Réseau Sortir du nucléaire
Boutique Agenda Faire un donEN

Des accidents nucléaires partout

France : Saint-Laurent : Le réacteur 1 arrêté en urgence

3 arrêts automatiques et 1 inondation




1er juillet 2021


Les problèmes s’enchaînent depuis un mois sur le réacteur 1 de la centrale nucléaire de Saint-Laurent (Loir-et-Cher). Le 1er juillet 2021, le réacteur s’est arrêté automatiquement. C’est le 3ème arrêt en urgence de ce réacteur en un mois. Avaries matérielles cumulées, mais aussi manque de surveillance et d’entretien des équipements sont à l’origine de ces incidents.


Le 30 mai, puis de nouveau le 1er juin, le réacteur 1 s’était déjà arrêté en urgence. La première fois à cause d’un problème au niveau des générateurs de vapeur. La seconde à cause de substances qu’EDF identifie comme des algues, qui se sont développées dans les tours aéroréfrigérantes et qui, décollées par de fortes pluies après une période sèche, sont venues obstruer un autre circuit. S’en était suivie une inondation de la station de pompage. Des faits discrètement et partiellement communiqués par EDF (voir notre article du 8 juin 2021). Des faits révélateurs d’une série de problèmes matériels, eux-mêmes causés par un manque de surveillance et d’entretien des équipements à la centrale nucléaire de Saint-Laurent.

Un mois plus tard, la situation ne semble pas totalement sous contrôle de l’exploitant nucléaire, puisque ce même réacteur s’est encore arrêté en urgence, sans qu’EDF ne sache pourquoi. Ces arrêts ne sont pas anodins : ils sont déclenchés par les systèmes de surveillance lorsqu’un dysfonctionnement suffisamment sérieux pour menacer le fonctionnement du réacteur est détecté. Malgré les faits survenus il y a un tout juste mois, et malgré une inspection de l’Autorité de sûreté nucléaire  [1], ce nouvel incident démontre que les problèmes, matériels et organisationnels, ne sont toujours pas résolus à Saint-Laurent.

Le réacteur ne sera d’ailleurs pas redémarré, EDF choisira d’enchaîner sur la visite partielle de son installation, un arrêt de plusieurs semaines pour " renouveler une partie du combustible et réaliser de nombreuses opérations de contrôles et de maintenance". L’industriel glissera au passage dans cette annonce la raison de l’arrêt automatique du 1er juillet : la défaillance d’un composant de l’armoire électrique alimentant une pompe du circuit de refroidissement.

Ce que dit EDF :

  • Arrêt automatique du réacteur de l’unité de production n°1

Publié le 01/07/2021

Le 1er juillet 2021 à 12h50, le réacteur de l’unité de production n°1 s’est arrêté automatiquement, conformément aux dispositions de sûreté et de protection.

Les équipes de la centrale sont mobilisées pour identifier les causes de cet arrêt automatique.

Cet événement n’a pas d’impact sur la sûreté des installations, la sécurité du personnel et de l’environnement.

L’unité de production n°2 quant à elle, produit de l’électricité au réseau.

https://www.edf.fr/la-centrale-nucleaire-de-saint-laurent/les-actualites-de-la-centrale-nucleaire-de-saint-laurent/arret-automatique-du-reacteur-de-l-unite-de-production-ndeg1

  • Début de la visite partielle pour l’unité de production n°1

Publié le 03/07/2021

Le samedi 3 juillet marque le lancement de la visite partielle de l’unité de production n° 1 de la centrale nucléaire de Saint-Laurent. Cet arrêt pour maintenance vise à renouveler une partie du combustible et réaliser de nombreuses opérations de contrôles et de maintenance. A titre d’exemple, les détecteurs incendies présents dans le bâtiment réacteur seront rénovés, une visite annuelle sera réalisée sur un diesel faisant partie des moyens d’alimentation électrique de secours internes de la centrale. Pour réaliser cet arrêt, les équipes d’EDF seront accompagnés d’environ 1500 intervenants d’entreprises partenaires.

L’unité de production n°1 était déconnectée du réseau électrique depuis le 1er juillet 2021 suite à un arrêt automatique de son réacteur en raison d’une défaillance d’un composant de l’armoire électrique alimentant une pompe du circuit de refroidissement.

https://www.edf.fr/la-centrale-nucleaire-de-saint-laurent/les-actualites-de-la-centrale-nucleaire-de-saint-laurent/debut-de-la-visite-partielle-pour-l-unite-de-production-ndeg1


[1Une inspection de l’Autorité de sûreté nucléaire a été menée le 8 juin 2021 sur le site de Saint-Laurent suite aux deux arrêts automatiques successifs du 30 mai et du 1er juin 2021.Télécharger le rapport d’inspection


La surveillance des installations nucléaires au quotidien ? C’est grâce à vos dons que nous pouvons la mener !
Pour surveiller au jour le jour les incidents dans les installations nucléaires, les décrypter et dénoncer les risques permanents qui sont trop souvent minimisés - voire cachés par les exploitants, nous mobilisons tout au long de l’année des moyens humains et techniques.
Pour continuer ce travail de lanceur d’alerte et donner, au plus proche de leur survenue, des informations sur les inquiétants dysfonctionnements d’un parc nucléaire vieillissant, nous avons besoin de votre soutien financier !

Faire un don



Installation(s)

Saint-Laurent

Nombre d'événements enregistrés dans notre base de données sur cette installation
45