Réseau Sortir du nucléaire
BoutiqueAgendaFaire un don

Projet Cigéo à Bure : non à l’enfouissement des déchets radioactifs !

Bure : c’est dans ce petit village de la Meuse que l’industrie nucléaire veut enfouir ses déchets les plus dangereux, qui resteront radioactifs pendant des centaines de milliers d’années.


CIGÉO qu’est ce que c’est ?




Bure. Petit village de 92 habitants à la limite des départements de la Meuse et de la Haute-Marne. L’État a ciblé ce secteur en 1994 pour y implanter à 500 mètres de profondeur un "laboratoire de recherches scientifiques souterrain".

Sous le terme de laboratoire se cache une autre réalité : l’enfouissement programmé des déchets nucléaires les plus nocifs.

Mis en œuvre par l’ANDRA (Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs) et appelé CIGÉO (Centre Industriel de stockage GÉOlogique) ce projet entré en phase de conception industrielle en 2012 est censé être composé de :

 Un site d’enfouissement à 500 m sous terre d’une surface de 15 km² et devant accueillir à terme environ 10 000 m3 de déchets HAVL (Haute Activité à Vie Longue) et 73 500 m3 de déchets MA-VL (Moyenne Activité à Vie Longue),
 Deux sites nucléaires en surface respectivement de 280 et 90 ha comprenant une zone de stockage intermédiaire qui accueillera les déchets le temps nécessaire à leur refroidissement et une usine de reconditionnement afin de compacter certains déchets dans leur format définitif de stockage,
 Des infrastructures de liaison, à savoir des puits verticaux pour acheminer le personnel et les engins de chantiers et une rampe d’accès, appelée « descenderie » pour enfouir les déchets radioactifs.

GIGEO s’annonce comme le chantier le plus long, coûteux et irresponsable du siècle. Selon les estimations de l’ANDRA elle-même, le projet coûterait environ 35 milliards d’euros, la fin des travaux étant prévue pour 2156…

Les déchets sont le talon d’Achille du nucléaire et les laisser enfouir, c’est laisser la possibilité à l’industrie de persister. Loin d’être une réelle solution pour ces déchets, l’enfouissement est le seul moyen qu’elle a trouvé pour les cacher.

Mobilisons-nous pour dénoncer ce projet absurde !

Bure.

Pour en savoir plus, feuilletez la brochure élaborée par Bure Stop ci-dessous ou téléchargez-la



Brochure BURESTOP 2015

Sous le terme de "laboratoire" se cache une autre réalité : l’enfouissement programmé des déchets nucléaires les plus nocifs.
Mis en œuvre par l’ANDRA (Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs) et appelé CIGÉO (Centre Industriel de stockage GÉOlogique) ce projet entré en phase de conception industrielle en 2012 est censé être composé de :

  • Un site d’enfouissement à 500 m sous terre d’une surface de 15 km² et devant accueillir à terme environ 10 000 m3 de déchets HAVL (Haute Activité à Vie Longue) et 70 000 m3 de déchets MAVL (Moyenne Activité à Vie Longue).
  • Un site nucléaire en surface de 70 ha comprenant : une zone de stockage intermédiaire qui accueillera les déchets le temps nécessaire à leur refroidissement et une usine de reconditionnement afin de compacter certains déchets dans leur format définitif de stockage.
  • Un puits de ventilation relié directement au site à 500m de profondeur afin de créer un renouvellement d’air (nécessaire notamment pour évacuer l’hydrogène dégagé par certains déchets). Ce puits sera également classé INB (Installation Nucléaire de Base).

Déchets nucléaires - Ne pas enfouir ! Arrêter d’en produire !

Les déchets sont le talon d’Achille du nucléaire et les laisser enfouir, c’est laisser la possibilité à l’industrie de persister. Loin d’être une réelle solution pour ces déchets, l’enfouissement est le seul moyen qu’elle a trouvé pour les cacher.

Nucléaire - de la mine aux déchets, tous concernés !

Et ce n’est pas parce que nous ne sommes pas responsables de ses déchets que nous ne sommes pas tous concernés. Pour abattre le nucléaire, attaquons-nous à son point faible : ses déchets qui resteront radioactifs pendant des dizaines de milliers d’années. Bure doit devenir le centre d’attention des antinucléaires pour les mois et les années à venir.

Contacts

Pour participer à la lutte, obtenir plus d’informations, organiser des actions, récupérer de la documentation, se rendre à la maison de Bure :

Maison de Bure : leherissonvengeur gmail.com
CEDRA : cedra.org orange.fr
Bure STOP 55 : non-a-bure55 orange.fr

Plus d’infos :

Pour en savoir plus sur les déchets et l’enfouissement, consultez
 La brochure élaborée par Bure Stop
 Le site BURE STOP

Nucléaire : de la mine aux déchets, tous concernés !

Précédentes brochures BURE STOP

PDF - 1.6 Mo
Brochure BURE STOP 2013
PDF - 4.7 Mo
Brochure BURE STOP 2014

Brochure BURESTOP 2015

Sous le terme de "laboratoire" se cache une autre réalité : l’enfouissement programmé des déchets nucléaires les plus nocifs.
Mis en œuvre par l’ANDRA (Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs) et appelé CIGÉO (Centre Industriel de stockage GÉOlogique) ce projet entré en phase de conception industrielle en 2012 est censé être composé de :

  • Un site d’enfouissement à 500 m sous terre d’une surface de 15 km² et devant accueillir à terme environ 10 000 m3 de déchets HAVL (Haute Activité à Vie Longue) et 70 000 m3 de déchets MAVL (Moyenne Activité à Vie Longue).
  • Un site nucléaire en surface de 70 ha comprenant : une zone de stockage intermédiaire qui accueillera les déchets le temps nécessaire à leur refroidissement et une usine de reconditionnement afin de compacter certains déchets dans leur format définitif de stockage.
  • Un puits de ventilation relié directement au site à 500m de profondeur afin de créer un renouvellement d’air (nécessaire notamment pour évacuer l’hydrogène dégagé par certains déchets). Ce puits sera également classé INB (Installation Nucléaire de Base).

Déchets nucléaires - Ne pas enfouir ! Arrêter d’en produire !

Les déchets sont le talon d’Achille du nucléaire et les laisser enfouir, c’est laisser la possibilité à l’industrie de persister. Loin d’être une réelle solution pour ces déchets, l’enfouissement est le seul moyen qu’elle a trouvé pour les cacher.

Nucléaire - de la mine aux déchets, tous concernés !

Et ce n’est pas parce que nous ne sommes pas responsables de ses déchets que nous ne sommes pas tous concernés. Pour abattre le nucléaire, attaquons-nous à son point faible : ses déchets qui resteront radioactifs pendant des dizaines de milliers d’années. Bure doit devenir le centre d’attention des antinucléaires pour les mois et les années à venir.

Contacts

Pour participer à la lutte, obtenir plus d’informations, organiser des actions, récupérer de la documentation, se rendre à la maison de Bure :

Maison de Bure : leherissonvengeur gmail.com
CEDRA : cedra.org orange.fr
Bure STOP 55 : non-a-bure55 orange.fr

Plus d’infos :

Pour en savoir plus sur les déchets et l’enfouissement, consultez
 La brochure élaborée par Bure Stop
 Le site BURE STOP

Nucléaire : de la mine aux déchets, tous concernés !

Précédentes brochures BURE STOP

PDF - 1.6 Mo
Brochure BURE STOP 2013
PDF - 4.7 Mo
Brochure BURE STOP 2014

Documents à télécharger

  Brochure BURE STOP 2015

Menu



Matériel militant