Réseau Sortir du nucléaire
BoutiqueAgendaFaire un donEN

Des accidents nucléaires partout

France : Cattenom : Arrêt automatique du réacteur 3 : transmission de donnée erronée, des cartes électroniques en cause




18 septembre 2018


Le réacteur 3 de la centrale nucléaire transfrontalière de Cattenom (Moselle) s’est arrêté automatiquement le 18 septembre 2018. Une donnée erronée aurait été transmise par un des systèmes de demande de mise à l’arrêt automatique. Ce dispositif de sûreté se déclenche en effet tout seul lorsqu’un fonctionnement anormal est détecté par des systèmes de surveillance. Des cartes électroniques ont été remplacées et des contrôles effectués sur des capteurs avant le redémarrage du réacteur le 21 septembre. Pendant ces 5 jours, ce n’est que la moitié du site nucléaire qui produisait de l’électricité, le réacteur 2 étant arrêté pour un grand programme de contrôles et de maintenance depuis la fin du mois de mai.


Ce que dit EDF :

  • Arrêt de l’unité de production n°3

Publié le 18/09/2018

L’unité n°3 de la centrale nucléaire de Cattenom s’est arrêtée automatiquement le mardi 18 septembre 2018 à 12h09. Les analyses sont en cours afin de comprendre l’origine exacte de cet arrêt et de permettre le redémarrage de l’unité au plus tôt et en toute sûreté. Les unité n°1 et 4 fonctionnent et alimentent le réseau électrique. L’unité n°2 est en arrêt programmé pour sa troisième visite décennale depuis le 26 mai 2018

https://www.edf.fr/groupe-edf/nos-energies/carte-de-nos-implantations-industrielles-en-france/centrale-nucleaire-de-cattenom/actualites/arret-de-l-unite-de-production-ndeg3-1

  • L’unité de production n°3 produit à nouveau

Publié le 21/09/2018

L’unité de production n°3 de la centrale nucléaire de Cattenom a été reconnectée au réseau électrique le vendredi 21 septembre 2018 peu après 5 heures et a atteint depuis sa pleine puissance. Elle s’était arrêtée automatiquement le mardi 18 septembre 2018 autour de midi. La raison : l’un des quatre systèmes de demande de mise à l’arrêt automatique du réacteur de l’unité n°3 avait transmis une donnée erronée et ponctuelle, ce qui a entraîné l’enclenchement des dispositifs de mise à l’arrêt automatique du réacteur. Des cartes électroniques ont été remplacées et des capteurs ont été contrôlés préalablement au redémarrage de l’unité.

Les unité n°1 et 4 fonctionnent et alimentent le réseau électrique. L’unité n°2 est en arrêt programmé pour sa troisième visite décennale depuis le 26 mai 2018.

https://www.edf.fr/groupe-edf/nos-energies/carte-de-nos-implantations-industrielles-en-france/centrale-nucleaire-de-cattenom/actualites/l-unite-de-production-ndeg3-produit-a-nouveau-1