Réseau Sortir du nucléaire
Boutique Agenda Faire un donEN

ancien blog : Alerte nucléaire au Japon

Zone contaminée et nuage radioactif




16h40 - Des rejets radioactifs incontrôlés et répétés dans l’environnement se déroulent au Japon depuis 48h.



Des premières mesures de hausse de la radioactivité ont eu lieu à la centrale de Fukushima Daiichi avant même l’explosion d’hydrogène du réacteur n°1 de Fukushima Daiichi, qui a provoqué la dispersion d’éléments radioactifs (l’hydrogène ayant été formé dans le circuit primaire radioactif du réacteur). Les rejets successifs de radioactivité se multiplient dans 3 centrales nucléaires : Fukushima Daiichi, Fukushima Daini et maintenant Onagawa. Des mesures d’Iode et de Césium radioactifs ont été réalisées dans l’environnement de la centrale de Fukushima Daiichi. Des citoyens ont mesuré une hausse notable de la radioactivité à proximité de la centrale de Fukushima Daiichi. D’après Tepco, la radioactivité serait 400 fois supérieure à la normale dans la ville de Miyagi, distante de 80 km de la centrale de Fukushima Daiichi.

Pour le moment, des informations contradictoires sont données concernant les prévisions météorologiques et le sens du vent pour les heures à venir (vent du sud, qui présente un risque pour les habitants situés au nord de la centrale, ou vent d’ouest, qui soufflerait donc vers l’océan...)

Des premières mesures de hausse de la radioactivité ont eu lieu à la centrale de Fukushima Daiichi avant même l’explosion d’hydrogène du réacteur n°1 de Fukushima Daiichi, qui a provoqué la dispersion d’éléments radioactifs (l’hydrogène ayant été formé dans le circuit primaire radioactif du réacteur). Les rejets successifs de radioactivité se multiplient dans 3 centrales nucléaires : Fukushima Daiichi, Fukushima Daini et maintenant Onagawa. Des mesures d’Iode et de Césium radioactifs ont été réalisées dans l’environnement de la centrale de Fukushima Daiichi. Des citoyens ont mesuré une hausse notable de la radioactivité à proximité de la centrale de Fukushima Daiichi. D’après Tepco, la radioactivité serait 400 fois supérieure à la normale dans la ville de Miyagi, distante de 80 km de la centrale de Fukushima Daiichi.

Pour le moment, des informations contradictoires sont données concernant les prévisions météorologiques et le sens du vent pour les heures à venir (vent du sud, qui présente un risque pour les habitants situés au nord de la centrale, ou vent d’ouest, qui soufflerait donc vers l’océan...)



Sur le même thème



Le saviez-vous ?
Le Réseau "Sortir du nucléaire" est un véritable contre-pouvoir citoyen. Totalement indépendants de l’État, nous dépendons exclusivement du soutien de nos donateurs. C’est grâce à votre soutien financier que nous pouvons nous permettre de tout mettre en œuvre pour offrir aux générations futures l’espoir d’un avenir sans risques nucléaires. Aidez-nous à obtenir cet objectif et à nous permettre de continuer la lutte au quotidien contre cette énergie mortifère et pour promouvoir la sobriété énergétique et les alternatives renouvelables.

Faire un don

MENU
-