Réseau Sortir du nucléaire
BoutiqueAgendaFaire un donEN

Des accidents nucléaires partout

France : Saint-Laurent : Le réacteur 1 arrêté à cause d’un dépassement de paramètres chimiques




21 décembre 2018


Le 20 décembre 2018, le réacteur 1 de la centrale nucléaire de Saint-Laurent-des-eaux (Loir-et-Cher) a été arrêté en raison d’un dépassement de paramètres chimiques au niveau du condenseur. Le condenseur est un échangeur thermique qui permet la condensation de la vapeur sortant de la turbine par échange avec l’eau du circuit de refroidissement. Les pouvoirs publics, l’Autorité de sûreté nucléaire et la Commission locale d’information ont été informés. Le réacteur sera redémarré 2 jours plus tard, après "remise en conformité" de l’installation. Mais EDF n’en dira pas plus. On ne sait donc rien de l’incident, ni de son origine ni de ses conséquences.


Ce que dit EDF :

  • L’unité de production n°1 de la centrale de Saint-Laurent déconnectée du réseau électrique national - Le 20/12/2018

Jeudi 20 décembre 2018, à 3h30, l’unité de production n°1 de la centrale de Saint-Laurent a été mise à l’arrêt et déconnectée du réseau électrique national suite à un dépassement de paramètres chimiques, dans la partie non nucléaire des installations, au niveau du condenseur.

L’origine de cet événement est en cours d’analyse afin de reconnecter l’unité de production au réseau électrique national en toute sûreté et dans les meilleurs délais. Cet événement n’a eu aucun impact sur la sûreté des installations, ni sur l’environnement.

L’unité de production n°2 de la centrale Saint-Laurent est, quant à elle, en fonctionnement et connectée au réseau électrique national.

https://www.edf.fr/groupe-edf/nos-energies/carte-de-nos-implantations-industrielles-en-france/centrale-nucleaire-de-saint-laurent-des-eaux/actualites/l-unite-de-production-ndeg1-de-la-centrale-de-saint-laurent-deconnectee-du-reseau-electrique-national

  • L’unité de production n°1 de la centrale de Saint-Laurent reconnectée au réseau électrique national - Le 22/12/2018

Samedi 22 décembre 2018 à 11h10, l’unité de production n°1 de la centrale de Saint-Laurent a atteint sa pleine puissance. Elle avait été mise à l’arrêt et déconnectée du réseau électrique national le 20 décembre 2018 à 3h30, suite à un dépassement de paramètres chimiques, dans la partie non nucléaire des installations, au niveau du condenseur [1].

Après analyses, les équipes ont procédé à la remise en conformité et au redémarrage en toute sûreté de l’installation.

Cet événement n’a eu aucun impact sur la sûreté des installations, ni sur l’environnement. Les pouvoirs Publics, l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) et la Commission locale d’information (CLI) ont été informés. L’unité de production n°2 est également à la disposition du réseau électrique national.

https://www.edf.fr/groupe-edf/nos-energies/carte-de-nos-implantations-industrielles-en-france/centrale-nucleaire-de-saint-laurent-des-eaux/actualites/l-unite-de-production-ndeg1-de-la-centrale-de-saint-laurent-reconnectee-au-reseau-electrique-national-1


[1La fonction du condenseur est de refroidir la vapeur sortant de la turbine via un appareil formé de milliers de tubes dans lesquels circule de l’eau froide prélevée à une source extérieure : rivière ou mer. Au contact de ces tubes, la vapeur se retransforme en eau.





Installations
Saint-Laurent