Réseau Sortir du nucléaire
Boutique Agenda Faire un donEN

Agenda

11
déc
Conférences - Débats

[CONFÉRENCE] Cigéo : Les transports et leur impact sur le territoire

Montmédy (55600) - Lorraine


Mercredi 11 décembre 2019


Rendez-vous mercredi 11 décembre à 20h00 dans le salon d’honneur de la Mairie de Montmédy, 1 Place Raymond Poincaré - Meuse (55600) - Entrée libre

Risques des transports radioactifs, absence d’information, transports pendant les travaux et nuisances qu’ils engendreraient, droit des riverains des voies ferrées face à l’Andra... on vous propose une soirée pour tout comprendre, refuser la fatalité et s’opposer à un projet démesuré et insensé.

Conférence-débat avec deux opposantes au projet de mégapoubelle nucléaire Cigéo à Bure.

Cigéo c’est le projet fou d’enfouir à 500m sous terre les déchets radioactifs les plus dangereux dans l’est de la France... À l’heure actuelle, ces déchets sont disséminés à plusieurs endroits du territoire, à La Hague ou sur leur site de production, en attente d’une hypothétique solution.

Si Cigéo se fait, ils devront être transportés, au mépris des risques et dans le plus grand secret... Plusieurs convois hautement radioactifs traverseraient ainsi le pays chaque semaine, en passant par des grandes agglomérations comme Caen, Paris, Amiens, Reims, Lyon, Dijon, et les villes de Bar-le-Duc, Commercy, Ligny-en-Barrois, Gondrecourt-le-Château.. pour rejoindre leur destination finale. Si on laisse faire, ce trafic à haut risque pourrait débuter dès 2025...

Localement, l’Andra (Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs) se prépare déjà sur le terrain à acheminer ces déchets, ainsi que les matériaux qui serviraient à la construction du projet : aménagement de l’existant, nouvelles routes, ponts et voies ferrées, va-et-vient incessants de camions, engins de chantiers et de transports de la terre excavée.

Si Cigéo se fait, c’est dès demain que les nuisances vont arriver et que tout le territoire va être transformé pour accueillir un chantier titanesque. En cette fin d’année, des travaux préparatoires ont par exemple déjà été repérés sur d’anciennes portions de voies ferrées. Bien entendu, nous, habitants et opposants, ne sommes pas informés et les réunions publiques organisées localement par l’Andra sont loin d’avoir répondu aux questions et craintes justifiées de la population.

Rendez-vous mercredi 11 décembre à 20h00 dans le salon d’honneur de la Mairie de Montmédy, 1 Place Raymond Poincaré - Meuse (55600) - Entrée libre

Risques des transports radioactifs, absence d’information, transports pendant les travaux et nuisances qu’ils engendreraient, droit des riverains des voies ferrées face à l’Andra... on vous propose une soirée pour tout comprendre, refuser la fatalité et s’opposer à un projet démesuré et insensé.

Conférence-débat avec deux opposantes au projet de mégapoubelle nucléaire Cigéo à Bure.

Cigéo c’est le projet fou d’enfouir à 500m sous terre les déchets radioactifs les plus dangereux dans l’est de la France... À l’heure actuelle, ces déchets sont disséminés à plusieurs endroits du territoire, à La Hague ou sur leur site de production, en attente d’une hypothétique solution.

Si Cigéo se fait, ils devront être transportés, au mépris des risques et dans le plus grand secret... Plusieurs convois hautement radioactifs traverseraient ainsi le pays chaque semaine, en passant par des grandes agglomérations comme Caen, Paris, Amiens, Reims, Lyon, Dijon, et les villes de Bar-le-Duc, Commercy, Ligny-en-Barrois, Gondrecourt-le-Château.. pour rejoindre leur destination finale. Si on laisse faire, ce trafic à haut risque pourrait débuter dès 2025...

Localement, l’Andra (Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs) se prépare déjà sur le terrain à acheminer ces déchets, ainsi que les matériaux qui serviraient à la construction du projet : aménagement de l’existant, nouvelles routes, ponts et voies ferrées, va-et-vient incessants de camions, engins de chantiers et de transports de la terre excavée.

Si Cigéo se fait, c’est dès demain que les nuisances vont arriver et que tout le territoire va être transformé pour accueillir un chantier titanesque. En cette fin d’année, des travaux préparatoires ont par exemple déjà été repérés sur d’anciennes portions de voies ferrées. Bien entendu, nous, habitants et opposants, ne sommes pas informés et les réunions publiques organisées localement par l’Andra sont loin d’avoir répondu aux questions et craintes justifiées de la population.




Depuis plus de 20 ans Le Réseau "Sortir du nucléaire" apporte son soutien aux groupes antinucléaires. Ils sont le fondement de notre association et du mouvement antinucléaire en France. Chaque année, le Réseau relaie massivement leurs actions et les soutient financièrement. Nous souhaitons pouvoir continuer à impulser et amplifier cette dynamique d’actions contre le nucléaire, et ce sera grâce à votre soutien :

Faire un don


Ajoutez votre événement antinucléaire à l’agenda



Recevez par mail les infos sur les actions antinucléaires dans votre département :