Réseau Sortir du nucléaire
Boutique Agenda Faire un donEN

Sortir du nucléaire n°83

Automne 2019

Édito

Changeons...

Automne 2019




Une fois n’est pas coutume, cet éditorial ne sera pas politique même si l’actualité du nucléaire et de la lutte s’y prêterait, entre les mobilisations de l’été, l’arrêt du projet ASTRID, la fin du débat PNGMDR, le lancement du SUFFREN, etc...



Mais nous avions envie de vous expliquer la nouvelle mouture de la revue qui est entre vos mains.

C’est ce que l’on appelle une vie longue !

La Revue du Réseau “Sortir du nucléaire“ existe depuis 2003 ; auparavant, c’était la Lettre d’information du Réseau “Sortir du nucléaire“. Elle avait déjà évoluée (graphisme, nombre de pages, etc.) mais jamais autant que pour ce numéro 83, préparé tout l’été. Nous avons pensé son évolution en équipe mais nous vous avons également consulté pour être certains de faire les bons choix. Et vos réponses nombreuses à notre enquête de lectorat1 nous ont fait chaud au cœur.

Le temps du changement

Dans ce numéro vous découvrirez non seulement une nouvelle maquette, plus aérée, plus moderne, plus dynamique, faisant la part belle aux photos mais aussi une nouvelle organisation interne, que nous espérons plus claire pour vous comme pour nous. Les articles se retrouvent placés sous quatre grandes rubriques : Alerter, Agir, Changer, S’ouvrir qui représentent, selon la rédaction, les vocations du Réseau. Au fil des pages vous découvrirez quelques nouveautés pour mieux rendre compte de l’activité antinucléaire ou pour balayer plus largement l’actualité. La grande évolution reste cependant le dossier thématique de 8 pages proposé par la rédaction qui s’entoure pour l’occasion d’experts. Pour ce premier nouveau numéro, c’est Déchets radioactifs. Vous le savez (ou pas ?), nous sommes de plus en plus ‘entourés’ de déchets radioactifs, que ce soit dans les mines, les usines de préparation des ‘combustibles’ nucléaires, le traitement et le stockage en piscines des combustibles usés et le transports de ces déchets radioactifs. Pour la suite, nous avons plein d’idées de dossiers mais n’hésitez pas à nous faire part de vos suggestions et besoins d’information. Un espace courrier des lecteurs sera d’ailleurs remis en place parce qu’il nous semble essentiel de pouvoir relayer vos commentaires, avis, améliorations...

À vrai dire, nous espérons que ces changements nous permettrons de toucher d’autres publics pour poursuivre notre vocation d’informer et de sensibiliser. Alors, si vous appréciez ce nouvel outil, n’hésitez plus ! Aidez-nous en le diffusant autour de vous...

L’équipe du Réseau Sortir du nucléaire

Mais nous avions envie de vous expliquer la nouvelle mouture de la revue qui est entre vos mains.

C’est ce que l’on appelle une vie longue !

La Revue du Réseau “Sortir du nucléaire“ existe depuis 2003 ; auparavant, c’était la Lettre d’information du Réseau “Sortir du nucléaire“. Elle avait déjà évoluée (graphisme, nombre de pages, etc.) mais jamais autant que pour ce numéro 83, préparé tout l’été. Nous avons pensé son évolution en équipe mais nous vous avons également consulté pour être certains de faire les bons choix. Et vos réponses nombreuses à notre enquête de lectorat1 nous ont fait chaud au cœur.

Le temps du changement

Dans ce numéro vous découvrirez non seulement une nouvelle maquette, plus aérée, plus moderne, plus dynamique, faisant la part belle aux photos mais aussi une nouvelle organisation interne, que nous espérons plus claire pour vous comme pour nous. Les articles se retrouvent placés sous quatre grandes rubriques : Alerter, Agir, Changer, S’ouvrir qui représentent, selon la rédaction, les vocations du Réseau. Au fil des pages vous découvrirez quelques nouveautés pour mieux rendre compte de l’activité antinucléaire ou pour balayer plus largement l’actualité. La grande évolution reste cependant le dossier thématique de 8 pages proposé par la rédaction qui s’entoure pour l’occasion d’experts. Pour ce premier nouveau numéro, c’est Déchets radioactifs. Vous le savez (ou pas ?), nous sommes de plus en plus ‘entourés’ de déchets radioactifs, que ce soit dans les mines, les usines de préparation des ‘combustibles’ nucléaires, le traitement et le stockage en piscines des combustibles usés et le transports de ces déchets radioactifs. Pour la suite, nous avons plein d’idées de dossiers mais n’hésitez pas à nous faire part de vos suggestions et besoins d’information. Un espace courrier des lecteurs sera d’ailleurs remis en place parce qu’il nous semble essentiel de pouvoir relayer vos commentaires, avis, améliorations...

À vrai dire, nous espérons que ces changements nous permettrons de toucher d’autres publics pour poursuivre notre vocation d’informer et de sensibiliser. Alors, si vous appréciez ce nouvel outil, n’hésitez plus ! Aidez-nous en le diffusant autour de vous...

L’équipe du Réseau Sortir du nucléaire