Réseau Sortir du nucléaire
BoutiqueAgendaFaire un donEN

Campagnes et mobilisations 2014


Tchernobyl - Fukushima : 50 jours d’actions > Comptes rendus des mobilisations

Journée "De Tchernobyl à Fukushima" à Valence (26)

29 mars 2014 |




Le soleil et le vent printaniers ont accompagné toute la journée organisée à Valence ce samedi 29 mars par le groupe Sortir du nucléaire en Drôme-Ardèche et à laquelle ont participé près de 300 personnes.
De nombreux groupes et associations du Grand Sud-Est (du Bugey, Grenoble, de Bure à Montpellier !) ont participé à cette journée, qui a alterné jusqu’au soir les moments sérieux et les moments festifs.

Festives les déambulations en centre-ville avec le groupe de musique Faucon Folk et les promenades à vélos, tricycles et même quadriporteur ; plus sérieuses, les discussions place Porte neuve avec les passants qui examinent la carte des centrales de la vallée du Rhône, et plutôt inquiétant le die-in d’un quart d’heure organisé sur la place à 11h.

Tous ont ensuite rejoint le parc des expositions : pour plusieurs tables rondes animées par des acteurs-actrices des mouvements de luttes locales et antinucléaires, où de graves sujets ont été abordés (les transports et les déchets nucléaires, les dangers du nucléaire en France, les situations vécues à Tchernobyl et à Fukushima,…) et ensuite pour la pièce de théâtre "L’impossible procès" de la troupe Brut de béton : le public nombreux a été enthousiasmé par l’intérêt de cette pièce et la qualité des acteurs !

La journée s’est terminée par une projection-débat au cinéma le LUX : Alain de Halleux, le réalisateur du film "Welcome to Fukushima" avait accepté de se déplacer ; le public a été ravi !
Rendez-vous est pris pour les prochaines commémorations des catastrophes de Tchernobyl et de Fukushima.

pour le groupe, Christine Malfay-Regnier

Le soleil et le vent printaniers ont accompagné toute la journée organisée à Valence ce samedi 29 mars par le groupe Sortir du nucléaire en Drôme-Ardèche et à laquelle ont participé près de 300 personnes.
De nombreux groupes et associations du Grand Sud-Est (du Bugey, Grenoble, de Bure à Montpellier !) ont participé à cette journée, qui a alterné jusqu’au soir les moments sérieux et les moments festifs.

Festives les déambulations en centre-ville avec le groupe de musique Faucon Folk et les promenades à vélos, tricycles et même quadriporteur ; plus sérieuses, les discussions place Porte neuve avec les passants qui examinent la carte des centrales de la vallée du Rhône, et plutôt inquiétant le die-in d’un quart d’heure organisé sur la place à 11h.

Tous ont ensuite rejoint le parc des expositions : pour plusieurs tables rondes animées par des acteurs-actrices des mouvements de luttes locales et antinucléaires, où de graves sujets ont été abordés (les transports et les déchets nucléaires, les dangers du nucléaire en France, les situations vécues à Tchernobyl et à Fukushima,…) et ensuite pour la pièce de théâtre "L’impossible procès" de la troupe Brut de béton : le public nombreux a été enthousiasmé par l’intérêt de cette pièce et la qualité des acteurs !

La journée s’est terminée par une projection-débat au cinéma le LUX : Alain de Halleux, le réalisateur du film "Welcome to Fukushima" avait accepté de se déplacer ; le public a été ravi !
Rendez-vous est pris pour les prochaines commémorations des catastrophes de Tchernobyl et de Fukushima.

pour le groupe, Christine Malfay-Regnier