Réseau Sortir du nucléaire
BoutiqueAgendaFaire un donEN

Fessenheim peut et doit être fermée maintenant !

Actualités

Communiqué de plusieurs associations du Réseau

La centrale nucléaire de Fessenheim est enfin arrêtée !

22 avril 2014 |




Communiqué de plusieurs associations du Réseau "Sortir du nucléaire" le 19 avril 2014



Communiqué de :

  • C.S.F.R. (Comité pour la Sauvegarde de Fessenheim et de la plaine du Rhin)
    Membre du Réseau « Sortir du nucléaire »
  • STOP FESSENHEIM
    Membre du Réseau « Sortir du nucléaire »
  • Alsace Nature
    Membre du Réseau « Sortir du nucléaire »
  • STOP TRANSPORTS – HALTE AU NUCLEAIRE
    Membre du Réseau « Sortir du nucléaire »

Communiqué de presse du samedi 19 avril 2014

Hier, en fin de soirée, un nouvel incident rendait une fois de plus inopérationnel le réacteur n°2 de la centrale nucléaire de Fessenheim. Comme le réacteur n°1 est déjà à l’arrêt depuis le 9 avril et pour un nombre indéterminé de semaines, il est temps d’arrêter cet acharnement sur ces vieilles chaudières atomiques à bout de souffle et de plus en plus dangereuses.
Sale journée pour les « très vieux » réacteurs hier, le 3ème plus vieux réacteur de France, Le Bugey n°2, est également tombé en panne à 09h43 ! Pour Fessenheim, le 11 avril, EDF s’est aperçue qu’une vanne était mal positionnée depuis ... au moins 22 jours sur le réacteur n°1, un agent en intervention sur cette vanne, le 20 mars ne s’est aperçu de rien...
De telles négligences dans la conduite de la centrale nous amènent à de grandes inquiétudes.

Ces derniers incidents sur les très vieux réacteurs atomiques de Fessenheim, toujours sous perfusions techniques et financières, toujours inondables et vulnérables aux séismes puissants et rapprochés, rappellent, même aux incrédules et inconscients, que cette installation est toujours une source de dangers inacceptables pour tous les habitants de la région du Rhin supérieur.
Les bâtiments « très ordinaires » abritant les piscines de refroidissement des combustibles nucléaires, exclus des évaluations complémentaires de sûreté, sont et restent vulnérables à une chute d’avion ou à un attentat.

Continuer à investir dans cette centrale, pour satisfaire l’orgueil et la « doctrine » de l’industrie nucléaire française, c’est jeter l’argent des Français par les fenêtres, qu’il serait bien plus judicieux d’investir dans la maîtrise de nos consommations et de l’efficacité énergétique.

En France, commencer par ne plus redémarrer les deux « très vieux » réacteurs de Fessenheim est la seule voie responsable à l’égard des générations futures.

Le CSFR, Stop Fessenheim, Stop Transports – Halte au Nucléaire et Alsace Nature demande que cet énième arrêt simultané des réacteurs soit enfin transformé en arrêt définitif.

Contacts :
 CSFR
Rettig Jean-Jacques : 03 88 97 07 07
Barthes Gilles : 03 89 43 69 45
 Stop Fessenheim
Hatz André : 06 82 02 69 79
 Stop Transports-Halte au Nucléaire
Verdet Rémi : 06 13 36 71 89
 Alsace Nature
Lacôte Jean-Paul : 00 49 160 97 33 55 75

Communiqué de :

  • C.S.F.R. (Comité pour la Sauvegarde de Fessenheim et de la plaine du Rhin)
    Membre du Réseau « Sortir du nucléaire »
  • STOP FESSENHEIM
    Membre du Réseau « Sortir du nucléaire »
  • Alsace Nature
    Membre du Réseau « Sortir du nucléaire »
  • STOP TRANSPORTS – HALTE AU NUCLEAIRE
    Membre du Réseau « Sortir du nucléaire »

Communiqué de presse du samedi 19 avril 2014

Hier, en fin de soirée, un nouvel incident rendait une fois de plus inopérationnel le réacteur n°2 de la centrale nucléaire de Fessenheim. Comme le réacteur n°1 est déjà à l’arrêt depuis le 9 avril et pour un nombre indéterminé de semaines, il est temps d’arrêter cet acharnement sur ces vieilles chaudières atomiques à bout de souffle et de plus en plus dangereuses.
Sale journée pour les « très vieux » réacteurs hier, le 3ème plus vieux réacteur de France, Le Bugey n°2, est également tombé en panne à 09h43 ! Pour Fessenheim, le 11 avril, EDF s’est aperçue qu’une vanne était mal positionnée depuis ... au moins 22 jours sur le réacteur n°1, un agent en intervention sur cette vanne, le 20 mars ne s’est aperçu de rien...
De telles négligences dans la conduite de la centrale nous amènent à de grandes inquiétudes.

Ces derniers incidents sur les très vieux réacteurs atomiques de Fessenheim, toujours sous perfusions techniques et financières, toujours inondables et vulnérables aux séismes puissants et rapprochés, rappellent, même aux incrédules et inconscients, que cette installation est toujours une source de dangers inacceptables pour tous les habitants de la région du Rhin supérieur.
Les bâtiments « très ordinaires » abritant les piscines de refroidissement des combustibles nucléaires, exclus des évaluations complémentaires de sûreté, sont et restent vulnérables à une chute d’avion ou à un attentat.

Continuer à investir dans cette centrale, pour satisfaire l’orgueil et la « doctrine » de l’industrie nucléaire française, c’est jeter l’argent des Français par les fenêtres, qu’il serait bien plus judicieux d’investir dans la maîtrise de nos consommations et de l’efficacité énergétique.

En France, commencer par ne plus redémarrer les deux « très vieux » réacteurs de Fessenheim est la seule voie responsable à l’égard des générations futures.

Le CSFR, Stop Fessenheim, Stop Transports – Halte au Nucléaire et Alsace Nature demande que cet énième arrêt simultané des réacteurs soit enfin transformé en arrêt définitif.

Contacts :
 CSFR
Rettig Jean-Jacques : 03 88 97 07 07
Barthes Gilles : 03 89 43 69 45
 Stop Fessenheim
Hatz André : 06 82 02 69 79
 Stop Transports-Halte au Nucléaire
Verdet Rémi : 06 13 36 71 89
 Alsace Nature
Lacôte Jean-Paul : 00 49 160 97 33 55 75



MENU
Actualités