Réseau Sortir du nucléaire
BoutiqueAgendaFaire un donEN

Des accidents nucléaires partout

France : Bugey : Erreurs de conception : un système de refroidissement qui ne résisterait ni à un séisme ni à des chocs thermiques




10 mai 2019


En vu des 4èmes visites décennales de ses réacteurs nucléaires de 900 MWe, EDF doit démontrer que leurs principaux composants sont bien conformes au référentiel de sûreté. L’exploitant réexamine donc les études de conception de ces équipements. Et c’est en réexaminant des études faites pour concevoir un système de refroidissement (le système de secours eaux brutes, dit SEB) qu’EDF a découvert des erreurs dans ces études. Conséquence : ce circuit SEB, qui sert à refroidir plusieurs équipements et certains systèmes de sauvegarde, ne résisterait ni à un séisme ni à certains chocs thermiques. Dans l’attente de réparations définitives, l’exploitant a mis en place des mesures compensatoires et a entrepris des études complémentaires. Espérons qu’elles seront cette fois faites sans erreur.


Ce que dit EDF :

Écart de conformité sur les études relatives à un système de refroidissement de matériels de secours

Publié le 10/05/2019

En vue de démontrer la conformité des principaux composants des unités de production du CNPE de Bugey au référentiel applicable pour les 4èmes visites décennales à venir, des réexamens des études de conception ont été réalisés par EDF.

Lors de ces réexamens, des anomalies sur ces études ont été détectées sur un système de refroidissement de matériels de secours, le système de secours eaux brutes dit SEB [1]. Ce système est composé de deux circuits et fait l’objet, pour certaines parties, d’exigences de tenue au séisme et de résistance mécanique à certaines variations de température en cas de sollicitations thermo-hydrauliques particulières. Or, le respect de ces exigences n’a pas pu être démontré en l’état.

Aussitôt ces anomalies détectées, les équipes de la centrale ont mis en place des mesures compensatoires pour garantir totalement le bon fonctionnement de ce système en cas de séisme ou de transitoires thermo-hydrauliques. Des études complémentaires ont également été engagées pour approfondir l’analyse en attendant la réparation définitive.

Le 7 mai 2019, la centrale du Bugey a déclaré à l’ASN un événement significatif sûreté de niveau 1 sur l’échelle INES.

Cet événement n’a eu aucune conséquence sur la sûreté de l’installation ni sur l’environnement.

https://www.edf.fr/groupe-edf/nos-energies/carte-de-nos-implantations-industrielles-en-france/centrale-nucleaire-du-bugey/actualites/ecart-de-conformite-sur-les-etudes-relatives-a-un-systeme-de-refroidissement-de-materiels-de-secours


[1Le circuit SEB est destiné à assurer la réfrigération de matériels dont certains matériels de sauvegarde. C’est un circuit d’eau ouvert avec prise d’eau et rejet à la rivière





Installations
Bugey