Réseau Sortir du nucléaire
BoutiqueAgendaFaire un donEN

Sortir du nucléaire n°47

Automne 2010

A lire

Le Devenir nucléaire au Moyen-Orient. Quel arbitrage ?

Automne 2010




L’ouvrage collectif Le Devenir nucléaire au Moyen-Orient. Quel arbitrage ? rassemble cinq contributions, qui présentent un intérêt inégal. Le constat des différentes responsabilités des acteurs de la course au nucléaire dans la région est bien établi : Israël déclarant ne pas vouloir être le premier État à introduire l’arme nucléaire alors que tout le monde s’accorde à affirmer qu’il dispose de 200 à 300 bombes nucléaires ; les États-Unis et leur politique de "deux poids, deux mesures" initiée dès les années 1950 avec le programme "Atoms for peace" ; sans oublier les velléités iraniennes de se doter de l’arme nucléaire en s’appuyant au maximum sur les ambiguïtés du Traité de Non-Prolifération…

Toutefois, le lecteur reste sur sa faim quant aux réponses apportées à la question posée en titre : "Quel arbitrage ?". Pour Djamshid Assadi, seul le dialogue avec l’Iran permettra de sortir de la crise. La proposition de faire du Moyen-Orient une zone dénucléarisée est certes abordée dans la contribution de Bernard Ravenel — qui donne par ailleurs une fort intéressante analyse de la prolifération nucléaire au Moyen-Orient — mais trop rapidement quant aux conditions de sa mise en œuvre.
En fait, le cœur de l’ouvrage semble être la contribution de David Rigoulet-Roze qui s’attache à montrer toute l’ambivalence des pays arabes sur la question du nucléaire, de l’Arabie saoudite à l’Algérie en passant par l’Égypte et la Turquie. Une contribution riche en information mais dont la conclusion — minimisant l’importance d’Israël et de son arsenal nucléaire — prête à controverse. Mais, avantage d’un ouvrage à voix multiples, la contribution de Mohamed Abdel Azim est centrée justement sur les armes atomiques d’Israël comme sources d’instabilité régionale, sans pour autant être facteur d’une plus grande sécurité pour les Israéliens eux-mêmes. Bref, un titre accrocheur, pour un contenu plus mitigé.
Le Devenir nucléaire au Moyen-Orient. Quel arbitrage ? Collectif. Collection Eurorient, L’Harmattan, 2009, disponible en librairie.
Patrice Bouveret
patricebouveret@obsarm.org

L’ouvrage collectif Le Devenir nucléaire au Moyen-Orient. Quel arbitrage ? rassemble cinq contributions, qui présentent un intérêt inégal. Le constat des différentes responsabilités des acteurs de la course au nucléaire dans la région est bien établi : Israël déclarant ne pas vouloir être le premier État à introduire l’arme nucléaire alors que tout le monde s’accorde à affirmer qu’il dispose de 200 à 300 bombes nucléaires ; les États-Unis et leur politique de "deux poids, deux mesures" initiée dès les années 1950 avec le programme "Atoms for peace" ; sans oublier les velléités iraniennes de se doter de l’arme nucléaire en s’appuyant au maximum sur les ambiguïtés du Traité de Non-Prolifération…

Toutefois, le lecteur reste sur sa faim quant aux réponses apportées à la question posée en titre : "Quel arbitrage ?". Pour Djamshid Assadi, seul le dialogue avec l’Iran permettra de sortir de la crise. La proposition de faire du Moyen-Orient une zone dénucléarisée est certes abordée dans la contribution de Bernard Ravenel — qui donne par ailleurs une fort intéressante analyse de la prolifération nucléaire au Moyen-Orient — mais trop rapidement quant aux conditions de sa mise en œuvre.
En fait, le cœur de l’ouvrage semble être la contribution de David Rigoulet-Roze qui s’attache à montrer toute l’ambivalence des pays arabes sur la question du nucléaire, de l’Arabie saoudite à l’Algérie en passant par l’Égypte et la Turquie. Une contribution riche en information mais dont la conclusion — minimisant l’importance d’Israël et de son arsenal nucléaire — prête à controverse. Mais, avantage d’un ouvrage à voix multiples, la contribution de Mohamed Abdel Azim est centrée justement sur les armes atomiques d’Israël comme sources d’instabilité régionale, sans pour autant être facteur d’une plus grande sécurité pour les Israéliens eux-mêmes. Bref, un titre accrocheur, pour un contenu plus mitigé.
Le Devenir nucléaire au Moyen-Orient. Quel arbitrage ? Collectif. Collection Eurorient, L’Harmattan, 2009, disponible en librairie.
Patrice Bouveret
patricebouveret@obsarm.org



Thèmes
Nucléaire militaire