Réseau Sortir du nucléaire
Boutique Agenda Faire un donEN

Agenda

1er
fév
Audience juridique

Audience à la cour d’appel d’Orléans

Orléans (45) - Centre


Jeudi 1er février 2018


Le 1er février 2018, sera examinée par la cour d’appel d’Orléans l’affaire des infractions en cascade à la centrale de Chinon.

Le Réseau "Sortir du nucléaire" vous invite à assister à l’audience et vous donne rendez-vous pour un rassemblement devant la cour d’appel à 8h30, 44 rue de la Bretonnerie à Orléans.



Rappel de l’affaire :

Chinon - Infractions en cascade à la centrale

A l’occasion de l’arrêt pour visite décennale du réacteur B1 de la centrale de Chinon, l’ASN a procédé à toute une série d’inspections sur le site qui font état d’un grand nombre de dysfonctionnements. Avec l’appui du collectif Sortir du nucléaire Touraine, le Réseau "Sortir du nucléaire" a saisi la justice.

EDF et le directeur de la centrale ont été condamnés à payer respectivement 7000€ et 2750€ d’amende pour trois infractions : mauvaise gestion des substances chimiques destinés à l’entretien des installations ; l’absence de traçabilité de certaines opérations de maintenance ; importante fuite de bore (produit destiné à freiner les réactions nucléaires) sur une canalisation. Ils ont fait appel de cette condamnation.

L’audience en appel aura lieu le 1er février 2018, à 9h, devant la chambre des appels correctionnels de la cour d’appel d’Orléans.

Pour en savoir plus sur ces infractions en cascade

Rappel de l’affaire :

Chinon - Infractions en cascade à la centrale

A l’occasion de l’arrêt pour visite décennale du réacteur B1 de la centrale de Chinon, l’ASN a procédé à toute une série d’inspections sur le site qui font état d’un grand nombre de dysfonctionnements. Avec l’appui du collectif Sortir du nucléaire Touraine, le Réseau "Sortir du nucléaire" a saisi la justice.

EDF et le directeur de la centrale ont été condamnés à payer respectivement 7000€ et 2750€ d’amende pour trois infractions : mauvaise gestion des substances chimiques destinés à l’entretien des installations ; l’absence de traçabilité de certaines opérations de maintenance ; importante fuite de bore (produit destiné à freiner les réactions nucléaires) sur une canalisation. Ils ont fait appel de cette condamnation.

L’audience en appel aura lieu le 1er février 2018, à 9h, devant la chambre des appels correctionnels de la cour d’appel d’Orléans.

Pour en savoir plus sur ces infractions en cascade




Depuis plus de 20 ans Le Réseau "Sortir du nucléaire" apporte son soutien aux groupes antinucléaires. Ils sont le fondement de notre association et du mouvement antinucléaire en France. Chaque année, le Réseau relaie massivement leurs actions et les soutient financièrement. Nous souhaitons pouvoir continuer à impulser et amplifier cette dynamique d’actions contre le nucléaire, et ce sera grâce à votre soutien :

Faire un don


Ajoutez votre événement antinucléaire à l’agenda



Recevez par mail les infos sur les actions antinucléaires dans votre département :