Faire un don

Des accidents nucléaires partout

France : Paluel : Le bâtiment du réacteur 4 sans surveillance de radioactivité

Erreur de maintenance, non respect des règles, détection tardive et risque de dissémination : EDF sait-il vraiment ce qu’il se passe dans ses installations ?




22 juillet 2022


Après une intervention de maintenance en mai 2022, un système de surveillance de la radioactivité ambiante dans le bâtiment du réacteur 4 de la centrale nucléaire de Paluel (Normandie) n’a pas été configuré correctement. EDF a mis près de 2 mois à s’en rendre compte. Durant ce laps de temps, l’autre système de surveillance qui rempli la même fonction a été hors-service durant 2 jours.


Normalement le bâtiment réacteur est confiné afin d’éviter tout risque de dispersion de radioactivité à l’extérieur. Il est fermé hermétiquement et sa ventilation est en circuit fermé. Mais les voies qui permettent de brasser l’air du bâtiment réacteur avec l’air extérieur ont été ouvertes durant plus de 8 heures pile au moment où les 2 systèmes de surveillance de la radioactivité étaient en panne. Le bâtiment du réacteur 4 est non seulement resté sans aucune mesure de la radioactivité ambiante durant 2 jours, sans que son exploitant ne s’en rende compte, mais qui plus est, le bâtiment a été ouvert alors que EDF n’avait aucune idée du niveau de radioactivité.

Erreur de maintenance passée inaperçue, absence de suivi des systèmes de mesures dans le bâtiment réacteur, détection tardive, non respect des règles qui imposent qu’au moins un des 2 dispositifs de surveillance de la radioactivité fonctionne, et prise de risque de dissémination à l’extérieur de particules radioactives.... À se demander si EDF connaît et maîtrise vraiment l’état de ses installations. La centrale nucléaire de Paluel a déclaré 3 incidents significatifs [1] pour la sûreté [2] entre le 19 et le 22 juillet (voir à droite de cet article pour une revue des dernières déclarations).

Ce que dit EDF :

Déclaration d’un événement significatif de sûreté de niveau 1 relatif au non-respect, des règles générales d’exploitation

Publié le 22/07/2022

Les centrales nucléaires sont équipées d’un système redondant de surveillance de la radioactivité (« chaînes de mesure ») dans le bâtiment réacteur.

Le 25 mai 2022, l’unité de production n°4 est à l’arrêt pour visite partielle. Les équipes de la centrale réalisent une activité de maintenance sur une vanne du système. A l’issue de l’activité, la vanne n’est pas remise en conformité et reste ouverte, rendant l’une des chaines de mesure indisponible.

Le 10 juin 2022, en raison du changement d’état du réacteur, les règles générales d’exploitation demandent que la chaine de mesure soit rendue disponible sous un mois.

Le 16 juin, à 10h55, la chaine redondante de mesure de la radioactivité est également indisponible. En parallèle, des conduites de ventilation traversant l’enceinte du bâtiment réacteur sont ouvertes. Elles sont refermées à 19h08

Le 14 juillet, les équipes d’exploitation détectent l’ouverture de la vanne qui était resté ouverte et s’aperçoivent que la chaine de mesure de la radioactivité associée est toujours indisponible. Elle est refermée quelques minutes plus tard. Lors de l’indisponibilité des chaines de mesures et l’ouverture des conduites de ventilation traversant l’enceinte du bâtiment réacteur, les règles générales d’exploitation demandent une isolation de ces conduites de ventilation sous 8 heures. A posteriori, ce délai n’a pas été respecté de 13 minutes.

En raison du non-respect cumulé, a posteriori, des règles générales d’exploitation, la direction de la centrale nucléaire de Paluel a déclaré, le 21 juillet 2022, à l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN), un événement significatif relatif à la sûreté au niveau 1 de l’échelle INES qui en compte 7. EDF

https://www.edf.fr/la-centrale-nucleaire-de-paluel/les-actualites-de-la-centrale-nucleaire-de-paluel/declaration-dun-evenement-significatif-de-surete-de-niveau-1-relatif-au-non-respect-des-regles-generales-dexploitation


Ce que dit l’ASN :

Non-respect de la conduite à tenir prévue par les règles générales d’exploitation

Publié le 26/07/2022

Centrale nucléaire de Paluel Réacteurs de 1300 MWe - EDF

Le 21 juillet 2022, EDF a déclaré à l’ASN un événement significatif relatif au non-respect de la conduite à tenir prévue par les règles générales d’exploitation du réacteur 4 concernant la durée d’indisponibilité du système de mesures de la radioactivité du bâtiment réacteur.

