Faire un don

Des accidents nucléaires partout

France : Flamanville : Pollution de l’eau aux hydrocarbures

D’origine inconnue, EDF déclare la pollution plusieurs semaines après l’avoir détectée




29 juin 2022


Communiqué ultra minimaliste publié le 29 juin 2022. Quelques lignes tout en bas d’une liste d’incidents significatifs [1] pour la sûreté déclarés par la centrale nucléaire de Flamanville (Normandie) dans le courant du mois. On y apprend que des hydrocarbures (huile, pétrole etc.) ont été retrouvés dans le réseau d’eaux pluviales du site nucléaire, mi mai. Dans une concentration qui dépasse largement le seuil maximal autorisé (6,5 et 6.9mg/l contre 5mg/l au maximum). La centrale nucléaire a donc dépassé ses autorisations de rejets et pollué l’environnement avec des substances chimiques dont elle ne connaît pas la provenance.


Le réseau d’eaux pluviales est directement connecté à la nature. Il peut normalement être isolé en cas de pollution liquide. Mais dans le communiqué d’EDF, pas un mot sur d’éventuelles mesures prises pour stopper les produits chimiques et les contenir dans le réseau, afin de limiter le déversement dans la nature et l’impact sur l’environnement. Pas un mot non plus sur les quantités et l’origine de cette pollution. EDF précise seulement que des analyses sont en cours.

Le communiqué, publié le 29 juin, arrive plusieurs semaines après la détection de la pollution. EDF annonce avoir déclaré aux autorités un évènement significatif pour l’environnement le 8 juin, soit plus de 3 semaines après la détection du dépassement des autorisations de rejets. Sans plus de détails quant aux hypothèses relatives à la cause, au lieu du déversement, aux quantités estimées, la durée de l’incident etc. alors qu’on aurait pu s’attendre à ce que l’exploitant ait, 6 semaines après les faits, des éléments d’explications. À se demander si EDF se donne vraiment les moyens de tout faire pour préserver l’environnement

Ce que dit EDF :

Evènements significatifs - juin2022

Publié le 29/06/2022

Sûreté

01/06/2022

Lors de contrôles réalisés sur un moteur situé sur le circuit de distribution électrique 6 600 volts de l’unité de production n° 2, il est constaté que des réglages inappropriés de la régulation entrainaient un fonctionnement anormal du moteur. Le remplacement du régulateur est réalisé dès détection de l’écart. Cet évènement n’a eu aucun impact sur la sûreté des installations. Néanmoins, la direction de la centrale a déclaré, le 1er juin 2022, un évènement significatif sûreté de niveau 0 auprès de l’autorité de sûreté nucléaire.

21/06/2022

Dans le cadre de la maîtrise du risque face à des événements naturels de grande ampleur de type séisme, EDF s’est engagé à établir au sein de chaque centrale, une liste dite de "couples agresseurs-cibles", soit l’impact éventuel d’un matériel sur un autre matériel pouvant engendrer un risque sûreté complémentaire. A Flamanville, cette liste a été initiée en 2015. En mai 2022, lors d’une visite terrain dans l’espace entre enceinte (partie nucléaire des installations) de l’unité de production n°1, neuf matériels « agresseurs potentiels » d’une « cible » proche sont identifiés. Ce constat est également mené sur l’unité de production n°2. Ces dix-huit nouveaux couples « agresseurs potentiels - cibles » sont en cours de suppression.

Cet évènement n’a eu aucun impact sur la sûreté des installations. La direction de la centrale a déclaré, le 21 juin 2022, un évènement significatif sûreté de niveau 0 auprès de l’autorité de sûreté nucléaire.

27/06/2022

Le 23 juin 2022, lors d’un contrôle documentaire une erreur de planification d’un essai périodique, sur un système de ventilation du bâtiment combustible de l’EPR, a été constatée. En effet, la date programmée dépassait l’échéance requise pour cet essai. Dès que ce constat a été mis en exergue, l’essai a immédiatement été lancé et les résultats sont conformes. Il n’y a donc eu aucune conséquence sur la sûreté des installations et l’essai a été réalisé dans sa périodicité attendue. Néanmoins, à cause de la détection tardive de cette erreur de planification, la direction du CNPE de Flamanville 3 a décidé d’engager une analyse approfondie et de déclarer à l’autorité de sûreté nucléaire, le 27 juin 2022, un événement significatif sûreté au niveau 0 de l’échelle INES.

Environnement

08/06/2022

Les 15 et 16 mai 2022, des prélèvements réalisés sur le système d’évacuation des eaux pluviales montrent une teneur en hydrocarbure supérieure à la valeur autorisée (respectivement 6,5mg/l et 6.9mg/l pour une valeur autorisée à 5mg/l). Les analyses sont en cours pour déterminer d’où provenaient que les hydrocarbures. La direction de la centrale a déclaré le 8 juin 2022 auprès de l’autorité de sûreté nucléaire, un événement significatif environnement au niveau 0 de l’échelle INES qui en compte 7.

https://www.edf.fr/la-centrale-nucleaire-de-flamanville-1-2/les-actualites-de-la-centrale-nucleaire-de-flamanville-1-2/evenements-significatifs-juin2022


[1Événements significatifs : incidents ou accidents présentant une importance particulière en matière, notamment, de conséquences réelles ou potentielles sur les travailleurs, le public, les patients ou l’environnement. https://www.asn.fr/Lexique/E/Evenement-significatif


La surveillance des installations nucléaires au quotidien ? C’est grâce à vos dons que nous pouvons la mener !
Pour surveiller au jour le jour les incidents dans les installations nucléaires, les décrypter et dénoncer les risques permanents qui sont trop souvent minimisés - voire cachés par les exploitants, nous mobilisons tout au long de l’année des moyens humains et techniques.
Pour continuer ce travail de lanceur d’alerte et donner, au plus proche de leur survenue, des informations sur les inquiétants dysfonctionnements d’un parc nucléaire vieillissant, nous avons besoin de votre soutien financier !

Faire un don



Installation(s) concernée(s)

Flamanville

Nombre d'événements enregistrés dans notre base de données sur cette installation
114