Réseau Sortir du nucléaire
BoutiqueAgendaFaire un donEN

Des accidents nucléaires partout

France : Flamanville : Écarts à répétition pendant l’arrêt pour visite décennale du réacteur 1




11 mars 2019


Le 6 mars 2019, EDF a déclaré à l’ASN un événement significatif pour la sûreté relatif au dépassement du délai de réparation prescrit dans les règles générales d’exploitation de deux ventilateurs du système de ventilation des locaux électriques et des entreponts. Les deux ventilateurs concernés participent à l’extraction d’air des locaux qui abritent les batteries de secours. Compte tenu de la répétitivité des écarts portant sur le suivi des interventions et la requalification des matériels durant l’arrêt pour visite décennale du réacteur 1, cet événement a été classé au niveau 1 alors qu’EDF l’avait initialement déclaré au niveau 0.


Ce que dit EDF :

Reclassement d’un événement sûreté au niveau 1 (échelle INES) pour répétition d’écarts liés au processus de requalification

Le 11/03/2019

Lors de la visite décennale de l’unité de production n°1, une modification de deux moto-ventilateurs [1] d’extraction d’air des locaux de batteries a été réalisée. À l’issue de la modification, une requalification des nouveaux matériels a eu lieu, le 18 septembre 2018, sans tester le débit d’air d’extraction.

Cet écart a été identifié le 1e février 2019. Le test de débit d’air d’extraction a été effectué et a confirmé le bon fonctionnement de la ventilation.

Cet événement n’a eu aucune conséquence sur la sûreté des installations.

Cependant, en raison de sa détection tardive, il a été déclaré le 15 février 2019 à l’Autorité de sûreté nucléaire, au niveau 0 sur l’échelle INES, échelle internationale de classement des événements nucléaires qui en compte 7.

Suite à une analyse approfondie, l’événement a été reclassé au niveau 1 de l’échelle INES par la direction de la centrale EDF Flamanville 1&2, le 6 mars 2019, pour répétition d’écarts liés au processus de requalification.

https://www.edf.fr/groupe-edf/nos-energies/carte-de-nos-implantations-industrielles-en-france/centrale-nucleaire-de-flamanville/actualites/reclassement-d-un-evenement-surete-au-niveau-1-echelle-ines-pour-repetition-d-ecarts-lies-au-processus-de-requalification


Ce que dit l’ASN :

Dépassement du délai de réparation prescrit par les règles générales d’exploitation – réacteur 1

Le 13/03/2019

Centrale nucléaire de Flamanville - Réacteurs de 1300 MWe - EDF

Le 6 mars 2019, EDF a déclaré à l’ASN un événement significatif pour la sûreté relatif au dépassement du délai de réparation prescrit dans les règles générales d’exploitation de deux ventilateurs du système de ventilation des locaux électriques et des entreponts (DVZ).

Les deux ventilateurs concernés participent à l’extraction d’air des locaux qui abritent les batteries de secours. Lors de l’arrêt pour visite décennale du réacteur 1, des opérations de maintenance sur les deux ventilateurs prévoient le remplacement des roues des ventilateurs. A l’issue de ces opérations l’exploitant doit procéder à une requalification intrinsèque du matériel, qui permet de vérifier que ses performances propres n’ont pas été altérées, et une requalification fonctionnelle du système, qui permet de vérifier son bon fonctionnement dans sa configuration d’exploitation courante.

L’exploitant a procédé à la requalification intrinsèque des deux ventilateurs le 18 septembre. Le 28 septembre 2018, le réacteur est passé dans l’état « arrêt pour rechargement », dans lequel la disponibilité des deux ventilateurs est requise, sans que la requalification fonctionnelle n’ait été effectuée.

L’exploitant a détecté le 1er février 2019, alors le réacteur était en fonctionnement, que la requalification fonctionnelle des deux ventilateurs n’avait pas été réalisée. Elle sera effectuée le 12 février 2019.

Cette situation a conduit EDF à considérer que le système DVZ n’était pas disponible du 28 septembre 2018 au 11 février 2019.

Cet écart n’a pas eu de conséquence sur le personnel et l’environnement. Cependant, compte tenu de la répétitivité des écarts portant sur le suivi des interventions et la requalification des matériels durant l’arrêt pour visite décennale du réacteur 1, cet événement a été classé au niveau 1 de l’échelle INES.

https://www.asn.fr/Controler/Actualites-du-controle/Avis-d-incident-des-installations-nucleaires/Depassement-du-delai-de-reparation-prescrit-par-les-RGE-reacteur-1


[1Moteur entrainant une roue permettant d’extraire l’air des locaux de batteries, situés dans la partie conventionnelle des installations.