Réseau Sortir du nucléaire
Boutique Agenda Faire un donEN

Des accidents nucléaires partout

France : Gravelines : Non respect de la température minimale du circuit primaire lors de l’essai d’une pompe




6 décembre 2012


Le 6 juillet 2012, le réacteur n° 1 est en cours de redémarrage après un arrêt pour effectuer des opérations de maintenance sur une pompe du circuit d’alimentation de secours des générateurs de vapeur (ASG). Lors de l’essai de fonctionnement de cette pompe, la température du circuit primaire sort du domaine de fonctionnement autorisé par les règles d’exploitation.


A la suite de la réparation d’une des pompes d’alimentation de secours des générateurs de vapeur, les opérateurs en salle de commande testent son fonctionnement et détectent une baisse de la température du circuit primaire. Des mesures sont prises pour maintenir la température du circuit primaire dans le domaine autorisé par les règles d’exploitation. Cependant, malgré la réaction rapide des opérateurs, la température continue de baisser et sort du domaine de fonctionnement autorisé par les règles d’exploitation. Finalement après 11 minutes de sortie du domaine, un opérateur arrête la pompe en cours de test. La température du circuit primaire revient dans le domaine autorisé.

Après analyse, la centrale constate que, lors de la préparation de l’essai de fonctionnement de la pompe, l’ensemble des actions à mener pour éviter le risque de sortie de domaine n’a pas été identifié. La fiche d’aide à la réalisation de l’essai, qui prévoit l’arrêt de la pompe en cas de baisse de température, n’a pas été parcourue entièrement par manque de temps.

Cet événement n’a pas eu de conséquence sur les installations, les travailleurs et l’environnement.

Cet incident a été déclaré initialement par EDF au niveau 0 de l’échelle INES. Compte tenu du manque de préparation de l’essai de bon fonctionnement de la pompe, l’ASN a décidé son reclassement au niveau 1 de l’échelle INES.

https://www.asn.fr/layout/set/print/content/view/full/87702


La surveillance des installations nucléaires au quotidien ? C’est grâce à vos dons que nous pouvons la mener !
Pour surveiller au jour le jour les incidents dans les installations nucléaires, les décrypter et dénoncer les risques permanents qui sont trop souvent minimisés - voire cachés par les exploitants, nous mobilisons tout au long de l’année des moyens humains et techniques.
Pour continuer ce travail de lanceur d’alerte et donner, au plus proche de leur survenue, des informations sur les inquiétants dysfonctionnements d’un parc nucléaire vieillissant, nous avons besoin de votre soutien financier !

Faire un don



Installation(s)

Gravelines

Nombre d'événements enregistrés dans notre base de données sur cette installation
105