Réseau Sortir du nucléaire
Boutique Agenda Faire un donEN

Des accidents nucléaires partout

France : Tricastin : Détection tardive de l’indisponibilité d’un ventilateur du système de ventilation de la salle des commandes du réacteur 3




8 mars 2021


Le 8 mars 2021, EDF a déclaré à l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) un événement significatif pour la sûreté relatif à la détection tardive de l’indisponibilité d’un ventilateur du système de ventilation et de filtration de la salle des commandes du réacteur 3 de la centrale nucléaire du Tricastin.


Ce que dit l’ASN

https://www.asn.fr/Controler/Actualites-du-controle/Avis-d-incident-des-installations-nucleaires/Detection-tardive-de-l-indisponibilite-d-un-ventilateur

Le 8 mars 2021, EDF a déclaré à l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) un événement significatif pour la sûreté relatif à la détection tardive de l’indisponibilité d’un ventilateur du système de ventilation et de filtration de la salle des commandes du réacteur 3 de la centrale nucléaire du Tricastin.

La salle de commande est équipée d’un circuit de ventilation et de filtration de l’air extérieur afin de maintenir des conditions d’ambiance compatibles avec un séjour du personnel. En particulier, un dispositif de filtration d’iode est présent en cas d’accident entraînant des rejets radioactifs sur le site. Ce dispositif comprend notamment deux ventilateurs redondants, capable d’assurer chacun la fonction de filtration.

Dans le cadre d’une campagne d’essai sur les systèmes de ventilation de la centrale, des mesures de débit ont montré que l’un des deux ventilateurs du système d’extraction d’iode de la salle des commandes présentait un débit inférieur aux exigences de sûreté du réacteur.

Les investigations réalisées ont montré que cet écart était dû à l’inversion du sens de rotation du ventilateur, du fait de mauvais branchements. Ces branchements ont immédiatement été repris et le débit conforme a été rétabli et vérifié.

Les investigations sont en cours pour déterminer la durée exacte de l’indisponibilité, mais elle est supérieure à celle fixée par les règles générales d’exploitation1 du réacteur, fixée à trois jours.

Cet événement n’a eu aucune conséquence sur l’installation, l’environnement, ou le personnel. En cas de nécessité, le deuxième ventilateur du système de ventilation de la salle des commandes, permettant d’assurer seul la fonction, est resté disponible.

Toutefois, compte tenu de la détection tardive de l’indisponibilité partielle ou totale d’un système requis par les règles générales d’exploitation, cet événement a été classé au niveau 1 de l’échelle INES.

1. Les RGE (Règles générales d’exploitation) sont un recueil de règles approuvées par l’ASN qui définissent le domaine autorisé de fonctionnement de l’installation et les prescriptions de conduite associées. Classement INES de l’incident 1


La surveillance des installations nucléaires au quotidien ? C’est grâce à vos dons que nous pouvons la mener !
Pour surveiller au jour le jour les incidents dans les installations nucléaires, les décrypter et dénoncer les risques permanents qui sont trop souvent minimisés - voire cachés par les exploitants, nous mobilisons tout au long de l’année des moyens humains et techniques.
Pour continuer ce travail de lanceur d’alerte et donner, au plus proche de leur survenue, des informations sur les inquiétants dysfonctionnements d’un parc nucléaire vieillissant, nous avons besoin de votre soutien financier !

Faire un don



Installation(s)

Tricastin

Nombre d'événements enregistrés dans notre base de données sur cette installation
105