Réseau Sortir du nucléaire
BoutiqueAgendaFaire un donEN

Lignes THT

Actualités

Novembre 2012 : La lutte contre la ligne THT Cotentin Maine n’a pas dit son dernier mot !

27 novembre 2012 |




Au cours des dernières semaines, plusieurs décisions judiciaires sont
allées dans le sens de la lutte.



Le tribunal de Coutances qui après avoir statué une première fois en défaveur de RTE (pour des pylônes au Chefresne), a refusé de se déclarer incompétent dans une affaire similaire (pour un pylône à Saint Martin d’Aubigny), renvoyant à ces dossiers le préfet de la Manche. Revenu devant les tribunaux le 22 novembre dernier, cette affaire reste en partie devant le TGI de Coutances où elle sera jugée le 6 décembre 2012 à 9h.

Un militant qui devait être jugé à Laval le 23 novembre a pu faire renvoyer
son affaire, la gendarmerie n’ayant fait parvenir au dossier la vidéo sensée montrer l’agression d’un véhicule envers une gendarme (mais qui montre en fait le contraire) mais quelques photos tendancieuses tirées de celles-ci. Report au 22 mars 2013.

Le tribunal de Cherbourg a quant à lui relaxé les 3 inculpé-e-s de Valognes le 9 octobre dernier, une relaxe devenue définitive, le parquet de Cherbourg n’ayant pas fait appel.

Ces dernières semaines, les opposants à la THT a tenté de redynamiser les
oppositions locales de manière visible tout en maintenant la pression sur les chantiers de la ligne. Des pylônes sont endommagés tandis que d’autres, comme le pylône 575 à Beaulieu sur Oudon(53) ou la grue s’est enflammée, le pylône 547 dans la forêt du Pertre, le 227 au Chefresne ou le 114 à Saint Martin D’aubigny, n’ont pas encore pu être édifié. Des grues brulent de manière moins accidentelles que le poste de transformation amont de Taute(50), des engins de tirage de câbles sont rendus hors d’état de nuire, etc.

Pour participer aux suites de la mobilisation, RDV le 6 décembre à Coutances, plus d’infos, ici :
https://antitht.noblogs.org/531

Le tribunal de Coutances qui après avoir statué une première fois en défaveur de RTE (pour des pylônes au Chefresne), a refusé de se déclarer incompétent dans une affaire similaire (pour un pylône à Saint Martin d’Aubigny), renvoyant à ces dossiers le préfet de la Manche. Revenu devant les tribunaux le 22 novembre dernier, cette affaire reste en partie devant le TGI de Coutances où elle sera jugée le 6 décembre 2012 à 9h.

Un militant qui devait être jugé à Laval le 23 novembre a pu faire renvoyer
son affaire, la gendarmerie n’ayant fait parvenir au dossier la vidéo sensée montrer l’agression d’un véhicule envers une gendarme (mais qui montre en fait le contraire) mais quelques photos tendancieuses tirées de celles-ci. Report au 22 mars 2013.

Le tribunal de Cherbourg a quant à lui relaxé les 3 inculpé-e-s de Valognes le 9 octobre dernier, une relaxe devenue définitive, le parquet de Cherbourg n’ayant pas fait appel.

Ces dernières semaines, les opposants à la THT a tenté de redynamiser les
oppositions locales de manière visible tout en maintenant la pression sur les chantiers de la ligne. Des pylônes sont endommagés tandis que d’autres, comme le pylône 575 à Beaulieu sur Oudon(53) ou la grue s’est enflammée, le pylône 547 dans la forêt du Pertre, le 227 au Chefresne ou le 114 à Saint Martin D’aubigny, n’ont pas encore pu être édifié. Des grues brulent de manière moins accidentelles que le poste de transformation amont de Taute(50), des engins de tirage de câbles sont rendus hors d’état de nuire, etc.

Pour participer aux suites de la mobilisation, RDV le 6 décembre à Coutances, plus d’infos, ici :
https://antitht.noblogs.org/531