Réseau Sortir du nucléaire
Boutique Agenda Faire un donEN

Paluel, 29 septembre 2011 : exercice de crise... ou mise en scène ?

3- Des « tsunamis » en Manche Ouest




Jérôme Lambert et Monique Terrier du BRGM ont rendu public en avril 2011 un recensement des tsunamis qui ont touché les côtes françaises depuis 1700. Ils en ont répertorié 34 dont 22 en Méditerranée et 4 en Seine Maritime.



Le plus imposant date de 1753 et engloutit le petit port de Durdent qui était à l’embouchure du fleuve côtier du même nom. Deux autres ont eu lieu au XIXe siècle touchant les côtes de part et d’autre de la Manche. Enfin, en 1965, une partie de la digue de Veulette a été détruite par un puissant raz-de-marée, les galets ayant été projetés jusque sur le CD10 [1]. Un élément mérite cependant d’être indiqué : si le BRGM reconnaît l’importance des ces événements, il ne propose aucune analyse de leur origine qu’il présente comme « inconnue »…


Notes

[1Une présentation de ces différents événements a été réalisée par Ghislain Anetta le 15 avril 2011 dans un article publié par le Courrier cauchois intitulé Des vagues pour les centrales ?

Le plus imposant date de 1753 et engloutit le petit port de Durdent qui était à l’embouchure du fleuve côtier du même nom. Deux autres ont eu lieu au XIXe siècle touchant les côtes de part et d’autre de la Manche. Enfin, en 1965, une partie de la digue de Veulette a été détruite par un puissant raz-de-marée, les galets ayant été projetés jusque sur le CD10 [1]. Un élément mérite cependant d’être indiqué : si le BRGM reconnaît l’importance des ces événements, il ne propose aucune analyse de leur origine qu’il présente comme « inconnue »…



Le saviez-vous ?
Le Réseau "Sortir du nucléaire" est un véritable contre-pouvoir citoyen. Totalement indépendants de l’État, nous dépendons exclusivement du soutien de nos donateurs. C’est grâce à votre soutien financier que nous pouvons nous permettre de tout mettre en œuvre pour offrir aux générations futures l’espoir d’un avenir sans risques nucléaires. Aidez-nous à obtenir cet objectif et à nous permettre de continuer la lutte au quotidien contre cette énergie mortifère et pour promouvoir la sobriété énergétique et les alternatives renouvelables.

Faire un don