Réseau Sortir du nucléaire
Boutique Agenda Faire un donEN

Des accidents nucléaires partout

France : Gravelines : Indisponibilité du turboalternateur de secours dû au temps de manœuvre trop long d’une vanne




11 juin 2013


Le 11 juin 2013, l’exploitant du centre nucléaire de production d’électricité (CNPE) de Gravelines a déclaré à l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) un événement significatif pour la sûreté relatif à l’indisponibilité du turboalternateur de secours dû au temps de manœuvre trop long d’une vanne du réacteur n° 5.


Chaque réacteur à eau sous pression est équipé de deux lignes électriques extérieures en provenance du réseau national, et de deux groupes électrogènes de secours à moteur diesel. Ces derniers, redondants, sont utilisés en cas de perte des alimentations électriques normales du réacteur. Ils permettent, dans cette situation, d’assurer le fonctionnement des systèmes de sauvegarde qui seraient mis en œuvre en cas d’accident. Pour pallier une éventuelle défaillance de ces diesels de secours, le réacteur est également équipé d’un autre groupe électrogène et d’un groupe turboalternateur de secours (LLS). A partir de la vapeur issue du générateur de vapeur, le turboalternateur de secours alimente, en cas de perte des alimentations électriques, plusieurs systèmes de sauvegarde dont le système assurant l’injection aux joints des pompes primaires.

Le réacteur n° 5 est à l’arrêt pour maintenance et renouvellement d’une partie de son combustible depuis le 4 mai 2013. Le 8 juin 2013, à l’occasion d’un essai périodique, EDF détecte que le temps d’ouverture d’une vanne située sur le turboalternateur de secours est trop long. L’expertise réalisée par EDF fait apparaître que le robinet permettant la commande de cette vanne n’est pas suffisamment ouvert. En effet, celui-ci a été partiellement fermé lors de l’arrêt du réacteur.

Après l’ouverture complète de ce robinet, l’essai a été repris et a donné lieu à un temps de manœuvre conforme aux règles d’exploitations.

Cet événement n’a pas eu de conséquence sur les installations, les travailleurs et l’environnement.

Cet événement a été classé au niveau 1 de l’échelle INES du fait de la détection tardive de l’indisponibilité du turboalternateur.

https://www.asn.fr/Controler/Actualites-du-controle/Avis-d-incidents-des-installations-nucleaires/Indisponibilite-du-turboalternateur-de-secours-du-au-temps-de-manaeuvre-trop-long-d-une-vanne


La surveillance des installations nucléaires au quotidien ? C’est grâce à vos dons que nous pouvons la mener !
Pour surveiller au jour le jour les incidents dans les installations nucléaires, les décrypter et dénoncer les risques permanents qui sont trop souvent minimisés - voire cachés par les exploitants, nous mobilisons tout au long de l’année des moyens humains et techniques.
Pour continuer ce travail de lanceur d’alerte et donner, au plus proche de leur survenue, des informations sur les inquiétants dysfonctionnements d’un parc nucléaire vieillissant, nous avons besoin de votre soutien financier !

Faire un don



Installation(s)

Gravelines

Nombre d'événements enregistrés dans notre base de données sur cette installation
112