Réseau Sortir du nucléaire
Boutique Agenda Faire un donEN

Des accidents nucléaires partout

Finlande : Olkiluoto : Incident sérieux et augmentation de la radioactivité dans le réacteur 2




10 décembre 2020


Le 10 décembre 2020, à 12h22 heure locale, un incident est survenu dans le réacteur 2 de la centrale nucléaire Olkiluoto, en Finlande. Une importante augmentation des niveaux de radioactivité est détectée dans l’installation, le réacteur est arrêté en urgence. L’Autorité de sûreté nucléaire finlandaise se veut rassurante : pas de dangers à l’extérieur du site, le bâtiment a été confiné. La situation est redevenue stable. Si l’information sur la survenue de l’accident a été rapide, en revanche, les autorités ne donnent qu’une vague explication sur ce qui a causé ces "niveaux de rayonnements exceptionnels" : une défaillance du système de traitement des eaux de refroidissement du réacteur. La radioactivité ayant déclenché les alarmes dans un local spécifique à l’accès réglementé, les employés n’auraient pas été exposés aux radiations au cours de l’incident. Une fuite de combustible semble exclue. Une explication plus précise sera communiquée quelques jours plus tard via une note d’information de l’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire français (IRSN) : suite à une opération de maintenance, des matériaux contaminés utilisés comme filtres se sont retrouvés dans le circuit de refroidissement du réacteur.


C’est par l’AIEA (l’Agence internationale de l’énergie atomique) que le message est d’abord transmis : l’agence a été informée en fin de matinée que des taux de radiations élevés ont été enregistrés dans les installations de la centrale nucléaire d’Olkiluoto : un incident est survenu sur le réacteur 2, il a été arrêté. Il n’y a pas eu de rejet dans l’environnement.

L’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) a été informée aujourd’hui à 11 h 56 (UTC) par l’Autorité finlandaise de radioprotection et de sûreté nucléaire (STUK) d’un événement survenu à l’unité 2 de la centrale nucléaire d’Olkiluoto. Des niveaux de rayonnement élevés ont été mesurés à l’intérieur de l’usine et le réacteur a été arrêté. Selon STUK, aucun rayonnement de l’usine n’est entré dans l’environnement. La centrale nucléaire d’Olkiluoto est située sur l’île d’Olkiluoto, à environ 220 km au nord-ouest d’Helsinki.

L’AIEA est en contact avec ses homologues de la République de Finlande et fournira de plus amples informations au public dès qu’elles seront disponibles.

https://www.iaea.org/newscenter/statements/iaea-informed-of-event-at-olkiluoto-nuclear-power-plant-in-finland

Le STUK, l’autorité de sûreté nucléaire finlandaise, a affiché un message sur son site internet informant de l’incident, soulignant l’absence de nécessité de mesures de protection et demandant aux populations de ne pas prendre les comprimés d’iode (distribués aux riverains pour les cas d’accidents avec rejets de radioactivité à l’extérieur du site) :

Nous reproduisons ici une traduction du communiqué mis en ligne par l’Autorité de contrôle finlandaise :

Ce que dit le STUK :

Situation de perturbation d’Olkiluoto - l’usine est dans un état stable

Le 10/12/2020

Une perturbation grave qui a provoqué un arrêt d’urgence s’est produite aujourd’hui à 12 h 22 dans la tranche 2 de la centrale nucléaire d’Olkiluoto, probablement en raison d’une défaillance du système de traitement des eaux du réacteur de la centrale. La situation est maintenant stable et l’usine est dans un état sûr. Aucun rayonnement n’est entré dans l’environnement depuis l’usine.

En raison de la situation de perturbation à Olkiluoto, aucune mesure de protection n’est nécessaire. Il n’y a aucun danger à l’extérieur du site de l’usine et aucune émission n’est attendue de l’usine. Le comprimé d’iode ne doit pas être pris et aucune protection n’est requise à l’intérieur. La situation de rayonnement autour de l’usine est normale.

