Réseau Sortir du nucléaire
Boutique Agenda Faire un donEN

Sortir du nucléaire n°84

Hiver 2020

Changer

Des brèves pour positiver !

Hiver 2020




La fin du nucléaire

Selon l’économiste Jeremy Rifkin, la civilisation des énergies fossiles va s’effondrer d’ici à 2028 et être remplacée par une économie basée sur le solaire, l’éolien, le numérique, et sans nucléaire.

“Construire une nouvelle centrale nucléaire est complètement absurde“, affirme-t-il. Son prix étant trop élevé et avec le changement climatique, l’eau des rivières et des lacs deviendra inutilisable l’été pour refroidir les centrales. Ceci est confirmé par le think thank allemand Agora Energiewende dont l’étude, souligne qu’“un parc nucléaire réduit plus rapidement accélérerait le développement des énergies renouvelables électriques et limiterait les besoins de financement publics pour les énergies renouvelables existantes et futures.“

Source : BFM TV, AFP, Le Monde et Actu-Environnement


Électricité houlomotrice

Deux prototypes houlomoteurs innovants sont actuellement en phase de test final. Wavegem amarré au large du Croisic, est doté d’une puissance totale de 150 kW, dont 80% sont assurés par l’ énergie des vagues, et 20% par le solaire. L’énergie générée via la circulation de l’eau de mer en circuit fermé par les mouvements du flotteur est ensuite convertie en électricité via une turbine basse vitesse. Le projet HACE (“Hydro Air Concept Energy“), installé dans le port de La Rochelle propose quant à lui de tirer parti d’une houle légère. À suivre...

Source : Révolution Énergétique


États-Unis et emplois dans les énergies vertes

D’après deux chercheurs de l’University College London, les énergies renouvelables ont permis de créer 9,5 millions d’emplois aux États-Unis soit 4 % de la population active. L’énergie verte générait à elle seule 1,3 billion de dollars, ce qui équivaut à 7 % du PIB du pays. Mais ces chiffres ne vont pas au-delà de l’année 2016 date à laquelle Donald Trump est devenu président, prônant la production d’énergies fossiles.

Source : Daily Geek Show


Solaire photovoltaïque en plein boom

Le solaire photovoltaïque représentera 60% des 50% d’augmentation des capacités de production en électricité renouvelables d’ici 2024 et ce grâce aux installations sur des maisons, des usines, des supermarchés. Dans de nombreux pays, les coûts de ces installations ont chuté rendant l’autoconsommation très compétitive.

En France, l’Assemblée nationale a adopté un amendement destiné à soutenir l’énergie solaire. L’ imposition sur les centrales mises en service après le 1er janvier 2021 passera pendant 20 ans de 7,57 euros par kilowatt de puissance installée à 3,155 euros.

Près de Lyon, c’est le plus grand parc d’ombrières photovoltaïques de France qui a été inauguré au mois d’avril sur la toiture d’un parking de 82 000 m2 et qui alimente 6 000 foyers. Et en quelques mois, deux projets de parcs solaires 100% citoyens ont vu le jour dans le sud de la France. À Aubais (30) la coopérative “Les Survoltés“ a construit une centrale solaire dont les panneaux sont produits à Toulouse. À Mallemort (13) c’est un véritable circuit court qui a été créé : Enercoop achète l’électricité auprès de Cap Vert Énergie et d’Énergie Partagée pour la revendre directement à ses clients.

Source : Futura Sciences, L’Express, Les Échos et Révolution Énergétique

La fin du nucléaire

Selon l’économiste Jeremy Rifkin, la civilisation des énergies fossiles va s’effondrer d’ici à 2028 et être remplacée par une économie basée sur le solaire, l’éolien, le numérique, et sans nucléaire.

“Construire une nouvelle centrale nucléaire est complètement absurde“, affirme-t-il. Son prix étant trop élevé et avec le changement climatique, l’eau des rivières et des lacs deviendra inutilisable l’été pour refroidir les centrales. Ceci est confirmé par le think thank allemand Agora Energiewende dont l’étude, souligne qu’“un parc nucléaire réduit plus rapidement accélérerait le développement des énergies renouvelables électriques et limiterait les besoins de financement publics pour les énergies renouvelables existantes et futures.“

Source : BFM TV, AFP, Le Monde et Actu-Environnement


Électricité houlomotrice

Deux prototypes houlomoteurs innovants sont actuellement en phase de test final. Wavegem amarré au large du Croisic, est doté d’une puissance totale de 150 kW, dont 80% sont assurés par l’ énergie des vagues, et 20% par le solaire. L’énergie générée via la circulation de l’eau de mer en circuit fermé par les mouvements du flotteur est ensuite convertie en électricité via une turbine basse vitesse. Le projet HACE (“Hydro Air Concept Energy“), installé dans le port de La Rochelle propose quant à lui de tirer parti d’une houle légère. À suivre...

Source : Révolution Énergétique


États-Unis et emplois dans les énergies vertes

D’après deux chercheurs de l’University College London, les énergies renouvelables ont permis de créer 9,5 millions d’emplois aux États-Unis soit 4 % de la population active. L’énergie verte générait à elle seule 1,3 billion de dollars, ce qui équivaut à 7 % du PIB du pays. Mais ces chiffres ne vont pas au-delà de l’année 2016 date à laquelle Donald Trump est devenu président, prônant la production d’énergies fossiles.

Source : Daily Geek Show


Solaire photovoltaïque en plein boom

Le solaire photovoltaïque représentera 60% des 50% d’augmentation des capacités de production en électricité renouvelables d’ici 2024 et ce grâce aux installations sur des maisons, des usines, des supermarchés. Dans de nombreux pays, les coûts de ces installations ont chuté rendant l’autoconsommation très compétitive.

En France, l’Assemblée nationale a adopté un amendement destiné à soutenir l’énergie solaire. L’ imposition sur les centrales mises en service après le 1er janvier 2021 passera pendant 20 ans de 7,57 euros par kilowatt de puissance installée à 3,155 euros.

Près de Lyon, c’est le plus grand parc d’ombrières photovoltaïques de France qui a été inauguré au mois d’avril sur la toiture d’un parking de 82 000 m2 et qui alimente 6 000 foyers. Et en quelques mois, deux projets de parcs solaires 100% citoyens ont vu le jour dans le sud de la France. À Aubais (30) la coopérative “Les Survoltés“ a construit une centrale solaire dont les panneaux sont produits à Toulouse. À Mallemort (13) c’est un véritable circuit court qui a été créé : Enercoop achète l’électricité auprès de Cap Vert Énergie et d’Énergie Partagée pour la revendre directement à ses clients.

Source : Futura Sciences, L’Express, Les Échos et Révolution Énergétique