Faire un don

Des accidents nucléaires partout

France : Cattenom : Incendie en zone nucléaire

Un ventilateur prend feu dans le bâtiment des auxiliaires nucléaires




4 mars 2023


Le vendredi 3 mars au soir, le plan d’urgence interne "sûreté radiologique" a été déclenché à la centrale nucléaire de Cattenom (Grand Est). Un ventilateur a pris feu en zone nucléaire. Les secours ont été appelé et ont éteint l’incendie. Aucun blessé n’est à déplorer mais on ne sait rien des origines de l’accident.


Le bâtiment des auxiliaires nucléaires dans lequel le feu a pris contient notamment le système de traitement des effluents radioactifs. En zone nucléaire, le système de ventilation est fondamental. Il permet de refroidir les locaux et les équipements en rendant l’atmosphère supportable, mais il sert aussi à confiner la radioactivité et à éviter les rejets dans l’environnement en cas d’accident.

On ne sait ni pourquoi ni comment le ventilateur a pris feu. Ni combien de temps a duré l’incendie ni si d’autres matériels ont été touchés. L’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a publié un communiqué le lendemain des faits, assurant que l’accident n’avait eu aucune conséquence, ni sur le personnel, ni sur l’environnement, ni sur les équipements. En revanche des suites seront données par la division locale de l’Autorité de sûreté, car ce type d’accident n’est pas censé arriver : en zone nucléaire, le risque Incendie est un des principaux dangers. L’industriel est tenu de maîtriser ce risque par des surveillances, de la maintenance préventive etc. La question est donc de savoir qu’est-ce qui n’a pas été fait, ou mal fait.

Le plan d’urgence interne du site nucléaire a été levé vers 23 heures. Mais avant ça, EDF a, par accident, déclenché les sirènes destinées à alerter la population. Entre les allers-retours des camions de secours et les sirènes d’alerte du site nucléaire, les riverain.es de Cattenom ont dû passer une bonne soirée.

Ce que dit EDF :

Venue des secours externes : départ de feu maîtrisé

Publié le 03/03/2023

Sûreté

Vendredi 3 mars 2023, vers 20h, la centrale de Cattenom a fait appel aux sapeurs-pompiers suite à un départ de feu qui s’est déclenché sur un ventilateur d’un local situé en zone nucléaire de l’unité de production n°1.

Dès leur arrivée, les pompiers ont rapidement maîtrisé le départ de feu et l’ont déclaré éteint. Cet événement n’a aucune conséquence sur la sûreté des installations et aucune victime est à déplorer. L’unité n°1 est toujours en production.

Conformément à nos procédures, le Plan d’Urgence Interne a été déclenché et a mobilisé les équipes d’astreinte nécessaires à la gestion opérationnelle de l’événement.

Un défaut de procédure a engendré le déclenchement non prévu des sirènes d’alerte dans la commune de Cattenom. A 23h25, le Plan d’Urgence Interne a été levé. L’ASN, les pouvoirs publics et les élus locaux ainsi que les autorités des pays limitrophes ont été informés.

https://www.edf.fr/la-centrale-nucleaire-de-cattenom/les-actualites-de-la-centrale-nucleaire-de-cattenom/venue-des-secours-externes-depart-de-feu-maitrise


Ce que dit l’ASN :

Feu sur un ventilateur du bâtiment des auxiliaires nucléaires à la centrale nucléaire de Cattenom

Publié le 04/03/2023

Note d’information

Le 3 mars 2023 à 21h11, l’ASN a été prévenue d’un feu sur un ventilateur situé dans le bâtiment des auxiliaires nucléaires (DVN) du réacteur 1 de la centrale de Cattenom qui était en production.

Conformément aux procédures, EDF a déclenché son plan d’urgence interne (PUI) "sûreté radiologique" afin de mobiliser l’ensemble des ressources nécessaires à la gestion de cet incident. Les pompiers ont été prévenus et ont rapidement éteint le feu. Aucune victime n’est à déplorer.

Le système de ventilation du bâtiment des auxiliaires nucléaires (DVN) permet de maintenir une qualité de l’air à l’intérieur des locaux compatible avec le bon fonctionnement des équipements et l’accès du personnel ainsi que le confinement des installations en cas de situation accidentelle.

Cet événement n’a pas eu de conséquence sur la sûreté de l’installation, le personnel et l’environnement. Lors de cet incident, les sirènes d’alerte destinées à prévenir la population résidant autour du site EDF ont été déclenchées involontairement.

Après s’être assurée que l’ensemble des conditions nécessaires à la reprise d’activité était réunies, l’ASN a donné son accord à 23h20 à la levée du PUI demandée par EDF.

Les suites à donner à cet incident seront engagées par la division de Strasbourg de l’ASN et feront l’objet d’un retour d’expérience.

L’événement sera par ailleurs déclaré à l’ASN au titre des événements significatifs et fera l’objet d’un classement sur l’échelle INES.

https://www.asn.fr/l-asn-informe/actualites/feu-sur-un-ventilateur-du-batiment-des-auxiliaires-nucleaires-a-la-centrale-nucleaire-de-cattenom


La surveillance des installations nucléaires au quotidien ? C’est grâce à vos dons que nous pouvons la mener !
Pour surveiller au jour le jour les incidents dans les installations nucléaires, les décrypter et dénoncer les risques permanents qui sont trop souvent minimisés - voire cachés par les exploitants, nous mobilisons tout au long de l’année des moyens humains et techniques.
Pour continuer ce travail de lanceur d’alerte et donner, au plus proche de leur survenue, des informations sur les inquiétants dysfonctionnements d’un parc nucléaire vieillissant, nous avons besoin de votre soutien financier !

Faire un don



Installation(s) concernée(s)

Cattenom

Nombre d'événements enregistrés dans notre base de données sur cette installation
160