Faire un don

Fil info : Guerre en Ukraine et risque nucléaire

Inquiétude de l’AIEA pour les équipes techniques de la centrale nucléaire de Zaporijjia et du site de Tchernobyl

Article publié le 6 mars 2022



L’Agence Internationale de l’Énergie Atomique s’inquiète du sort des employés de la centrale nucléaire de Zaporijjia, sous contrôle des forces russes, qui doivent travailler sous la pression et dans le stress.

Toute opération technique menée dans la centrale doit maintenant être validée par le commandant russe. Internet et plusieurs réseaux mobiles ont été coupés, empêchant la transmission de certaines informations. Plus de téléphone fixe, ni de mails ni de fax.

Pendant ce temps, à Tchernobyl, la communication n’est possible que par mail et les 200 gardes et membres du personnel technique n’ont pas pu faire de rotation depuis... le 23 février.

D’ordinaire, 500 personnes assurent la sûreté à Tchernobyl. Depuis le 23 février, les 200 mêmes personnes restent en poste sans relève, épuisées, se contentant apparemment d’un repas par jour.



>> En savoir plus (en anglais)



Le saviez-vous ?
Le Réseau "Sortir du nucléaire" est un véritable contre-pouvoir citoyen. Totalement indépendants de l’État, nous dépendons exclusivement du soutien de nos donateur⋅ices. C’est grâce à votre soutien financier que nous pouvons nous permettre de tout mettre en œuvre pour offrir aux générations futures l’espoir d’un avenir sans risques nucléaires. Aidez-nous à obtenir cet objectif et à nous permettre de continuer la lutte au quotidien contre cette énergie mortifère et pour promouvoir la sobriété énergétique et les alternatives renouvelables.

Faire un don