Réseau Sortir du nucléaire
Boutique Agenda Faire un donEN

Des accidents nucléaires partout

France : Comurhex Pierrelatte : Surremplissage d’un conteneur d’hexafluorure d’uranium conduisant à un écart aux règles de transport interne du site du Tricastin




30 avril 2012


COMURHEX Pierrelatte a déclaré le 30 avril 2012 un événement significatif de transport relatif au transfert d’un conteneur d’hexafluorure d’uranium (UF6), dont la masse dépassait celle autorisée par le certificat d’agrément de transport, vers l’usine EURODIF. Cet événement constitue un écart aux règles de transport interne du site du Tricastin.


Implanté sur le site du Tricastin dans la Drôme, COMURHEX Pierrelatte a pour activité principale la conversion chimique de l’uranium sous forme d’UF6en vue de son enrichissement.

Le 20 février 2012, une erreur de saisie informatique dans le logiciel de gestion des matières et des emballages de transport a conduit à un surremplissage d’un conteneur d’UF6. Cette erreur n’a pas été détectée lors du conditionnement. Le 27 février 2012, le conteneur est pris en charge par le service responsable de sa manutention. Les contrôles avant expédition mettent en évidence l’erreur de masse dans le conteneur, mais l’expédition du conteneur n’est pas bloquée. Le conteneur est ainsi expédié le 14 mars 2012 vers EURODIF, qui détecte l’erreur de masse le 26 avril 2012 et en informe COMURHEX.

La masse maximale autorisée par l’agrément de transport est de 12501 kg d’UF6. Lors de l’événement, le conteneur a été rempli jusqu’à 12591 kg.

Cet événement n’a pas eu de conséquence immédiate sur la sûreté de l’installation, sur le personnel ou sur l’environnement.

Cet événement avait été provisoirement classé au niveau 0 de l’échelle INES, qui en compte 7.

L’analyse de l’origine de cet événement, dont les conclusions ont été transmises par COMURHEX à l’ASN le 13 juillet 2012, met en évidence le dysfonctionnement successif de toutes les mesures de contrôle et de vérification de la masse d’UF6 présente dans le conteneur avant son expédition.

Ainsi, en raison des lacunes en matière de culture de sûreté que révèle l’analyse de cet événement, il a été classé au niveau 1 sur l’échelle INES.

https://www.asn.fr/layout/set/print/Controler/Actualites-du-controle/Avis-d-incidents-des-installations-nucleaires/Surremplissage-d-un-conteneur-d-hexafluorure-d-uranium-conduisant-a-un-ecart-aux-regles-de-transport-interne-du-site-du-Tricastin-sur-l-etablissement-de-COMURHEX-Pierrelatte-Drome

Cette affaire a fait l’objet d’une plainte du Réseau "Sortir du nucléaire".

Pour en savoir plus sur cette action juridique :
https://www.sortirdunucleaire.org/Comurhex-Pierrelatte-surremplissage

La surveillance des installations nucléaires au quotidien ? C’est grâce à vos dons que nous pouvons la mener !
Pour surveiller au jour le jour les incidents dans les installations nucléaires, les décrypter et dénoncer les risques permanents qui sont trop souvent minimisés - voire cachés par les exploitants, nous mobilisons tout au long de l’année des moyens humains et techniques.
Pour continuer ce travail de lanceur d’alerte et donner, au plus proche de leur survenue, des informations sur les inquiétants dysfonctionnements d’un parc nucléaire vieillissant, nous avons besoin de votre soutien financier !

Faire un don



Installation(s)

Comurhex Pierrelatte

Nombre d'événements enregistrés dans notre base de données sur cette installation
3


Tricastin

Nombre d'événements enregistrés dans notre base de données sur cette installation
86