Réseau Sortir du nucléaire
BoutiqueAgendaFaire un don

Transports nucléaires

Parce que le transport des matières radioactives est une activité inutile, absurde et dangereuse, le Réseau "Sortir du nucléaire" se mobilise !


Le lundi 14 janvier à 23:43, un convoi de déchets hautement radioactifs a quitté l’Italie pour rejoindre l’usine Areva de La Hague mercredi 16 janvier dans la matinée. Il a traversé par le rail, une grande partie de la France.

Nous avions déposé un référé qui a été rejeté. Mais un recours au fond est toujours en cours contre les convois italiens.

En Italie, les militants ont tenté de bloquer le convoi à Avigliana mais ont rapidement été évacués des voies ferrées. Ailleurs, d’autres ont lancé des projectiles remplis de peinture de couleur sur les conteneurs.

En France, le train est passé un jour plus tôt que nos prévisions et n’a pas suivi le trajet indiqué au départ - la SNCF et Areva manœuvrent ces derniers temps pour brouiller les pistes. Il a bifurqué au niveau de Dijon vers Nevers, puis s’est directement dirigé vers l’ouest.

Mais nous avons retrouvé nos deux castors échappés, avons publié les nouveaux horaires et le trajet sur notre site et avons réussi à mobiliser en urgence des vigies sur ce nouveau trajet. Merci à elles !

Voir le suivi du convoi

A l’avenir, tenons-nous prêts sur les différents trajets possibles pour pouvoir assurer un réel suivi, mobiliser et permettre d’éventuelles actions sur son parcours.

N’hésitez pas à parler de ce convoi - et des autres - à vos groupes et à votre entourage et à les inciter à rejoindre notre réseau de vigie.

Plus nous seront nombreux, plus nous parviendrons à suivre ces convois et à connaître les habitudes du lobby, pour mieux s’y opposer !

Le convoi prêt au dépôt Ferex en Italie depuis le 16 décembre

Photos © Martin Leers - Versailles-Chantiers 08/02/2011 - 7h02
Un train de déchets nucléaires italiens arrive en gare de Versailles Chantiers à côté d’un RER occupé par le public

Le lundi 14 janvier à 23:43, un convoi de déchets hautement radioactifs a quitté l’Italie pour rejoindre l’usine Areva de La Hague mercredi 16 janvier dans la matinée. Il a traversé par le rail, une grande partie de la France.

Nous avions déposé un référé qui a été rejeté. Mais un recours au fond est toujours en cours contre les convois italiens.

En Italie, les militants ont tenté de bloquer le convoi à Avigliana mais ont rapidement été évacués des voies ferrées. Ailleurs, d’autres ont lancé des projectiles remplis de peinture de couleur sur les conteneurs.

En France, le train est passé un jour plus tôt que nos prévisions et n’a pas suivi le trajet indiqué au départ - la SNCF et Areva manœuvrent ces derniers temps pour brouiller les pistes. Il a bifurqué au niveau de Dijon vers Nevers, puis s’est directement dirigé vers l’ouest.

Mais nous avons retrouvé nos deux castors échappés, avons publié les nouveaux horaires et le trajet sur notre site et avons réussi à mobiliser en urgence des vigies sur ce nouveau trajet. Merci à elles !

Voir le suivi du convoi

A l’avenir, tenons-nous prêts sur les différents trajets possibles pour pouvoir assurer un réel suivi, mobiliser et permettre d’éventuelles actions sur son parcours.

N’hésitez pas à parler de ce convoi - et des autres - à vos groupes et à votre entourage et à les inciter à rejoindre notre réseau de vigie.

Plus nous seront nombreux, plus nous parviendrons à suivre ces convois et à connaître les habitudes du lobby, pour mieux s’y opposer !

Le convoi prêt au dépôt Ferex en Italie depuis le 16 décembre

Photos © Martin Leers - Versailles-Chantiers 08/02/2011 - 7h02
Un train de déchets nucléaires italiens arrive en gare de Versailles Chantiers à côté d’un RER occupé par le public