Réseau Sortir du nucléaire
Boutique Agenda Faire un donEN

Des accidents nucléaires partout

France : Gravelines : Dépassement de l’autorisation de rejet en tritium




27 février 2013


Le 27 février 2013, dans le cadre des contrôles hebdomadaires réglementaires des eaux usées du site, les mesures radiochimiques réalisées par le service environnement, ont permis de détecter une valeur tritium* supérieure aux limites fixées par l’autorisation de rejet de la centrale (720 Bq/l pour une valeur attendue inférieure à 50 Bq/l).


Dans le cadre de son fonctionnement normal, une centrale nucléaire réalise des rejets liquides et gazeux. Ces rejets sont encadrés par la réglementation qui fixe pour chaque centrale des limites annuelles, et sur un dispositif complet de contrôle et de surveillance de l’environnement.

Le 27 février 2013, dans le cadre des contrôles hebdomadaires réglementaires des eaux usées du site, les mesures radiochimiques réalisées par le service environnement, ont permis de détecter une valeur tritium* supérieure aux limites fixées par l’autorisation de rejet de la centrale (720 Bq/l pour une valeur attendue inférieure à 50 Bq/l).

Après analyse, cette présence de tritium serait la conséquence d’un transfert d’effluents inappropriés de l’installation vers le circuit des des eaux usées.

Cet événement constitue un écart aux règles environnementales, il a donc été déclaré à l’Autorité de Sûreté Nucléaire le 1er mars en tant qu’événement significatif environnement.

*Le tritium est un élément radioactif produit lors de l’exploitation des centrales nucléaires. Il est stocké sur site, dans des réservoirs prévus à cet effet, avant d’être rejeté conformément aux autorisations de rejets, après avoir été contrôlé.

https://energie.edf.com/nucleaire/carte-des-centrales-nucleaires/evenements-45959.html&open=1#


La surveillance des installations nucléaires au quotidien ? C’est grâce à vos dons que nous pouvons la mener !
Pour surveiller au jour le jour les incidents dans les installations nucléaires, les décrypter et dénoncer les risques permanents qui sont trop souvent minimisés - voire cachés par les exploitants, nous mobilisons tout au long de l’année des moyens humains et techniques.
Pour continuer ce travail de lanceur d’alerte et donner, au plus proche de leur survenue, des informations sur les inquiétants dysfonctionnements d’un parc nucléaire vieillissant, nous avons besoin de votre soutien financier !

Faire un don



Installation(s)

Gravelines

Nombre d'événements enregistrés dans notre base de données sur cette installation
112