Réseau Sortir du nucléaire
BoutiqueAgendaFaire un donEN

Nucléaire : stop au rafistolage !

EDF veut rafistoler ses 58 réacteurs nucléaires vieillissants pour prolonger leur activité jusqu’à 50 voire 60 ans, en dépit des risques majeurs et des coûts astronomiques que cela impliquerait. Depuis avril 2014, nous menons cette campagne pour obtenir l’arrêt des réacteurs de plus de 30 ans, à commencer par Fessenheim, une centrale obsolète qui cumule les risques.


Avril 2014 : interpellation des députés - phase 1

14046 personnes ont participé à cette action au printemps 2014.

Alors qu’EDF cherche à obtenir la prolongation du fonctionnement des réacteurs nucléaires jusqu’à 50 voire 60 ans, nous devons agir pour contrecarrer ce projet lourd de risques. Les réacteurs ont été conçus pour fonctionner approximativement 30 ans, et déjà 27 d’entre eux ont dépassé cette durée...

Nous devons absolument interpeller nos député-e-s sur le danger majeur et sur les coûts astronomiques que le rafistolage et la prolongation des réacteurs impliqueraient. En effet, à l’automne prochain, les parlementaires débattront de la loi sur la transition énergétique.

Tou-te-s les parlementaires ne sont pas des relais zélés de la propagande du lobby nucléaire ; mais la plupart d’entre eux/elles connaissent mal les enjeux énergétiques et nucléaires. En agissant avec nous, vous pouvez influer sur la position qu’adopteront vos députés.

Interpelez les députés de votre région, envoyez-leur dès maintenant votre lettre ouverte "Nucléaire 30 ans d’âge : stop au rafistolage !"

Extrait : « Je vous appelle à contrecarrer le projet d’EDF et de ses relais au sein des institutions : les réacteurs nucléaires ne doivent en aucun cas être prolongés à 40 ans ou au-delà, au prix d’un rafistolage coûteux et d’un risque accru d’accident majeur. Au contraire, les réacteurs qui ont dépassé 30 ans d’âge doivent être arrêtés dans les plus brefs délais. »

Avril 2014 : interpellation des députés - phase 1

14046 personnes ont participé à cette action au printemps 2014.

Alors qu’EDF cherche à obtenir la prolongation du fonctionnement des réacteurs nucléaires jusqu’à 50 voire 60 ans, nous devons agir pour contrecarrer ce projet lourd de risques. Les réacteurs ont été conçus pour fonctionner approximativement 30 ans, et déjà 27 d’entre eux ont dépassé cette durée...

Nous devons absolument interpeller nos député-e-s sur le danger majeur et sur les coûts astronomiques que le rafistolage et la prolongation des réacteurs impliqueraient. En effet, à l’automne prochain, les parlementaires débattront de la loi sur la transition énergétique.

Tou-te-s les parlementaires ne sont pas des relais zélés de la propagande du lobby nucléaire ; mais la plupart d’entre eux/elles connaissent mal les enjeux énergétiques et nucléaires. En agissant avec nous, vous pouvez influer sur la position qu’adopteront vos députés.

Interpelez les députés de votre région, envoyez-leur dès maintenant votre lettre ouverte "Nucléaire 30 ans d’âge : stop au rafistolage !"

Extrait : « Je vous appelle à contrecarrer le projet d’EDF et de ses relais au sein des institutions : les réacteurs nucléaires ne doivent en aucun cas être prolongés à 40 ans ou au-delà, au prix d’un rafistolage coûteux et d’un risque accru d’accident majeur. Au contraire, les réacteurs qui ont dépassé 30 ans d’âge doivent être arrêtés dans les plus brefs délais. »