Réseau Sortir du nucléaire
BoutiqueAgendaFaire un donEN

Législatives 2017 : interpellons les candidat-e-s !

Une plateforme web pour dénoncer les candidats les plus radio-actifs et appeler les candidats à s’engager pour une France sans nucléaire.


Candidat-e-s signataires de notre appel présent-e-s au second tour des Législatives


Très peu des presque 800 signataires de notre appel "Nucléaire : Arrêtons les frais !" seront présents au second tour des élections Législatives 2017.

Le taux d’abstention record et la mainmise certaine des candidats du parti d’Emmanuel Macron sur le futur hémicycle nous laissent un goût amer concernant les possibilités d’un changement radical de la politique énergétique française pendant le quinquennat à venir.

De grandes questions se posent désormais pour ces cinq ans au sujet des décisions qui seront votées par l’Assemblée Nationale :

 Qui se chargera de mettre des bâtons dans les roues des nombreux projets de nucléarisation du territoire ?
 Qui empêchera le tentaculaire projet CIGÉO ?
 Qui s’opposera au Grand Rafistolage des réacteurs vieillissants de l’Hexagone ?
 Qui remettra en question la modernisation très couteuse de l’inutile arsenal nucléaire français ?

Il reste encore dans certaines circonscriptions des possibilités de voir élu-e-s des député-e-s antinucléaires, signataires de notre appel, voici les candidats qualifiés au second tour que nous avons pu recenser. Ils représentent tous le parti de La France Insoumise :

Djamel Arrouche


CIRCONSCRIPTION : 094-11 (département/numero de circonscription)

Parti représenté : La France Insoumise

Commentaire sur ma signature :
Je serai fidèle aux engagement du programme l'Avenir en commun : Le changement climatique impose de sortir des énergies émettrices de gaz à effet de serre. Le nucléaire n'est pas une solution d'avenir. Il ne règle aucune question : ni l'indépendance d'approvisionnement, ni la sûreté des installations, ni la gestion des déchets, ni les coûts financiers. Il faut donc sortir des deux à la fois. C'est un horizon technique et humain enthousiasmant. Plusieurs études (NegaWatt, Ademe…) ont montré que c'est possible d'ici 2050. Ne manque que la volonté politique. Propositions n°39 100 % d'énergies renouvelables en 2050 Adopter un plan de transition énergétique avec un double axe sobriété/efficacité énergétique et transition vers les énergies renouvelables Développer l'ensemble des énergies renouvelables Sortir des énergies carbonées en commençant par l'arrêt des subventions aux énergies fossiles et de toute exploration de gaz et pétrole de schiste et de houille Stopper la privatisation des barrages hydroélectriques Sortir du nucléaire Fermer immédiatement Fessenheim en garantissant l'emploi des salariés et leur formation pour en faire un site pilote du démantèlement Abandonner l'opération du grand carénage visant à prolonger la vie des centrales nucléaires au-delà de quarante ans Abandonner les projets d'EPR (Flamanville et Hinkley Point) et d'enfouissement des déchets nucléaires à Bure Rendre publique les données sur l'enfouissement des déchets nucléaires depuis soixante ans et informer sur les dangers sanitaires avérés et/ou éventuels Créer un pôle public de l'énergie pour mener une politique cohérente, en renationalisant EDF et Engie (ex-GDF) en lien avec des coopératives locales de production et de consommation d'énergies renouvelables et en favorisant l'autoproduction et le partage des excédents Revenir sur la libéralisation du marché de l'électricité et abroger la loi NOME


Ugo Bernalicis


CIRCONSCRIPTION : 059-02 (département/numero de circonscription)

Parti représenté : La France Insoumise

Commentaire sur ma signature :
Le nucléaire a certes rendu service mais il est temps d'en sortir face au risque qu'il nous fait courir à tous. Candidat dans le Nord je m'inquiète des conséquences de la montée des eaux avec une centrale comme celle de Gravelines qui est sous le niveau de la mer. N'attendons plus et passons au 100 % renouvelable.


Manuel Bompard


CIRCONSCRIPTION : 031-09 (département/numero de circonscription)

Parti représenté : La France Insoumise

Commentaire sur ma signature :
Notre programme ‘L'avenir en commun’ propose d'organiser la planification écologique pour sortir du nucléaire et passer à 100% d'énergies renouvelables d'ici à 2050. C'est possible !


