Faire un don

Campagnes et mobilisations 2012

Campagnes et mobilisations nationales du Réseau "Sortir du nucléaire" en 2012


Communiqué de presse du 11 octobre 2012




Samedi 13 octobre, journée nationale d’action : Changeons d’ère, sortons du nucléaire !

Communiqué commun du Réseau "Sortir du nucléaire" et des différentes associations organisatrices des rassemblements : Amis de la Terre Midi-Pyrénnées , Amis de la Terre Nord, Collectif antinucléaire Lédonien, Collectif antinucléaire Nord-Pas de Calais, CSFR, Nord Nature Environnement, Sortir du nucléaire 34, Sortir du nucléaire 53, Sortir du nucléaire Aude, Sortir du nucléaire Paris, Sortons du nucléaire Moselle, Stop Bugey, Stop Fessenheim, STOP-Transport Halte au nucléaire.

Avec le soutien d’Agir pour l’Environnement, Les Amis de la Terre, Attac, le CNIID, France Libertés et Sud Rail.



Depuis le 11 mars 2011, la catastrophe de Fukushima a apporté - et continue d’apporter - une nouvelle preuve irréfutable des méfaits et dangers du nucléaire. Depuis, de nombreux pays ont choisi de renoncer à cette énergie : l’Allemagne, la Suisse, la Belgique, l’Italie... Mais en France, pays le plus nucléarisé du monde par habitant, où est le changement ?

Alors que le gouvernement de François Hollande lance un débat national sur l’énergie, il annonce que seule la centrale de Fessenheim sera arrêtée d’ici la fin du quinquennat (ce dont on peut d’ailleurs douter ; les sommes colossales prévues pour les travaux en pleine période d’austérité pouvant être invoquées comme prétexte pour une prolongation). La possibilité d’arrêter d’autres centrales, pourtant en fin de vie, semble exclue des discussions et la construction du réacteur EPR de Flamanville se poursuit avec, à ce jour, le doublement de son budget initial et son cortège de malfaçons.

La France s’enferme dans l’impasse atomique et accepte de gaspiller des milliards d’euros d’argent public dans des grands projets inutiles et dans le rafistolage de réacteurs dangereux et vieillissants. Pourtant, nous le savons, nous pouvons aujourd’hui nous passer du nucléaire en allant vers une société plus sobre basée sur une réduction ambitieuse de la demande énergétique et sur des énergies renouvelables et créatrices d’emplois locaux.

Face à cet immobilisme et à l’irresponsabilité de ceux qui nous gouvernent, nous nous mobilisons pour affirmer haut et fort qu’il est grand temps de changer d’ère et de sortir du nucléaire !

Le 13 octobre 2012, des rassemblements sont organisés aux quatre coins de la France, à Laval, Lyon, Bordeaux, Paris, Strasbourg, Narbonne, Metz, Lille, Nice et Lons-le-Saunier. Nous exigeons la sortie du nucléaire ! Arrêt immédiat des chantiers du réacteur EPR et de sa ligne Très Haute Tension (THT), ainsi que des réacteurs de plus de 30 ans, car Fessenheim est loin d’être la seule à devoir fermer au plus vite ! Nous manifesterons également en solidarité avec la "Révolution des Hortensias" initiée par des citoyens japonais pour l’arrêt définitif de la filière atomique et de toutes les centrales nucléaires, et avec tous les peuples qui subissent le nucléaire dans le monde.

Retrouvez toutes les informations sur les rassemblements sur https://www.sortirdunucleaire.org/13octobre2012

Contacts presse :

Pour le Réseau "Sortir du nucléaire" :

  • Sophie Morel (à Laval) - 07 77 85 16 09
  • Pierric Duflos (à Lyon) - 06 28 34 73 32
  • Laura Hameaux (à Paris) - 06 85 23 05 11
  • Daniel Roussée (à Narbonne) - 06 61 97 83 28

Contacts organisateurs :

  • À Laval : Jean-Yves Rossignol - 06 18 40 89 22
  • À Lyon : Alain Cuny - 06 27 01 51 14
  • À Paris : Anne Lesage - 06 10 34 04 20
  • À Strasbourg : Rémi Verdet - 06 13 36 71 89
  • À Metz :
    André Burger - 06 74 28 83 73
    Médias germanophones : Christian Spaeth - 06 89 53 30 61
  • À Narbonne : Thomas Cousinou - 06 98 23 11 20
  • À Lille : Vincent Dhelin - 06 67 93 72 14
  • À Lons-le-Saunier : Aline Carton - 06 84 82 47 06

