Réseau Sortir du nucléaire
Boutique Agenda Faire un donEN

Des accidents nucléaires partout

France : Penly : Détection tardive de l’indisponibilité d’un accumulateur du circuit d’injection de sécurité




7 juillet 2015


Le 7 juillet 2015, lors de la mise en service d’une des pompes de sauvegarde de refroidissement du circuit primaire, le niveau et la pression du réservoir d’eau dédié ont dépassé le seuil autorisé par les règles d’exploitation.


Ce que dit EDF :

Position inadaptée d’un matériel lors des opérations de redémarrage de l’unité de production n° 2
Publié le 27/07/2015

Depuis le 28 mai 2015, l’unité de production n° 2 de la centrale de Penly est en arrêt programmé pour réaliser des opérations de maintenance et recharger une partie du combustible.

Dans le cadre des opérations de redémarrage des essais périodiques doivent être réalisés sur les pompes de sauvegarde de refroidissement du circuit primaire.

Le 7 juillet, lors de la mise en service d’une de ces pompes, le niveau et la pression du réservoir d’eau dédié ont dépassé le seuil autorisé par les règles d’exploitation.

Le 9 juillet, lors d’un second essai, le niveau et la pression ont à nouveau augmenté en dehors des limites attendues. La production du réacteur a été arrêtée pour corriger cet écart.

Après analyse, le service de maintenance diagnostique un positionnement inadéquat de trois robinets. Dès la détection de cet écart, les robinets sont remis en conformité. Un nouvel essai est réalisé et s’avère concluant. Les opérations de redémarrage de l’unité de production ont pu reprendre à l’issue.

Cet événement n’a pas eu de conséquence sur la sûreté des installations, ni sur l’environnement.

Il a été déclaré par la direction de la centrale de Penly, le 13 juillet 2015 à l’Autorité de Sûreté Nucléaire au niveau 1 de l’échelle INES qui en compte 7.

https://www.asn.fr/Controler/Actualites-du-controle/Avis-d-incident-des-installations-nucleaires/Detection-tardive-de-l-indisponibilite-d-un-accumulateur-du-circuit-d-injection-de-securite

Ce que dit l’ASN :

Détection tardive de l’indisponibilité d’un accumulateur du circuit d’injection de sécurité - Réacteur n° 2
20/07/2015

 Centrale nucléaire de Penly - Réacteurs de 1300 MWe - EDF

Le 10 juillet 2015, EDF a déclaré à l’ASN un événement significatif pour la sûreté relatif à la détection tardive de l’indisponibilité d’un accumulateur du système d’injection de sécurité, ce qui constitue un écart aux règles générales d’exploitation (RGE).

Les RGE sont un recueil de règles approuvées par l’ASN, qui définissent le domaine autorisé de fonctionnement de l’installation. Le circuit d’injection de sécurité permet, en cas d’accident, notamment occasionné par une fuite importante du circuit primaire du réacteur, d’introduire de l’eau borée sous haute pression dans celui-ci afin d’empêcher la poursuite de la réaction nucléaire et d’assurer le refroidissement du réacteur. Ce circuit d’injection de sécurité est constitué de deux voies redondantes, comprenant chacune des pompes et quatre réservoirs d’eau borée sous pression, appelés « accumulateurs ».

Le 7 juillet 2015, à l’issue d’un arrêt pour maintenance et rechargement en combustible du réacteur 2, EDF a réalisé un essai périodique visant notamment à tester les pompes du circuit d’injection de sécurité. Au cours de cet essai, une pression anormalement élevée a été observée sur l’un des accumulateurs. L’essai a été interrompu et la pression dans l’accumulateur a été corrigée de manière à retrouver une situation conforme aux RGE.

Toutefois, l’analyse des causes de ce dysfonctionnement et les investigations menées par l’exploitant du 7 au 9 juillet 2015 ont mis en évidence un réglage incorrect de trois vannes du circuit d’injection de sécurité. Ce réglage incorrect est à l’origine de l’indisponibilité de l’accumulateur concerné, qui a alors été identifiée de manière tardive. EDF a en conséquence immédiatement engagé la conduite du réacteur vers un état de repli compatible avec cette indisponibilité.

Après correction des réglages des trois vannes en cause, la disponibilité de l’accumulateur concerné a été recouvrée le 9 juillet 2015 en fin de journée.

Cet événement n’a pas eu de conséquence sur les installations, le personnel ou l’environnement. En raison du caractère tardif de sa détection, il a été classé au niveau 1 de l’échelle INES.

https://www.asn.fr/Controler/Actualites-du-controle/Avis-d-incident-des-installations-nucleaires/Detection-tardive-de-l-indisponibilite-d-un-accumulateur-du-circuit-d-injection-de-securite


La surveillance des installations nucléaires au quotidien ? C’est grâce à vos dons que nous pouvons la mener !
Pour surveiller au jour le jour les incidents dans les installations nucléaires, les décrypter et dénoncer les risques permanents qui sont trop souvent minimisés - voire cachés par les exploitants, nous mobilisons tout au long de l’année des moyens humains et techniques.
Pour continuer ce travail de lanceur d’alerte et donner, au plus proche de leur survenue, des informations sur les inquiétants dysfonctionnements d’un parc nucléaire vieillissant, nous avons besoin de votre soutien financier !

Faire un don



Installation(s)

Penly

Nombre d'événements enregistrés dans notre base de données sur cette installation
64