Pierre-Yves Cadalen


CIRCONSCRIPTION : 029-02 (département/numero de circonscription)

Parti représenté : La France Insoumise

Commentaire sur ma signature :
L'engagement de notre programme, L'avenir en commun, est clair et sans ambiguïté aucune : 100% renouvelables d'ici 2050. Si nous pouvons le faire plus vite, nous le ferons. Ayant moi-même participé à l'élaboration de notre projet écologique, c'est sans hésitation que je signe cet appel, sans hésitation non plus que je défendrai cette orientation à l'Assemblée.


EMILIE CHALARD


CIRCONSCRIPTION : 024-04 (département/numero de circonscription)

Parti représenté : La France Insoumise

Commentaire sur ma signature :
En tant que candidate titulaire pour le mouvement de la France Insoumise sur la 4ème circonscription de la Dordogne, je défends la sortie du nucléaire. Il faut désormais démocratiser l'utilisation d'énergies renouvelables en investissant 25 miliards d'euros. Afin d'éviter la pollution de l'environnement à long terme la recherche scientifque sur le traitement des déchets nucélaires doit etre au centre des préoccupations liées à l'arret progressif des centrales.


François Cocq


CIRCONSCRIPTION : 094-02 (département/numero de circonscription)

Parti représenté : La France Insoumise


caroline dacharry


CIRCONSCRIPTION : 040-02 (département/numero de circonscription)

Parti représenté : La France Insoumise

Commentaire sur ma signature :
Sortons du nucléaire pour redonner vie à l'humanité!


Hendrik Davi


CIRCONSCRIPTION : 013-05 (département/numero de circonscription)

Parti représenté : La France Insoumise


CLAIRE DUJARDIN


CIRCONSCRIPTION : 031-01 (département/numero de circonscription)

Parti représenté : La France Insoumise


Vincent Egron


CIRCONSCRIPTION : 044-04 (département/numero de circonscription)

Parti représenté : La France Insoumise

Commentaire sur ma signature :
Vincent Egron candidat pour la France Insoumise dans la 4e circonscription de Loire-Atlantique, je m’engage comme le stipule notre programme l’Avenir En Commun a sortir du nucléaire et a développer les énergies renouvelables.


monique fabre


CIRCONSCRIPTION : 031-10 (département/numero de circonscription)

Parti représenté : La France Insoumise

Commentaire sur ma signature :
100% d'énergies renouvelables en 2050 c'est possible


CHARLOTTE GIRARD


CIRCONSCRIPTION : 091-10 (département/numero de circonscription)

Parti représenté : La France insoumise

Commentaire sur ma signature :
Le « tout nucléaire » est une impasse : minerais importés et coût humain de l'extraction, fragilité technologique, risques d’accidents, problème des déchets... Cette source d’énergie doit être abandonnée. En attendant la fermeture des centrales, le parc nucléaire doit être exploité dans des conditions optimales de sécurité, ce qui implique notamment la limitation stricte du recours à la sous-traitance pour les activités ne pouvant être ré-internalisées. L’e n s e m b l e d e s personnels de la filière doivent être assurés de conserver leur emploi, dans l’objectif d’assurer un haut niveau de compétence dans le démantèlement des centrales. Pour permettre un débat public éclairé, les données sur l’enfouissement des déchets nucléaires depuis soixante ans seront publiées afin d’informer sur les dangers sanitaires avérés ou éventuels. Sortir du nucléaire est une nécessité absolue lente à rendre effective. C'est pourquoi il faut commencer maintenant. N'attendons plus.


Liem Hoang Ngoc


CIRCONSCRIPTION : 031-04 (département/numero de circonscription)

Parti représenté : La France Insoumise


Patrick Jimena


CIRCONSCRIPTION : 031-06 (département/numero de circonscription)

Parti représenté : La France Insoumise

Commentaire sur ma signature :
Notre véritable indépendance énergétique passera par le 100% d’énergie renouvelable. Le scénario negawat est une feuille de route pertinente. D’autre part, notre sécurité sera assurée qu’avec l’arrêt total de nos 58 réacteurs, véritables bombes à retardement.


