Faire un don

Des accidents nucléaires partout

France : Chinon : Non respect du critère de débit de fuite du circuit primaire principal lors de prélèvements d’échantillons d’eau pour analyse




13 janvier 2014


Le 13 janvier 2014, la centrale de Chinon a déclaré un ESS en raison du non respect du critère de débit de fuite du circuit primaire principal du réacteur 1, lors d’opérations de prélèvement d’eau effectuées en janvier 2014. Cet évènement résulte de la défaillance d’une vanne, qui a engendré un débit de fuite supérieur à celui autorisé par les règles d’exploitation.


Ce que dit EDF :

Non respect d’une règle d’exploitation sur l’unité de production n° 1
30/07/2014

Dans le cadre de ses contrôles réglementaires, la centrale de Chinon dispose d’un programme de surveillance des fluides liquides et gazeux liés à l’exploitation des réacteurs.

Lors de ces contrôles les techniciens du site prélèvent régulièrement des échantillons de ces fluides sur les différents circuits de l’installation ; pour analyser les paramètres chimiques.

Pour réaliser ces prélèvements, il faut manœuvrer des vannes qui permettent de réguler le débit d’échantillonnage des fluides. Ces vannes sont situées sur des circuits spécifiques appelés lignes de prélèvement.

Au cours d’une opération de prélèvement d’eau effectuée les 03 et 08 janvier 2014 sur le circuit primaire principal du réacteur n°1, les techniciens ont mis en évidence un dysfonctionnement au niveau de la vanne régulant le débit sur la ligne de prélèvement, qui a généré un débit d’eau prélevé supérieur au débit prévu par les règles d’exploitation.

Cet événement n’ a pas eu de conséquence sur la sureté de l’installation , ni sur l’environnement. Il a été initialement déclaré à l’Autorité de sureté nucléaire le 27 janvier 2014 au niveau 0 de l’échelle INES. Après réexamen et compte tenu notamment de la détection tardive et de la répétitivité, la direction du site a décidé de reclasser cet événement au niveau 1 de l’échelle INES, qui en compte 7.

https://energie.edf.com/nucleaire/carte-des-centrales-nucleaires/evenements-45925.html

Ce que dit l’ASN :

Non respect du critère de débit de fuite du circuit primaire principal lors de prélèvements d’échantillons d’eau pour analyse
01/08/2014

Le 13 janvier 2014, la centrale de Chinon a déclaré un évènement significatif pour la sûreté en raison du non respect du critère de débit de fuite du circuit primaire principal du réacteur n° 1, lors d’opérations de prélèvement d’eau effectuées les 3 et 8 janvier 2014. Cet évènement résulte de la défaillance d’une vanne, qui a engendré un débit de fuite supérieur à celui autorisé par les règles d’exploitation.

Sur un réacteur à eau pressurisée, le refroidissement du combustible est assuré par un circuit primaire fermé contenant de l’eau sous pression. Un circuit d’échantillonnage, connecté au circuit primaire, permet de prélever des échantillons afin de les analyser et de déterminer leurs caractéristiques chimiques et radiochimiques.

Le 8 janvier 2014, un prélèvement d’eau du circuit primaire est réalisé dans le cadre des contrôles hebdomadaires réglementaires. La manœuvre des vannes du circuit d’échantillonnage provoque alors une fuite qui n’est détectée par le service conduite que vingt minutes plus tard. Le prélèvement est alors immédiatement stoppé.

Les investigations ont conclu que la fuite était due à la défaillance d’une vanne de régulation du débit du circuit d’échantillonnage. Elles ont également révélé que cette vanne avait fait l’objet, lors du précédent prélèvement une semaine auparavant, d’un signalement pour « bruit anormal ». Une analyse menée par l’exploitant a démontré que le prélèvement du 3 janvier 2014 avait donné lieu à une fuite similaire, qui n’avait pas été détectée.

Cet événement n’a pas eu de conséquence sur l’installation, les travailleurs ou l’environnement.

Cet événement a été déclaré à l’Autorité de sûreté nucléaire au niveau 0 de l’échelle internationale des événements nucléaires INES le 13 janvier 2014. En raison de sa détection tardive et de sa répétitivité, cet événement a été reclassé le 30 juillet 2014 au niveau 1 de l’échelle INES.

https://www.asn.fr/Controler/Actualites-du-controle/Avis-d-incidents-des-installations-nucleaires/Non-respect-du-critere-de-debit-de-fuite-du-circuit-primaire-principal


La surveillance des installations nucléaires au quotidien ? C’est grâce à vos dons que nous pouvons la mener !
Pour surveiller au jour le jour les incidents dans les installations nucléaires, les décrypter et dénoncer les risques permanents qui sont trop souvent minimisés - voire cachés par les exploitants, nous mobilisons tout au long de l’année des moyens humains et techniques.
Pour continuer ce travail de lanceur d’alerte et donner, au plus proche de leur survenue, des informations sur les inquiétants dysfonctionnements d’un parc nucléaire vieillissant, nous avons besoin de votre soutien financier !

Faire un don



Installation(s) concernée(s)

Chinon

Nombre d'événements enregistrés dans notre base de données sur cette installation
76