La situation de perturbation de l’usine a commencé lorsque les systèmes de mesure du rayonnement ont mesuré des niveaux de rayonnement élevés à l’intérieur de l’usine. Des valeurs de rayonnement élevées ont été mesurées dans une pièce où les niveaux de rayonnement sont élevés pendant le fonctionnement normal et ne fonctionnent donc pas dans la pièce. Les employés de la compagnie d’électricité n’ont pas été exposés aux radiations et aucune blessure personnelle n’est survenue à la suite de l’incident.

Dans le cadre de l’incident, le bâtiment de confinement de l’usine a été isolé, assurant ainsi la sécurité de l’usine et de l’environnement. La compagnie d’électricité et STUK ont lancé les opérations de l’organisation d’urgence conformément au plan d’urgence. Il n’y a aucune indication de fuite de carburant lors de l’incident et il n’y a plus de niveaux de rayonnement exceptionnels à l’intérieur de l’usine.

C’est un événement exceptionnel. Les systèmes de sûreté de l’usine fonctionnent comme prévu, ce qui a entraîné un faible risque d’exposition aux rayonnements des travailleurs ou de l’environnement.

« STUK a immédiatement commencé les opérations d’urgence dans leur intégralité, car des niveaux de rayonnement exceptionnels ont été mesurés à l’intérieur de l’usine. Au STUK, environ 80 personnes suivent l’évolution de la situation, mais nous ne voyons pas de menace aiguë », déclare Petteri Tiippana, directeur général de l’Autorité des rayonnements et de la sûreté nucléaire.

Situation des radiations en Finlande aujourd’hui : https://www.stuk.fi/aiheet/sateily-ymparistossa/sateilytilanne-tanaan

STUK informe de la situation sur Twitter et sur son site Internet.

Compte rendu de la conférence de presse STM et STUK du 10 décembre 2020 à 15h30 : https://www.youtube.com/watch?v=dX-1LlnhLfM

https://www.stuk.fi/-/olkiluodon-hairiotilanne-laitos-on-vakaassa-tilassa


Ce que dit l’AIEA :

Le 10/12/2020

  • Mise à jour sur l’événement à la centrale nucléaire d’Olkiluoto en Finlande

L’Autorité finlandaise de radioprotection et de sûreté nucléaire (STUK) a informé l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) de l’événement survenu à l’unité 2 de la centrale nucléaire d’Olkiluoto. Le STUK a informé l’AIEA à 13 h 42 UTC que les niveaux de rayonnement autour de l’installation se situaient dans la plage moyenne du rayonnement de fond. STUK a également déclaré qu’il n’y avait pas eu de dommages au carburant et que tous les systèmes de sécurité étaient pleinement fonctionnels, et que l’exploitant prépare l’usine à revenir à son état normal.

Plus tôt dans la journée, STUK a informé l’AIEA que des niveaux de rayonnement élevés étaient mesurés à l’intérieur de l’usine. Par la suite, l’unité 2 a été arrêtée. La centrale nucléaire d’Olkiluoto est située sur l’île d’Olkiluoto, à environ 220 km au nord-ouest d’Helsinki.

L’AIEA reste en contact avec ses homologues de la République de Finlande.

https://www.iaea.org/newscenter/statements/update-on-event-at-olkiluoto-nuclear-power-plant-in-finland

  • COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Le 11 décembre 2020

STUK fournit à l’AIEA des détails sur l’événement à Olkiluoto, indique l’état de rayonnement de l’usine à des niveaux normaux, aucun danger pour la sécurité publique ou l’environnement

L’Autorité finlandaise de radioprotection et de sûreté nucléaire (STUK) a informé l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) que la cause de l’événement de jeudi dans la tranche 2 de la centrale nucléaire d’Olkiluoto était un dysfonctionnement du système de purification de l’eau de refroidissement du réacteur. En raison du dysfonctionnement, du matériau filtrant a été libéré dans le système de refroidissement, provoquant une augmentation temporaire des niveaux de rayonnement dans les conduites de vapeur.

STUK a déclaré que l’événement ne posait aucun danger pour la sécurité des personnes ou de l’environnement, et que les niveaux de rayonnement à l’usine et aux alentours sont à des niveaux normaux.

Le STUK a classé l’événement d’hier en dessous de l’échelle / niveau 0 sur l’échelle internationale des événements nucléaires et radiologiques (INES), qui est un outil pour communiquer au public l’importance de la sûreté des événements nucléaires et radiologiques. Les événements sans importance pour la sécurité sont classés en dessous de l’échelle / niveau 0.