Mehdi Kemoune


CIRCONSCRIPTION : 075-15 (département/numero de circonscription)

Parti représenté : La France Insoumise

Commentaire sur ma signature :
Notre avenir en commun passe par la sortie de nucléaire


bastien lachaud


CIRCONSCRIPTION : 093-06 (département/numero de circonscription)

Parti représenté : La France Insoumise


Sarah Legrain


CIRCONSCRIPTION : 075-16 (département/numero de circonscription)

Parti représenté : La France Insoumise

Commentaire sur ma signature :
Nous ne pouvons plus courir le risque d'un accident nucléaire. L'accident de Fukushima confirme que même les pays les plus avancés technologiquement et économiquement ne peuvent pas prévoir l'ensemble des conséquences liées à la gestion du parc nucléaire. Pour éviter les pollutions insensées et lutter contre le réchauffement climatique il faut viser le 100% d'énergies renouvelables. Au cours de la prochaine législature, 18 réacteurs nucléaires vont atteindre leur âge de maturité, il faut engager la transition nucléaire sans attendre avec un vaste plan d'investissement. Notre programme, l'Avenir en Commun prévoit sur la question du nucléaire: - Fermer immédiatement Fessenheim en garantissant l'emploi des salariés et leur formation pour en faire un site pilote du démantèlement - Abandonner l'opération du grand carénage visant à prolonger la vie des centrales nucléaires au-delà de quarante ans - Abandonner les projets d'EPR (Flamanville et Hinkley Point) et d'enfouissement des déchets nucléaires à Bure -Rendre publique les données sur l'enfouissement des déchets nucléaires depuis soixante ans et informer sur les dangers sanitaires avérés et/ou éventuels


Carole Malard


CIRCONSCRIPTION : 044-02 (département/numero de circonscription)

Parti représenté : La France insoumise

Commentaire sur ma signature :
La France insoumise avec son programme l'Avenir en Commun est le seul mouvement citoyen fermement engagé dans la sortie du nucléaire et des énergies fossiles et carbonées au profit des énergies propres et renouvelables. L'urgence écologique n'attendra pas que les professionnels de la politique au pouvoir prennent conscience des risques qu' ils font courir à nos enfants et à la planète. Nous ne savons pas enrailler les catastrophes nucléaires. Nous ne savons que les causer. Je signe et je place mes espoirs dans les associations qui, à nos côtés, nous aiderons à faire entrer la conscience et la sagesse à l'Assemblée Nationale. Avec espoir et détermination, une candidate insoumise.


Christophe Miqueu


CIRCONSCRIPTION : 033-12 (département/numero de circonscription)

Parti représenté : La France insoumise


Danièle Obono


CIRCONSCRIPTION : 075-17 (département/numero de circonscription)

Parti représenté : La France Insoumise

Commentaire sur ma signature :
En tant que candidate de la France insoumise, je défends le programme l'Avenir en commun qui considère que le nucléaire n'est pas une solution d'avenir. Il ne règle aucune question : ni l'indépendance d'approvisionnement, ni la sûreté des installations, ni la gestion des déchets, ni les coûts financiers. Il faut donc en sortir. C'est un horizon technique et humain enthousiasmant. Plusieurs études (NegaWatt, Ademe…) ont montré que c'est possible d'ici 2050. Ne manque que la volonté politique. Nous l'avons. Si nous sommes élu•e•s en nombre suffisant pour constituer une majorité, nous mettrons en oeuvre les décisions suivantes: - fermer immédiatement Fessenheim en garantissant l'emploi des salariés et leur formation pour en faire un site pilote du démantèlement; - abandonner l'opération du grand carénage visant à prolonger la vie des centrales nucléaires au-delà de quarante ans; - abandonner les projets d'EPR (Flamanville et Hinkley Point) et d'enfouissement des déchets nucléaires à Bure; - rendre publique les données sur l'enfouissement des déchets nucléaires depuis soixante ans et informer sur les dangers sanitaires avérés et/ou éventuels. Dans le même temps, nous engagerons un grand plan de transition énergétique avec un double axe sobriété/efficacité énergétique et transition vers les énergies renouvelables (50 milliards d'euros d'investissements y seront dévolus) .