Les règles générales d’exploitation sont un recueil de règles approuvées par l’ASN qui définissent le domaine autorisé de fonctionnement de l’installation et les prescriptions de conduite des réacteurs associées. Elles prescrivent notamment les délais maximums de réparation en cas d’indisponibilité des systèmes requis pour assurer la sûreté des réacteurs.

Chaque réacteur à eau sous pression est équipé d’un circuit, appelé chaîne KRT, permettant d’effectuer des mesures en temps réel de l’activité radiologique de l’air des locaux de l’îlot nucléaire. Elles fonctionnent par l’intermédiaire de divers équipements comme des pompes, des filtres et des appareils de mesures de la radioactivité. Les différentes chaînes possèdent des redondances afin de s’assurer de toujours disposer d’une mesure de l’activité même en cas d’indisponibilité de l’une d’entre elles.

Le 25 mai 2022, alors que le réacteur 4 de Paluel est en arrêt avec un cœur complétement déchargé, une activité de maintenance a été effectuée sur une chaîne KRT mesurant la radioactivité dans le bâtiment réacteur. A la fin de cette activité, le lignage de la chaîne n’a été pas rétabli dans sa configuration d’origine. Ce défaut de configuration, non identifié par EDF, a rendu indisponible le contrôle de l’activité radiologique du bâtiment réacteur par cette chaîne.

Le 14 juillet 2022, lors d’opérations de contrôle, l’exploitant a identifié la configuration inadéquate de la chaîne KRT et rétabli la configuration originelle. Lors de son analyse, l’exploitant a identifié qu’entre le 16 et le 17 juin 2022, l’autre chaîne KRT avait été rendue indisponible à la suite d’un aléa et que dans cet intervalle, pour des raisons d’exploitation, des traversées du système servant au brassage de l’air dans le bâtiment réacteur s’étaient ouvertes. Au total, les traversées ont été ouvertes pendant 8 heures et 13 minutes alors qu’aucun contrôle de l’activité radiologique n’était opérationnel. EDF n’a donc pas respecté la règle relative à l’indisponibilité de chaînes KRT redondantes, qui impose alors d’isoler les traversées sous 8 heures.

Cet évènement n’a pas eu de conséquence pour les personnes et l’environnement. Néanmoins, en raison de la détection tardive, cet événement a été classé au niveau 1 de l’échelle internationale des événements nucléaires (INES).

L’analyse de cet évènement devra s’attacher à en comprendre l’origine exacte, ainsi que les raisons pour lesquelles l’erreur de lignage n’a pas été correctement suivie par les équipes d’exploitation et définir des actions correctives visant à éviter le renouvellement de cet écart.

https://www.asn.fr/l-asn-controle/actualites-du-controle/installations-nucleaires/avis-d-incident-des-installations-nucleaires/non-respect-de-la-conduite-a-tenir-prevue-par-les-regles-generales-d-exploitation7


[1Événements significatifs : incidents ou accidents présentant une importance particulière en matière, notamment, de conséquences réelles ou potentielles sur les travailleurs, le public, les patients ou l’environnement. https://www.asn.fr/Lexique/E/Evenement-significatif

[2La sûreté nucléaire est l’ensemble des dispositions techniques et des mesures d’organisation relatives à la conception, à la construction, au fonctionnement, à l’arrêt et au démantèlement des installations nucléaires de base, ainsi qu’au transport des substances radioactives, prises en vue de prévenir les accidents ou d’en limiter les effets. https://www.asn.fr/Lexique/S/Surete-nucleaire


La surveillance des installations nucléaires au quotidien ? C’est grâce à vos dons que nous pouvons la mener !
Pour surveiller au jour le jour les incidents dans les installations nucléaires, les décrypter et dénoncer les risques permanents qui sont trop souvent minimisés - voire cachés par les exploitants, nous mobilisons tout au long de l’année des moyens humains et techniques.
Pour continuer ce travail de lanceur d’alerte et donner, au plus proche de leur survenue, des informations sur les inquiétants dysfonctionnements d’un parc nucléaire vieillissant, nous avons besoin de votre soutien financier !

Faire un don



Installation(s) concernée(s)

Paluel

Nombre d'événements enregistrés dans notre base de données sur cette installation
128