Le STUK a déclaré qu’il continuerait de superviser les actions correctives dans l’unité 2 d’Olkiluoto. L’opérateur de l’usine, Teollisuuden Voima Oyj (TVO), a mis fin à la mise en veille d’urgence. L’unité 2 reste à l’arrêt et TVO fonctionne désormais selon les procédures standard.

L’AIEA reste en contact avec ses homologues en Finlande.


Ce que dit l’IRSN :

Événement à la centrale d’Olkiluoto en Finlande

Le 14/12/2020

Le 10 décembre 2020, l’autorité de sûreté finlandaise a fait état d’une anomalie sérieuse d’exploitation affectant un réacteur à eau bouillante d’Olkiluoto, le réacteur n°2. Le site d’Olkiluoto, situé à l’Ouest de la Finlande compte 2 réacteurs en fonctionnement, de type réacteur à eau bouillante, et un réacteur de type EPR en construction. Les réacteurs n°1 et n°2 d’Olkiluoto sont des réacteurs de 890 MWe, de conception suédoise (ABB). Ils ont été mis en service respectivement en 1978 et en 1980.

D’après les informations communiquées par l’autorité de sûreté finlandaise et l’exploitant, l’augmentation d’activité constatée dans le réacteur serait consécutive à une opération de maintenance. Il n’y a pas eu de rejet à l’extérieur de l’installation ni de personnes exposées. L’IRSN s’est tenu informé de la situation pendant la durée de l’événement et a eu des échanges avec l’autorité de sûreté finlandaise.

Le 10 décembre, une activité anormale a été détectée dans les lignes vapeur du circuit de refroidissement du réacteur, provoquant son arrêt de façon automatique. Les actions automatiques ont été réalisées, conformément à l’attendu. Les fonctions de sûreté sont restées assurées, permettant de replier le réacteur dans un état stable. L’augmentation d’activité détectée dans l’installation a été temporaire. Des analyses réalisées dans l’après-midi du 10 décembre ont permis d’écarter une dégradation des assemblages combustibles. D’après les informations communiquées par l’autorité de sûreté de finlandaise et l’exploitant TVO, l’augmentation d’activité serait liée à la dispersion, dans le circuit de refroidissement du réacteur, de matériaux de filtration contaminés, de type résines, consécutivement à une opération de maintenance. Le réacteur va être amené dans un état permettant la poursuite des investigations et la réparation du système de purification du circuit de refroidissement.

Il n’y a pas eu de rejet à l’extérieur de l’installation, la contamination est restée contenue dans le circuit de refroidissement du réacteur. Des mesures ont été réalisées sur le site pour confirmer l’absence de rejets. Il n’y a donc pas eu de personnes exposées sur le site et ni d’impact radiologique sur le site et a fortiori à l’extérieur.

Le plan d’urgence de la centrale a été déclenché et l’autorité de sûreté finlandaise a activé son centre de crise. Elle a classé cet incident au niveau 0 de l’échelle internationale des événements nucléaires et radiologiques (échelle INES). L’IRSN s’est tenu informé de la situation, pendant la durée de l’événement et a eu des échanges avec l’autorité de sûreté finlandaise.

Télécharger la note d’information de l’IRSN du 11 décembre 2020 "Evénement à la centrale d’Olkiluoto en Finlande" (PDF, 0,38 Mo) :

https://www.irsn.fr/FR/Actualites_presse/Actualites/Pages/20201214_NI_Evenement-Centrale-Olkiluoto-Finlande.aspx#.X9iTlsLjLEo


La surveillance des installations nucléaires au quotidien ? C’est grâce à vos dons que nous pouvons la mener !
Pour surveiller au jour le jour les incidents dans les installations nucléaires, les décrypter et dénoncer les risques permanents qui sont trop souvent minimisés - voire cachés par les exploitants, nous mobilisons tout au long de l’année des moyens humains et techniques.
Pour continuer ce travail de lanceur d’alerte et donner, au plus proche de leur survenue, des informations sur les inquiétants dysfonctionnements d’un parc nucléaire vieillissant, nous avons besoin de votre soutien financier !

Faire un don