Réseau Sortir du nucléaire
Boutique Agenda Faire un donEN

Des accidents nucléaires partout

France : Bugey : Détection tardive du mauvais réglage d’un fusible de protection d’un ventilateur sur l’unité de production n° 4




26 juin 2014


Le jeudi 26 juin 2014, lors de la réalisation d’un essai périodique, les équipes de la centrale ont constaté le mauvais réglage d’un fusible de protection d’un ventilateur, sur l’unité de production n° 4 de la centrale nucléaire du Bugey.


Ce que dit EDF :

Détection tardive du mauvais réglage d’un fusible de protection d’un ventilateur sur l’unité de production n° 4
01/07/2014

Le jeudi 26 juin 2014, lors de la réalisation d’un essai périodique*, les équipes de la centrale ont constaté le mauvais réglage d’un fusible de protection d’un ventilateur, sur l’unité de production n° 4 de la centrale nucléaire du Bugey.

Ce ventilateur sert à refroidir un local qui abrite des pompes utilisées pour l’appoint en eau dans le circuit primaire**.

Dès la détection de cet écart, le réglage du fusible a été immédiatement corrigé.

Cet événement n’a eu aucune conséquence sur la sûreté de l’installation, ni sur l’environnement. Toutefois, compte tenu de sa détection tardive, l’unité de production n° 4 ayant été reconnectée au réseau électrique le 19 mai 2014 après son arrêt programmé pour maintenance, la centrale l’a déclaré à l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) le 30 juin, au niveau 1 de l’échelle INES qui en compte 7.

* Sur une unité de production nucléaire, des essais dits "périodiques" sont réalisés régulièrement afin de tester la disponibilité et le bon fonctionnement de matériels importants pour la sûreté. Plusieurs centaines d’essais périodiques sont ainsi réalisés, chaque année, sur une unité de production de centrale nucléaire.

** Situé dans le bâtiment réacteur, le circuit primaire est un circuit fermé qui assure la circulation de l’eau sous pression et transmet la chaleur dégagée par le cœur du réacteur aux générateurs de vapeur (échangeurs de chaleur).

https://energie.edf.com/nucleaire/carte-des-centrales-nucleaires/evenements-45869.html

Ce que dit l’ASN :

Détection rapide d’un mauvais réglage d’un relais de protection d’un ventilateur
11/07/2014

Le 26 juin 2014, l’exploitant de la centrale nucléaire du Bugey a découvert que le relais de protection d’un ventilateur était mal réglé et n’assurait pas pleinement son rôle depuis quelques semaines.

Ce ventilateur sert à refroidir un local qui abrite des pompes qui sont utilisées pour l’appoint en eau dans le circuit primaire. Sur les réacteurs à eau pressurisée exploités par EDF, le circuit primaire est un circuit fermé, contenant de l’eau sous pression qui s’échauffe dans la cuve du réacteur au contact des éléments de combustible. Le circuit primaire est connecté à un système de contrôle volumétrique et chimique qui a notamment pour fonction de maintenir dans le circuit primaire la quantité d’eau nécessaire au refroidissement du cœur.

Lors de l’arrêt du réacteur n° 4 pour maintenance programmée et rechargement en combustible, qui s’est déroulé du 8 février au 19 mai 2014, le réglage du relais de protection du ventilateur précité a été réalisé. La 26 juin 2014, à l’occasion de l’essai de bon fonctionnement d’un matériel, l’exploitant a constaté que le réglage du relais de protection du ventilateur n’était pas correct. Dès la détection de cet écart, le réglage du relais thermique a été repris.

Cet événement n’a pas eu de conséquence sur le personnel ni sur l’environnement de l’installation.

Cet événement a été classé au niveau 1 de l’échelle internationale des événements nucléaires INES.

https://www.asn.fr/Controler/Actualites-du-controle/Avis-d-incidents-des-installations-nucleaires/Detection-rapide-d-un-mauvais-reglage-d-un-relais-de-protection-d-un-ventilateur


La surveillance des installations nucléaires au quotidien ? C’est grâce à vos dons que nous pouvons la mener !
Pour surveiller au jour le jour les incidents dans les installations nucléaires, les décrypter et dénoncer les risques permanents qui sont trop souvent minimisés - voire cachés par les exploitants, nous mobilisons tout au long de l’année des moyens humains et techniques.
Pour continuer ce travail de lanceur d’alerte et donner, au plus proche de leur survenue, des informations sur les inquiétants dysfonctionnements d’un parc nucléaire vieillissant, nous avons besoin de votre soutien financier !

Faire un don



Installation(s)

Bugey

Nombre d'événements enregistrés dans notre base de données sur cette installation
97