Chargée de communication :
Charlotte Mijeon - 06 64 66 01 23

Depuis le 11 mars 2011, la catastrophe de Fukushima a apporté - et continue d’apporter - une nouvelle preuve irréfutable des méfaits et dangers du nucléaire. Depuis, de nombreux pays ont choisi de renoncer à cette énergie : l’Allemagne, la Suisse, la Belgique, l’Italie... Mais en France, pays le plus nucléarisé du monde par habitant, où est le changement ?

Alors que le gouvernement de François Hollande lance un débat national sur l’énergie, il annonce que seule la centrale de Fessenheim sera arrêtée d’ici la fin du quinquennat (ce dont on peut d’ailleurs douter ; les sommes colossales prévues pour les travaux en pleine période d’austérité pouvant être invoquées comme prétexte pour une prolongation). La possibilité d’arrêter d’autres centrales, pourtant en fin de vie, semble exclue des discussions et la construction du réacteur EPR de Flamanville se poursuit avec, à ce jour, le doublement de son budget initial et son cortège de malfaçons.

La France s’enferme dans l’impasse atomique et accepte de gaspiller des milliards d’euros d’argent public dans des grands projets inutiles et dans le rafistolage de réacteurs dangereux et vieillissants. Pourtant, nous le savons, nous pouvons aujourd’hui nous passer du nucléaire en allant vers une société plus sobre basée sur une réduction ambitieuse de la demande énergétique et sur des énergies renouvelables et créatrices d’emplois locaux.

Face à cet immobilisme et à l’irresponsabilité de ceux qui nous gouvernent, nous nous mobilisons pour affirmer haut et fort qu’il est grand temps de changer d’ère et de sortir du nucléaire !

Le 13 octobre 2012, des rassemblements sont organisés aux quatre coins de la France, à Laval, Lyon, Bordeaux, Paris, Strasbourg, Narbonne, Metz, Lille, Nice et Lons-le-Saunier. Nous exigeons la sortie du nucléaire ! Arrêt immédiat des chantiers du réacteur EPR et de sa ligne Très Haute Tension (THT), ainsi que des réacteurs de plus de 30 ans, car Fessenheim est loin d’être la seule à devoir fermer au plus vite ! Nous manifesterons également en solidarité avec la "Révolution des Hortensias" initiée par des citoyens japonais pour l’arrêt définitif de la filière atomique et de toutes les centrales nucléaires, et avec tous les peuples qui subissent le nucléaire dans le monde.

Retrouvez toutes les informations sur les rassemblements sur https://www.sortirdunucleaire.org/13octobre2012

Contacts presse :

Pour le Réseau "Sortir du nucléaire" :

  • Sophie Morel (à Laval) - 07 77 85 16 09
  • Pierric Duflos (à Lyon) - 06 28 34 73 32
  • Laura Hameaux (à Paris) - 06 85 23 05 11
  • Daniel Roussée (à Narbonne) - 06 61 97 83 28

Contacts organisateurs :

  • À Laval : Jean-Yves Rossignol - 06 18 40 89 22
  • À Lyon : Alain Cuny - 06 27 01 51 14
  • À Paris : Anne Lesage - 06 10 34 04 20
  • À Strasbourg : Rémi Verdet - 06 13 36 71 89
  • À Metz :
    André Burger - 06 74 28 83 73
    Médias germanophones : Christian Spaeth - 06 89 53 30 61
  • À Narbonne : Thomas Cousinou - 06 98 23 11 20
  • À Lille : Vincent Dhelin - 06 67 93 72 14
  • À Lons-le-Saunier : Aline Carton - 06 84 82 47 06

Chargée de communication :
Charlotte Mijeon - 06 64 66 01 23



Ça peut aussi vous intéresser


Suivez-nous


     
Nous connaître | Le Réseau en action | À vous d'agir | Informez vous | Presse |

Abonnez-vous à notre newsletter :

Réseau
Sortir du nucléaire

9 rue Dumenge
69317 Lyon cedex 04
04 78 28 29 22
Contact mail