Réseau Sortir du nucléaire
Boutique Agenda Faire un donEN

Des accidents nucléaires partout

France : Cruas : Treize ans plus tard, EDF découvre qu’il manque des systèmes coupe-feu




29 octobre 2020


Alors que le risque incendie est un des risques prépondérants sur un site nucléaire, EDF annonce qu’il manque des dispositifs coupe-feu dans tous les bâtiments électriques de la centrale de Cruas (Drôme). En cause : des travaux faits il y a 13 ans, en 2007, sur le réseau d’eaux pluviales.


Difficile de comprendre comment l’absence de ces dispositifs est passée inaperçue durant autant de temps. D’autant qu’il n’en manque pas un ou deux, mais sept. Des vérifications absentes ou mal faites treize années durant ? Manifestement, tout comme les contrôles consécutifs aux travaux effectués en 2007, lorsque les tuyauteries du réseau d’eaux pluviales ont été modifiées, et que personne n’a remarqué qu’il manquait des systèmes permettant de stopper la propagation du feu dans ces tuyaux. Tuyaux pourtant en plastique et situés sous les bâtiments électriques équipant chacun des quatre réacteurs nucléaires de la centrale de Cruas.

On aurait pu attendre d’EDF qu’il soit particulièrement attentif à la réalisation de ces travaux et au respect des précautions visant à réduire les risques de propagation d’un incendie. Tout comme on aurait pu s’attendre à que les contrôles des dispositifs du site concourant à limiter les incendies soient exhaustifs et fiables. Manifestement ce n’était pas le cas. "En raison du nombre de défauts de sectorisation incendie, du risque de propagation d’incendie qui aurait pu en résulter, et de la durée de persistance de ce défaut", l’Autorité de sûreté nucléaire a estimé l’évènement significatif pour la sûreté du site nucléaire et a classé la déclaration d’EDF faite le 27 octobre 2020 au niveau 1 de l’échelle INES [1].

Ce que dit EDF :

Détection tardive d’anomalies de sectorisation incendie

Publié le 29/10/2020

Fin septembre 2020, l’unité de production n°4 de la centrale de Cruas-Meysse est en arrêt pour renouvellement d’une partie du combustible et pour maintenance. Un programme d’activités de maintenance préventive est mis en œuvre concernant des matériels en lien avec la protection contre le risque incendie. Dans les sous-sols du bâtiment électrique, hors zone contrôlée, les équipes en charge de la maintenance constatent que certaines tuyauteries en PVC collectant les eaux usées de vestiaires ont été mises en place, avant 2007, sans être équipées de colliers coupe-feu.

Ces colliers auraient dû être présents au niveau des parois que les tuyauteries traversent afin de séparer physiquement les locaux à l’aide d’éléments de construction résistants au feu et ainsi éviter, en cas d’incendie, la propagation du feu d’un local à l’autre. Une expertise par les équipes du site a ensuite identifié cette même anomalie sur des tuyauteries en PVC dans les sous-sols des bâtiments électriques des trois autres unités de production. Des colliers coupe-feu ont rapidement été fixés au niveau des parois séparant des zones sectorisées correspondant aux deux voies électriques de sûreté, permettant de traiter l’anomalie. Aucun incendie n’ayant affecté les locaux concernés, cet événement n’a pas eu de conséquence sur les installations, le personnel ou l’environnement. Du fait de la détection tardive de l’anomalie, la direction de la centrale a cependant déclaré cet événement à l’Autorité de sûreté nucléaire le 27 octobre, au niveau 1 de l’échelle INES.

https://www.edf.fr/groupe-edf/nos-energies/carte-de-nos-implantations-industrielles-en-france/centrale-nucleaire-de-cruas-meysse/actualites/detection-tardive-d-anomalies-de-sectorisation-incendie


Ce que dit l’ASN :

Défauts prolongés de sectorisation incendie dus à la modification des tuyauteries du réseau d’eau pluviale dans les bâtiments électriques des quatre réacteurs de la centrale nucléaire de Cruas-Meysse

Publié le 29/10/2020

Centrale nucléaire de Cruas-Meysse - Réacteurs de 900 MWe - EDF

Le 26 octobre 2020, EDF a déclaré à l’Autorité de sureté nucléaire (ASN) un événement significatif relatif à des défauts de sectorisation incendie dus à la modification des tuyauteries du réseau d’eau pluviale dans les bâtiments électriques des réacteurs 1, 2, 3 et 4 de la centrale nucléaire de Cruas-Meysse.

La sectorisation consiste à séparer physiquement des locaux avec des éléments constructifs résistants au feu, afin d’éviter la propagation d’un incendie. Elle permet notamment de s’assurer qu’un même incendie ne puisse affecter simultanément des équipements assurant, de manière redondante, une même fonction. Pour les tuyauteries en PVC traversant des murs en limite d’un secteur de feu, la mise en place de colliers coupe-feu intumescents autour de celles-ci est nécessaire pour garantir l’intégrité de la sectorisation en évitant la propagation du feu entre les locaux.

En septembre 2020, des contrôles réalisés par EDF sur la sectorisation incendie des bâtiments électriques des quatre réacteurs de la centrale de Cruas-Meysse ont mis en évidence l’absence de colliers coupe-feu intumescents au niveau de tuyauteries PVC du réseau d’eau pluviale, qui traverse des murs assurant une fonction de sectorisation incendie. L’absence de ces dispositifs coupe-feu ne permet pas de garantir l’intégrité de la sectorisation incendie.

Les premières analyses réalisées par EDF révèlent que ces défauts, au nombre de sept, seraient associés à la modification des tuyauteries du réseau d’eau pluviale dans les bâtiments électriques des quatre réacteurs réalisées en 2007.

Aucun incendie n’ayant affecté les locaux concernés, cet événement n’a pas eu de conséquence réelle sur le personnel, l’environnement et la sûreté de l’installation.

En raison du nombre de défauts de sectorisation incendie, du risque de propagation d’incendie qui aurait pu en résulter, et de la durée de persistance de ce défaut, cet événement a été classé au niveau 1 de l’échelle INES.

https://www.asn.fr/Controler/Actualites-du-controle/Avis-d-incident-des-installations-nucleaires/Defauts-prolonges-de-sectorisation-incendie2


[1INES : International nuclear and radiological event scale (Échelle internationale des événements nucléaires et radiologiques) - Description et niveaux ici - https://www.asn.fr/Lexique/I/INES


La surveillance des installations nucléaires au quotidien ? C’est grâce à vos dons que nous pouvons la mener !
Pour surveiller au jour le jour les incidents dans les installations nucléaires, les décrypter et dénoncer les risques permanents qui sont trop souvent minimisés - voire cachés par les exploitants, nous mobilisons tout au long de l’année des moyens humains et techniques.
Pour continuer ce travail de lanceur d’alerte et donner, au plus proche de leur survenue, des informations sur les inquiétants dysfonctionnements d’un parc nucléaire vieillissant, nous avons besoin de votre soutien financier !

Faire un don



Installation(s)

Cruas

Nombre d'événements enregistrés dans notre base de données sur cette installation
97