Réseau Sortir du nucléaire
BoutiqueAgendaFaire un donEN

Des accidents nucléaires partout

France : Saint-Laurent-des-Eaux : Indisponibilité des voies A et B du circuit de refroidissement




13 mai 2011


Le 13 mai 2011, le réacteur B2 était en phase de redémarrage dans le cadre de l’arrêt programmé pour rechargement en combustible et opérations de maintenance. Lors de la réalisation d’essais périodiques, les voies A et B du circuit de refroidissement intermédiaire (RRI) ont été successivement déclarées indisponibles.


Paris, le 31 Mai 2011

Avis d’incident
Installation(s) concernée(s) :

Centrale nucléaire de Saint-Laurent-des-Eaux - 2 réacteurs de 900 MWe - Saint-Laurent-des-Eaux - EDF

Le 13 mai 2011, le réacteur B2 était en phase de redémarrage dans le cadre de l’arrêt programmé pour rechargement en combustible et opérations de maintenance. Lors de la réalisation d’essais périodiques, les voies A et B du circuit de refroidissement intermédiaire (RRI) ont été successivement déclarées indisponibles.

Par le biais du système d’eau brute secourue (SEC) qui assure, en fonctionnement normal, le refroidissement par l’eau de la Loire des échangeurs de chaleur du circuit de refroidissement intermédiaire, le système RRI permet de refroidir, en fonctionnement normal comme en situation accidentelle, l’ensemble des matériels des systèmes auxiliaires et de sauvegarde du réacteur. Le circuit RRI, situé en grande partie à l’extérieur de l’enceinte de confinement, est constitué de deux voies (A et B) séparées et redondantes. En fonctionnement normal, une seule voie est en service mais les deux doivent être disponibles.

Le 13 mai 2011, lors d’un essai périodique, les agents ont constaté l’encrassement des échangeurs RRI/SEC de la voie A du système RRI.

En raison de la baisse de performance induite sur la voie A du système RRI, celle-ci a alors été déclarée indisponible et une intervention de nettoyage a été programmée, comme prévu dans les procédures d’exploitation.

Par la suite, un second essai périodique a été réalisé sur la voie B du système RRI. Un encrassement similaire a été constaté et a également conduit à déclarer cette seconde voie indisponible.

L’application des spécifications techniques d’exploitation a conduit à engager une baisse de la pression et de la température du circuit primaire afin que le réacteur se trouve dans un état plus sur permettant de s’assurer du refroidissement au regard de la capacité d’échange disponible.

Les opérations de nettoyage et de requalification des échangeurs ont permis, en 6h30, de retrouver la disponibilité de la voie A du système RRI.

Compte tenu du non respect des spécifications techniques d’exploitation, cet événement a été classé au niveau 1 de l’échelle INES.

Voir aussi :

https://energie.edf.com/nucleaire/carte-des-centrales-nucleaires/centrale-nucleaire-de-saint-laurent-des-eaux/evenements-45967.html#





Installations
Saint-Laurent