Réseau Sortir du nucléaire
Boutique Agenda Faire un donEN

Des accidents nucléaires partout

France : CEA Cadarache : Des gaines de combustible usé envoyées mal vidées : Contrôles oubliés et prise de risque avec la criticité




25 octobre 2018


Le laboratoire d’examens des combustibles actifs (Leca) du centre CEA de Cadarache a transféré des échantillons de gaine de combustible usé provenant du réacteur de recherche Phénix en oubliant de vérifier que les gaines étaient totalement vidées. La découverte a été faite fin août 2018 par le centre CEA de Saclay, destinataire des déchets radioactifs. Mais l’opération de vidage a été réalisée en novembre 2017. Mépris des règles de prévention du risque de criticité et détection plus que tardive.


Ce que dit l’ASN :

Sous-estimation de la masse de matière fissile contenue dans deux échantillons de gaine de combustible transférés du CEA Cadarache au CEA Saclay

Le 25/10/2018

Laboratoire d’examens des combustibles actifs (Leca) et station de traitement, d’assainissement et de reconditionnement de combustibles irradiés (Star) - Utilisation de substances radioactives - CEA

Centrale Phénix - Réacteur de recherche - CEA

L’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a été informée le 5 septembre 2018, par le Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) de Cadarache, de la sous-estimation de la quantité de matière fissile présente dans deux tronçons de gaines de combustible usés issus de la centrale Phénix, pris en charge par l’INB 55 (le LECA).

Dans l’INB 55 (LECA), le combustible a été retiré de sa gaine de protection et ces tronçons de gaines, une fois vidés de leur contenu, ont été envoyés vers l’INB 50 (le LECI), située sur le site CEA de Saclay, pour entreposage dans l’attente d’examens complémentaires.

Le 27 novembre 2017, deux tronçons de gaines ont été vidés de leur contenu dans une cellule blindée de l’INB 55, sans que leur vacuité n’ait été contrôlée après l’opération. Lors de mesures réalisées le 27 août 2018 sur des fûts de déchets réceptionnés le 16 janvier 2018 dans l’INB 50, des résidus de combustible irradié ont été mis en évidence dans les deux tronçons de gaine de combustible en provenance de l’INB 55. Cette situation a été détectée par le CEA de Saclay, destinataire du colis de déchets, qui a déclaré un premier événement significatif le 29 août 2018.

Le CEA a vérifié a posteriori que les limites de criticité des unités dans lesquelles les tronçons ont transité ont été respectées et que cet événement n’a eu aucune conséquence sur la sécurité des personnes et sur l’environnement.

L’ASN classe provisoirement cet événement significatif au niveau 1 de l’échelle INES, graduée de 0 à 7 par ordre croissant de gravité, en raison de contrôles inadaptés à la prévention du risque de criticité dans cette INB.

https://www.asn.fr/Controler/Actualites-du-controle/Avis-d-incident-des-installations-nucleaires/Sous-estimation-de-la-masse-de-matiere-fissile


La surveillance des installations nucléaires au quotidien ? C’est grâce à vos dons que nous pouvons la mener !
Pour surveiller au jour le jour les incidents dans les installations nucléaires, les décrypter et dénoncer les risques permanents qui sont trop souvent minimisés - voire cachés par les exploitants, nous mobilisons tout au long de l’année des moyens humains et techniques.
Pour continuer ce travail de lanceur d’alerte et donner, au plus proche de leur survenue, des informations sur les inquiétants dysfonctionnements d’un parc nucléaire vieillissant, nous avons besoin de votre soutien financier !

Faire un don



Installation(s)

CEA Cadarache

Nombre d'événements enregistrés dans notre base de données sur cette installation
25


Saclay

Nombre d'événements enregistrés dans notre base de données sur cette installation
23