Faire un don

Des accidents nucléaires partout

France : Chinon : Positionnement inadapté d’un capteur sur l’unité de production n° 1




21 septembre 2014


Le 21 septembre 2014, alors que l’unité de production est de nouveau couplée au réseau, des essais sont réalisés sur ce système de surveillance de la puissance du réacteur. Les techniciens constatent que l’un de ces interrupteurs est dans une position inadéquate allongeant ainsi d’une seconde, le temps de transfert des données relatif à la puissance du réacteur.


Ce que dit EDF :

Positionnement inadapté d’un capteur sur l’unité de production n° 1
10/10/2014

Jeudi 28 août 2014, dans le cadre de l’arrêt programmé* de l’unité de production n° 1, les équipes de la centrale ont procédé au remplacement d’un capteur permettant de surveiller en permanence la puissance du réacteur. Cette opération nécessitait le réglage de différents interrupteurs multipositions.

Le 21 septembre 2014, alors que l’unité de production est de nouveau couplée au réseau, des essais sont réalisés sur ce système de surveillance de la puissance du réacteur. Les techniciens constatent que l’un de ces interrupteurs est dans une position inadéquate allongeant ainsi d’une seconde, le temps de transfert des données relatif à la puissance du réacteur.

La surveillance de la puissance du réacteur a continuellement été assurée.

Cet événement n’a eu aucune conséquence sur la sûreté de l’installation ni sur l’environnement mais constitue un non respect d’une règle d’exploitation. La direction de la centrale de Chinon l’a déclaré à l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN), le 9 octobre 2014, au niveau 1 de l’échelle INES, qui compte 7 niveaux.

*Du 9 août au 18 septembre 2014, l’unité de production numéro 1 de la centrale nucléaire de Chinon était en arrêt programmé pour maintenance et renouvellement d’une partie de son combustible.

**Ces capteurs spécifiques répartis autour du coeur du réacteur sont appelés "chaînes de niveaux intermédiaires".

https://energie.edf.com/nucleaire/carte-des-centrales-nucleaires/evenements-45925.html

Ce que dit l’ASN :

Indisponibilité d’une chaîne de mesure de la puissance nucléaire
22/10/2014

Le 9 octobre 2014, l’exploitant de la centrale nucléaire de Chinon a déclaré à l’ASN un évènement significatif pour la sûreté relatif à l’indisponibilité de l’une des deux chaînes intermédiaires de mesure de la puissance nucléaire.

L’exploitant doit surveiller en permanence le flux des neutrons émis par le coeur du réacteur pour pouvoir contrôler toute augmentation intempestive de puissance. Il dispose pour cela de divers moyens de mesure : les chaînes de puissance utilisées en fonctionnement normal, les chaînes intermédiaires utilisées lors du démarrage du réacteur, et les chaînes sources capables de mesurer de très faibles flux lorsque le réacteur est à l’arrêt.

Le 28 août 2014, pendant l’arrêt programmé pour rechargement du combustible du réacteur B1, une voie de la chaîne de mesure intermédiaire a été remplacée. Le 21 septembre 2014, lors d’un contrôle, les intervenants ont découvert une mauvaise configuration de la voie entraînant l’indisponibilité de la chaîne de mesure. Cet écart n’a pas été détecté lors de la requalification de celle-ci et la conduite à tenir n’a donc pas été respectée. Cette chaîne était requise depuis le redémarrage le 10 septembre 2014.

Malgré la présence d’une seconde chaîne identique et indépendante de mesure, l’efficacité du système de protection du réacteur aurait pu être réduite si un accident était survenu entre le 10 septembre et le 21 septembre 2014, intervalle durant lequel cette chaîne de mesure était requise mais indisponible.

Cet évènement n’a pas eu de conséquences sur les installations, les travailleurs ou l’environnement. Il a été classé au niveau 1 de l’échelle INES en raison de l’indisponibilité d’une chaîne de mesure de puissance nucléaire.

https://www.asn.fr/Controler/Actualites-du-controle/Avis-d-incidents-des-installations-nucleaires/Indisponibilite-d-une-chaine-de-mesure-de-la-puissance-nucleaire


La surveillance des installations nucléaires au quotidien ? C’est grâce à vos dons que nous pouvons la mener !
Pour surveiller au jour le jour les incidents dans les installations nucléaires, les décrypter et dénoncer les risques permanents qui sont trop souvent minimisés - voire cachés par les exploitants, nous mobilisons tout au long de l’année des moyens humains et techniques.
Pour continuer ce travail de lanceur d’alerte et donner, au plus proche de leur survenue, des informations sur les inquiétants dysfonctionnements d’un parc nucléaire vieillissant, nous avons besoin de votre soutien financier !

Faire un don



Installation(s) concernée(s)

Chinon

Nombre d'événements enregistrés dans notre base de données sur cette installation
76