydrogène et de pulvérisation de substances radioactives ».

 Selon l’armée russe :« l’artillerie ukrainienne a tiré 17 obus sur l’enceinte de la centrale, Quatre obus sont tombés sur le toit du bâtiment spécial N°1, où se trouvent 168 assemblages de combustible nucléaire américain de la firme WestingHouse »....

Une délégation de l’Agence Internationale pour l’Énergie Atomique est en route pour inspecter la sécurité de l’installation.





Le saviez-vous ?
Le Réseau "Sortir du nucléaire" est un véritable contre-pouvoir citoyen. Totalement indépendants de l’État, nous dépendons exclusivement du soutien de nos donateurs. C’est grâce à votre soutien financier que nous pouvons nous permettre de tout mettre en œuvre pour offrir aux générations futures l’espoir d’un avenir sans risques nucléaires. Aidez-nous à obtenir cet objectif et à nous permettre de continuer la lutte au quotidien contre cette énergie mortifère et pour promouvoir la sobriété énergétique et les alternatives renouvelables.

Faire un don