Mathilde Panot


CIRCONSCRIPTION : 094-10 (département/numero de circonscription)

Parti représenté : La France Insoumise

Commentaire sur ma signature :
Candidate à l'élection législative sur la 10ème circonscription du Val-de-Marne, je m'engage sur le même programme, L'Avenir en commun, que Jean-Luc Mélenchon à l'élection présidentielle. Le changement climatique impose de sortir des énergies émettrices de gaz à effet de serre. Le nucléaire n'est pas une solution d'avenir. Il ne règle aucune question : ni l'indépendance d'approvisionnement, ni la sûreté des installations, ni la gestion des déchets, ni les coûts financiers. Il faut donc sortir des deux à la fois. C'est un horizon technique et humain enthousiasmant. Plusieurs études (NegaWatt, Ademe…) ont montré que c'est possible d'ici 2050. Ne manque que la volonté politique. Nous l'avons. Ainsi je m'engage à : - Sortir du nucléaire Fermer immédiatement Fessenheim en garantissant l'emploi des salariés et leur formation pour en faire un site pilote du démantèlement Abandonner l'opération du grand carénage visant à prolonger la vie des centrales nucléaires au-delà de quarante ans Abandonner les projets d'EPR (Flamanville et Hinkley Point) et d'enfouissement des déchets nucléaires à Bure Rendre publique les données sur l'enfouissement des déchets nucléaires depuis soixante ans et informer sur les dangers sanitaires avérés et/ou éventuels Adopter un plan de transition énergétique avec un double axe sobriété/efficacité énergétique et transition vers les énergies renouvelables - Développer l'ensemble des énergies renouvelables Sortir des énergies carbonées en commençant par l'arrêt des subventions aux énergies fossiles et de toute exploration de gaz et pétrole de schiste et de houille Stopper la privatisation des barrages hydroélectriques


Loïc PRUD'HOMME


CIRCONSCRIPTION : 033-03 (département/numero de circonscription)

Parti représenté : La France Insoumise


Raphael Qnouch


CIRCONSCRIPTION : 075-09 (département/numero de circonscription)

Parti représenté : La France Insoumise


François Ralle Andreoli


CIRCONSCRIPTION : 999-05 (département/numero de circonscription)

Parti représenté : Réseau citoyen agissons ensemble avec le soutien d'Euro


Helene REYS


CIRCONSCRIPTION : 024-01 (département/numero de circonscription)

Parti représenté : La France Insoumise

Commentaire sur ma signature :
La sortie du nucléaire et le passages à 100% d' énergies renouvelables sont des piliers de notre programme l'avenir en commun.


Danielle SOURY


CIRCONSCRIPTION : 087-01 (département/numero de circonscription)

Parti représenté : La France Insoumise


Anne StambachTerrenoir


CIRCONSCRIPTION : 031-02 (département/numero de circonscription)

Parti représenté : La France Insoumise

Commentaire sur ma signature :
Candidate pour la France insoumise, je suis depuis toujours farouchement opposée au nucléaire. En effet, poursuivre dans la voie du nucléaire est une aberration écologique et économique. Il est urgent d'en sortir et d'engager la transition énergétique pour atteindre 100% d'énergies renouvelables à l'horizon 2050. C'est possible, les projets Negawatt et Ademe l'ont prouvé. Il faut donc agir au plus vite, en commençant par fermer la centrale de Fessenheim pour en faire un site pilote du démantèlement des centrales nucléaires. Nous stopperons le projet du grand carénage et les projets d'EPR de Flamanville et Hinkley point, ainsi que celui d'enfouissement des déchets à Bure (CIGEO).


Léo WALTER


CIRCONSCRIPTION : 004-02 (département/numero de circonscription)

Parti représenté : La France Insoumise


Patrice ZOLFO


CIRCONSCRIPTION : 054-03 (département/numero de circonscription)

Parti représenté : La France Insoumise


Très peu des presque 800 signataires de notre appel "Nucléaire : Arrêtons les frais !" seront présents au second tour des élections Législatives 2017.

Le taux d’abstention record et la mainmise certaine des candidats du parti d’Emmanuel Macron sur le futur hémicycle nous laissent un goût amer concernant les possibilités d’un changement radical de la politique énergétique française pendant le quinquennat à venir.

De grandes questions se posent désormais pour ces cinq ans au sujet des décisions qui seront votées par l’Assemblée Nationale :

 Qui se chargera de mettre des bâtons dans les roues des nombreux projets de nucléarisation du territoire ?
 Qui empêchera le tentaculaire projet CIGÉO ?
 Qui s’opposera au Grand Rafistolage des réacteurs vieillissants de l’Hexagone ?
 Qui remettra en question la modernisation très couteuse de l’inutile arsenal nucléaire français ?

Il reste encore dans certaines circonscriptions des possibilités de voir élu-e-s des député-e-s antinucléaires, signataires de notre appel, voici les candidats qualifiés au second tour que nous avons pu recenser. Ils représentent tous le parti de La France Insoumise :